Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Campagnes et mobilisations 2010

Campagnes et mobilisations nationales du Réseau "Sortir du nucléaire" en 2010


27 avril - 7 mai 2010 : Jeûne-action pour l’abolition des armes nucléaires

Présence remarquée des jeûneurs au Premier Mai




Un périmètre, des banderoles, un stand... et un matelas, au milieu du trottoir, avec un homme allongé, faible mais digne, vêtu simplement d’un tee-shirt qui dit qu’un monde sans armes nucléaires est possible. Un tableau impressionnant qui n’a pas manqué de frapper les milliers de manifestants passés devant le stand des jeûneurs, dans le cadre de la manifestation des travailleurs, le premier mai, à Paris.



Ils étaient tous là, les jeûneurs, sauf Geoffray, le plus jeune, rentré comme prévu chez lui la veille au soir. Entamant leur 5ème jour, ils avaient tenus à associer leur combat à celui des travailleurs venus nombreux manifester pour une société moins injuste et moins brutale. Comment ne pas voir en effet le lien entre cette société de plus en plus inhumaine et le maintien d’une force de frappe menaçant directement les populations civiles du monde entier ? Les sommes englouties dans la "modernisation" actuelle de l’arme nucléaire française, en violation complète du traité de Non-Prolifération, ne seraient-elles pas mieux employées à améliorer les conditions d’existence des êtres humains et la préservation de l’environnement ? Des questions fondamentales qui furent âprement discutées sur le stand du Réseau Sortir du Nucléaire, autour des jeûneurs et dans la foule des manifestants, interpelés par les militants déguisés en missiles nucléaires, ou directement par les jeûneurs eux-mêmes.

> Voir le reportage photo de nomansland

Photos © Martin Leers

Ils étaient tous là, les jeûneurs, sauf Geoffray, le plus jeune, rentré comme prévu chez lui la veille au soir. Entamant leur 5ème jour, ils avaient tenus à associer leur combat à celui des travailleurs venus nombreux manifester pour une société moins injuste et moins brutale. Comment ne pas voir en effet le lien entre cette société de plus en plus inhumaine et le maintien d’une force de frappe menaçant directement les populations civiles du monde entier ? Les sommes englouties dans la "modernisation" actuelle de l’arme nucléaire française, en violation complète du traité de Non-Prolifération, ne seraient-elles pas mieux employées à améliorer les conditions d’existence des êtres humains et la préservation de l’environnement ? Des questions fondamentales qui furent âprement discutées sur le stand du Réseau Sortir du Nucléaire, autour des jeûneurs et dans la foule des manifestants, interpelés par les militants déguisés en missiles nucléaires, ou directement par les jeûneurs eux-mêmes.

> Voir le reportage photo de nomansland

Photos © Martin Leers


MENU