Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Sortir du nucléaire n°32

Septembre 2006

Libre expression

Tribune libre : Le Réseau, c’est vous ! Cette revue, c’est la vôtre !

Septembre 2006




Le Réseau, c’est vous ! Cette revue, c’est la vôtre !

Vous souhaitez réagir ou envoyer une proposition d’article au Réseau "Sortir du nucléaire" ? Alors, n’hésitez pas et écrivez-nous à : reagir@sortirdunucleaire.fr

Maintenant, c’est à vous la parole.



Une responsabilité civile limitée

Pour votre information : l’office responsable de la protection civile en Suisse a évalué (rapport KATANOS 1995) les dommages matériels d’un accident nucléaire majeur en Suisse à environ 2740 milliards d’euros.

Assurer les centrales pour 1,5 milliards d’euros (ce qui répond aux nouvelles normes européennes) est donc risible ! Demandez aux Ukrainiens et Biélorusses dont les pays sont pourtant moins densément peuplés et moins développés que les nôtres si les dommages suite à Tchernobyl se limitent à 1,5 milliards d’euros...

Accepteriez-vous que de vieux taxis, sous prétexte qu’ils rendent un service à la collectivité, circulent dans votre ville avec une assurance en responsabilité civile limitée à 550 euros ? C’est proportionnellement ce que propose votre nouvelle loi pour le nucléaire. Si les centrales nucléaires devaient s’assurer correctement, le kWh nucléaire coûterait tellement cher que toutes les centrales devraient fermer immédiatement.

Christian V.S.

Co-président du comité suisse-romand "Sortir du nucléaire", député

Une référence

La revue "Sortir du nucléaire" a été référencée dans les revues "qui comptent" dans le journal du "Monde diplomatique" de juin 2006.

A. P.

Réactivité

Tout d’abord félicitations à l’association pour l’ensemble des actions menées, son dynamisme et la pertinence de ses écrits.

J’ai apprécié votre réactivité concernant l’alerte radioactive en Lorraine le 20 juin 2006, alerte qui m’a concerné en tant que chef d’établissement (collège de 600 élèves) à Thionville, donc à quelques km de Cattenom. (…)

Ceci dit, j’ai été sidéré par ce vent de panique et en même temps rassuré. Ce qui s’est passé ce jour en Lorraine est la plus belle démonstration de l’échec de la politique de désinformation du lobby nucléaire. Il existe bel et bien un syndrome post-Tchernobyl dans la population qui sait aujourd’hui que les pouvoirs publics mentent sur les grands sujets de santé et que le nucléaire est bien une énergie dangereuse.

Amicalement et bon courage

S. D.

Bonne énergie

Merci au réseau pour toute cette bonne énergie (humaine) que vous produisez pour nous éclairer.

Pat C.-M.

Pour une écologie intérieure

J’entends bien vos appels, ils me touchent ! Mais pour y répondre, il ne me vient que les questions qui sous-tendent mon engagement de citoyenne du monde : comment aider à éveiller les consciences en agissant sans peur dans la droiture de la non-violence fondamentale ?... En bref, où puiser la vaillance et l’intelligence directes de David face à Goliath ?

Au plus profond de moi, je sais que la première conscience à éveiller est la mienne -il n’y a pas d’écologie extérieure sans écologie intérieure.

Lama M. (bouddhiste)

Continuons !

Surtout, ne baissez pas les bras...

Philippe V.

Planète chérie

Bravo pour votre action pour préserver notre petite planète chérie et la transmettre aux générations futures.

Anonyme

En attendant de pouvoir faire plus

Désolé, nous ne sommes pas des adhérents très actifs. Notre soutien se contentera d’être financier.

Merci à vous pour votre dévouement, recevez tous nos encouragements. Laissez-nous encore quelques années pour laver, torcher, élever, retaper, rafistoler, etc., après on fera mieux, promis...

Amicalement

N. Z.

Abnégation

Il est clair que l’on ne peut que féliciter tout le travail produit par l’équipe et qu’on ne peut que s’en réjouir pour la planète. Chapeau bas pour l’implication, la ténacité et l’abnégation...

Néanmoins, il faut être lucide, le gouvernement nombrilistique français actuel fonctionne en monologue et n’a que faire de ceux qui ne sont pas dans leur train... Cause toujours, tu m’intéresses, pourrait être leur effigie ! (…)

Bien cordialement,

Gilles

Résistance

L’EMPIRE contre-attaque ! RESISTANCE !! VIVE LE REZO !

Patrick

Des côtes d’Armor

Un grand bravo à toute l’équipe !

Adhérent depuis peu, convaincu depuis plus de la nécessaire sobriété énergétique, je vous lis avidement sur écran ou sur papier.

Bien sûr le temps manque parfois de tout lire ou de répondre à chaque sollicitation, mais tous mes encouragements sont avec vous.

En direct des côtes d’armor. Kenavo.

Clément M

Conscience du problème

Je suis de près vos actions, sans y prendre part, par manque de temps, mais peux néanmoins vous encourager dans votre démarche, car il est grand temps de prendre réellement conscience du problème et tenter de le résoudre à court terme.

Encore bravo.

Olivier M.

Assurer le relai

Bravo pour votre excellent boulot et la diffusion des informations par mail. Cela me permet de retransmettre très facilement telle ou telle info à certains de mes correspondants et petit à petit de les amener à réfléchir à la question du nucléaire. Continuez, c’est super !

Merci et bon courage !

Bernard F. B.

Renforcer l’information sur les alternatives

C’est une réflexion que j’ai déjà faite antérieurement, que je fais et ferai à nouveau.Le travail effectué par le réseau et ses administrateurs est remarquable. Bonne coordination, nombreuses participations obtenues, visibilité dans les médias. Il me semble cependant que les actions de communication devraient se diviser en deux parties, en gros, égales : la partie critique, contre le nucléaire, la partie constructive, développement des alternatives tant individuelles que collectives (énergies de substitution, isolation renforcée, sobriété, etc.), ce qui a déjà été fait, mais ponctuellement et que je verrais plus systématique. Ceci dit, à nouveau, même tel qu’il fonctionne aujourd’hui, le Réseau est une structure que je considère comme efficace et à laquelle je maintiens volontiers mon soutien.

Amicalement.

Bruno G.

Critiques : non

Des critiques, sûrement pas ! Des encouragements, certainement...!

Helen & Jean-Paul R. (Castellane)

EDF - Sortir du nucléaire ?

Dans le cadre du harcèlement des services comptables d’EDF pour protester contre EDF, j’ai essayé différentes méthodes. D’abord payer en plusieurs chèques, puis en plusieurs chèques de personnes différentes (en échangeant des chèques entre amis), puis en faisant en sorte que le total ne tombe pas juste avec un excédent de quelques centimes. J’ai enfin adressé mes chèques à l’ordre de "EDF - Sortir du nucléaire". Tout cela a été encaissé sans aucune remarque ! Donc n’hésitez pas à en faire autant, le nucléaire peut créer des emplois dans les services comptables.

M. B. (Lyon)

Tenacité

Bonjour à toute l’équipe !

la dernière livraison de la revue "sortir du nucléaire" est comme la précédente : percutante, pertinente, argumentée tout en restant accessible, et toujours cet humour qui laisse des espaces de respiration indispensables... bravo et merci à toute l’équipe, merci pour votre action et votre tenacité !

Elise L.
Abolition 2000 : contre le nucléaire militaire ET civil

Note du Réseau "Sortir du nucléaire" : excellente nouvelle ! La coalition mondiale Abolition 2000, qui se bat pour le désarmement atomique, est arrivée à la conclusion que cet objectif passait aussi nécessairement par l’abandon du nucléaire dit "civil". Abolition 2000 va donc lancer une campagne mondiale contre l’énergie nucléaire dans sa globalité (civil et militaire). Le Réseau "Sortir du nucléaire" y prendra naturellement part. Voici ci-dessous, sur ce sujet, des extraits de l’éditorial de la Coordination nationale Stop Essais.

Le premier World Peace Forum s’est déroulé à Vancouver au Canada du 23 au 28 juin 2006. Cinq mille participants y ont tenu 350 réunions. Concerts, films, manifestations dans la ville de Vancouver et accueil du Peace Boat (bateau pour la paix) le dernier jour ont aussi enrichi ce forum. Huit Français ont participé à cette semaine intense, dont Dominique Lalanne qui représentait Stop Essais et Jean-Yvon Landrac pour le Réseau Sortir du nucléaire. (…)

Abolition 2000, le réseau mondial des associations opposées aux armes nucléaires, a aussi tenu son assemblée générale annuelle. Ce World Peace Forum a été le temps fort où les militants de toute la planète ont fait le point sur le désarmement nucléaire.

La décision importante prise par Abolition 2000 est celle de lancer une campagne mondiale pour ne plus avoir recours à l’énergie nucléaire. Compte tenu des liens entre le nucléaire civil et le nucléaire militaire, il apparaît maintenant clairement que l’énergie nucléaire n’est plus justifiable.

Comment peut-on demander à l’Iran de ne pas enrichir l’uranium et en donner l’autorisation à d’autres ? Comment peut-on empêcher un pays d’extraire le plutonium des combustibles irradiés alors qu’on l’autorise à d’autres ? Sortir du nucléaire est donc un impératif pour tous afin de rétablir l’égalité de tous à ne pas développer d’armes nucléaires comme tous s’y sont engagés en signant le TNP (traité de non prolifération). Cette campagne mondiale contre l’énergie nucléaire devrait pouvoir être reprise en France par les associations membres d’Abolition 2000.

Dominique Lalanne

Renseignements :

Stop Essais

114 rue de Vaugirard

75006 Paris

Mail : stop.essais@wanadoo.fr

Tél : 01 69 07 78 37

Jean-Yvon Landrac :

Jean-Yvon.Landrac@sortirdunucleaire.fr

Une responsabilité civile limitée

Pour votre information : l’office responsable de la protection civile en Suisse a évalué (rapport KATANOS 1995) les dommages matériels d’un accident nucléaire majeur en Suisse à environ 2740 milliards d’euros.

Assurer les centrales pour 1,5 milliards d’euros (ce qui répond aux nouvelles normes européennes) est donc risible ! Demandez aux Ukrainiens et Biélorusses dont les pays sont pourtant moins densément peuplés et moins développés que les nôtres si les dommages suite à Tchernobyl se limitent à 1,5 milliards d’euros...

Accepteriez-vous que de vieux taxis, sous prétexte qu’ils rendent un service à la collectivité, circulent dans votre ville avec une assurance en responsabilité civile limitée à 550 euros ? C’est proportionnellement ce que propose votre nouvelle loi pour le nucléaire. Si les centrales nucléaires devaient s’assurer correctement, le kWh nucléaire coûterait tellement cher que toutes les centrales devraient fermer immédiatement.

Christian V.S.

Co-président du comité suisse-romand "Sortir du nucléaire", député

Une référence

La revue "Sortir du nucléaire" a été référencée dans les revues "qui comptent" dans le journal du "Monde diplomatique" de juin 2006.

A. P.

Réactivité

Tout d’abord félicitations à l’association pour l’ensemble des actions menées, son dynamisme et la pertinence de ses écrits.

J’ai apprécié votre réactivité concernant l’alerte radioactive en Lorraine le 20 juin 2006, alerte qui m’a concerné en tant que chef d’établissement (collège de 600 élèves) à Thionville, donc à quelques km de Cattenom. (…)

Ceci dit, j’ai été sidéré par ce vent de panique et en même temps rassuré. Ce qui s’est passé ce jour en Lorraine est la plus belle démonstration de l’échec de la politique de désinformation du lobby nucléaire. Il existe bel et bien un syndrome post-Tchernobyl dans la population qui sait aujourd’hui que les pouvoirs publics mentent sur les grands sujets de santé et que le nucléaire est bien une énergie dangereuse.

Amicalement et bon courage

S. D.

Bonne énergie

Merci au réseau pour toute cette bonne énergie (humaine) que vous produisez pour nous éclairer.

Pat C.-M.

Pour une écologie intérieure

J’entends bien vos appels, ils me touchent ! Mais pour y répondre, il ne me vient que les questions qui sous-tendent mon engagement de citoyenne du monde : comment aider à éveiller les consciences en agissant sans peur dans la droiture de la non-violence fondamentale ?... En bref, où puiser la vaillance et l’intelligence directes de David face à Goliath ?

Au plus profond de moi, je sais que la première conscience à éveiller est la mienne -il n’y a pas d’écologie extérieure sans écologie intérieure.

Lama M. (bouddhiste)

Continuons !

Surtout, ne baissez pas les bras...

Philippe V.

Planète chérie

Bravo pour votre action pour préserver notre petite planète chérie et la transmettre aux générations futures.

Anonyme

En attendant de pouvoir faire plus

Désolé, nous ne sommes pas des adhérents très actifs. Notre soutien se contentera d’être financier.

Merci à vous pour votre dévouement, recevez tous nos encouragements. Laissez-nous encore quelques années pour laver, torcher, élever, retaper, rafistoler, etc., après on fera mieux, promis...

Amicalement

N. Z.

Abnégation

Il est clair que l’on ne peut que féliciter tout le travail produit par l’équipe et qu’on ne peut que s’en réjouir pour la planète. Chapeau bas pour l’implication, la ténacité et l’abnégation...

Néanmoins, il faut être lucide, le gouvernement nombrilistique français actuel fonctionne en monologue et n’a que faire de ceux qui ne sont pas dans leur train... Cause toujours, tu m’intéresses, pourrait être leur effigie ! (…)

Bien cordialement,

Gilles

Résistance

L’EMPIRE contre-attaque ! RESISTANCE !! VIVE LE REZO !

Patrick

Des côtes d’Armor

Un grand bravo à toute l’équipe !

Adhérent depuis peu, convaincu depuis plus de la nécessaire sobriété énergétique, je vous lis avidement sur écran ou sur papier.

Bien sûr le temps manque parfois de tout lire ou de répondre à chaque sollicitation, mais tous mes encouragements sont avec vous.

En direct des côtes d’armor. Kenavo.

Clément M

Conscience du problème

Je suis de près vos actions, sans y prendre part, par manque de temps, mais peux néanmoins vous encourager dans votre démarche, car il est grand temps de prendre réellement conscience du problème et tenter de le résoudre à court terme.

Encore bravo.

Olivier M.

Assurer le relai

Bravo pour votre excellent boulot et la diffusion des informations par mail. Cela me permet de retransmettre très facilement telle ou telle info à certains de mes correspondants et petit à petit de les amener à réfléchir à la question du nucléaire. Continuez, c’est super !

Merci et bon courage !

Bernard F. B.

Renforcer l’information sur les alternatives

C’est une réflexion que j’ai déjà faite antérieurement, que je fais et ferai à nouveau.Le travail effectué par le réseau et ses administrateurs est remarquable. Bonne coordination, nombreuses participations obtenues, visibilité dans les médias. Il me semble cependant que les actions de communication devraient se diviser en deux parties, en gros, égales : la partie critique, contre le nucléaire, la partie constructive, développement des alternatives tant individuelles que collectives (énergies de substitution, isolation renforcée, sobriété, etc.), ce qui a déjà été fait, mais ponctuellement et que je verrais plus systématique. Ceci dit, à nouveau, même tel qu’il fonctionne aujourd’hui, le Réseau est une structure que je considère comme efficace et à laquelle je maintiens volontiers mon soutien.

Amicalement.

Bruno G.

Critiques : non

Des critiques, sûrement pas ! Des encouragements, certainement...!

Helen & Jean-Paul R. (Castellane)

EDF - Sortir du nucléaire ?

Dans le cadre du harcèlement des services comptables d’EDF pour protester contre EDF, j’ai essayé différentes méthodes. D’abord payer en plusieurs chèques, puis en plusieurs chèques de personnes différentes (en échangeant des chèques entre amis), puis en faisant en sorte que le total ne tombe pas juste avec un excédent de quelques centimes. J’ai enfin adressé mes chèques à l’ordre de "EDF - Sortir du nucléaire". Tout cela a été encaissé sans aucune remarque ! Donc n’hésitez pas à en faire autant, le nucléaire peut créer des emplois dans les services comptables.

M. B. (Lyon)

Tenacité

Bonjour à toute l’équipe !

la dernière livraison de la revue "sortir du nucléaire" est comme la précédente : percutante, pertinente, argumentée tout en restant accessible, et toujours cet humour qui laisse des espaces de respiration indispensables... bravo et merci à toute l’équipe, merci pour votre action et votre tenacité !

Elise L.
Abolition 2000 : contre le nucléaire militaire ET civil

Note du Réseau "Sortir du nucléaire" : excellente nouvelle ! La coalition mondiale Abolition 2000, qui se bat pour le désarmement atomique, est arrivée à la conclusion que cet objectif passait aussi nécessairement par l’abandon du nucléaire dit "civil". Abolition 2000 va donc lancer une campagne mondiale contre l’énergie nucléaire dans sa globalité (civil et militaire). Le Réseau "Sortir du nucléaire" y prendra naturellement part. Voici ci-dessous, sur ce sujet, des extraits de l’éditorial de la Coordination nationale Stop Essais.

Le premier World Peace Forum s’est déroulé à Vancouver au Canada du 23 au 28 juin 2006. Cinq mille participants y ont tenu 350 réunions. Concerts, films, manifestations dans la ville de Vancouver et accueil du Peace Boat (bateau pour la paix) le dernier jour ont aussi enrichi ce forum. Huit Français ont participé à cette semaine intense, dont Dominique Lalanne qui représentait Stop Essais et Jean-Yvon Landrac pour le Réseau Sortir du nucléaire. (…)

Abolition 2000, le réseau mondial des associations opposées aux armes nucléaires, a aussi tenu son assemblée générale annuelle. Ce World Peace Forum a été le temps fort où les militants de toute la planète ont fait le point sur le désarmement nucléaire.

La décision importante prise par Abolition 2000 est celle de lancer une campagne mondiale pour ne plus avoir recours à l’énergie nucléaire. Compte tenu des liens entre le nucléaire civil et le nucléaire militaire, il apparaît maintenant clairement que l’énergie nucléaire n’est plus justifiable.

Comment peut-on demander à l’Iran de ne pas enrichir l’uranium et en donner l’autorisation à d’autres ? Comment peut-on empêcher un pays d’extraire le plutonium des combustibles irradiés alors qu’on l’autorise à d’autres ? Sortir du nucléaire est donc un impératif pour tous afin de rétablir l’égalité de tous à ne pas développer d’armes nucléaires comme tous s’y sont engagés en signant le TNP (traité de non prolifération). Cette campagne mondiale contre l’énergie nucléaire devrait pouvoir être reprise en France par les associations membres d’Abolition 2000.

Dominique Lalanne

Renseignements :

Stop Essais

114 rue de Vaugirard

75006 Paris

Mail : stop.essais@wanadoo.fr

Tél : 01 69 07 78 37

Jean-Yvon Landrac :

Jean-Yvon.Landrac@sortirdunucleaire.fr


MENU