Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Législatives 2017 : interpellons les candidat-e-s !

Une plateforme web pour dénoncer les candidats les plus radio-actifs et appeler les candidats à s’engager pour une France sans nucléaire.


Les 10 candidats les plus radio-actifs

Michel DESTOT

Parti Socialiste




Candidat Parti Socialiste dans la 3ème circonscription de l’Isère

SIGNE DISTINCTIF
 représentant du CEA



Docteur en physique nucléaire, Michel Destot a travaillé plus de 15 ans au Commissariat à l’Énergie Atomique (CEA). En 1989, il crée la start-up Corys [1], issue de la privatisation d’une activité développée au CEA, spécialisée dans la réalisation de simulateurs destinés notamment aux centrales nucléaires. Il devient le PDG de Corys, et en restera actionnaire jusqu’en 1995. En 1997, Corys dépose son bilan et est rachetée par une société belge.

Maire de Grenoble de 1995 à 2014, le préfacier de l’ouvrage Des neutrons pour la science [2], s’enorgueillit de la présence au coeur de sa ville des réacteurs de l’industrie de recherche Laue-Langevin. Prenant l’implantation du CEA à Grenoble comme modèle, il prône le rapprochement entre la recherche et l’industrie. Député de l’Isère depuis 1988, il intervient régulièrement dans les débats parlementaires sur l’énergie. En 1998, il plaide vigoureusement en faveur du développement du combustible MOX [3], dont un kilogramme est 1 million de fois plus radioactif qu’un kilogramme d’uranium naturel. Il est également auteur d’un rapport parlementaire très favorable au réacteur de fusion ITER [4], dont les coûts cumulés s’élèvent pourtant déjà à plus de 18 milliards d’euros.

Michel Destot a également été membre du comité de parrainage de l’association de promotion du nucléaire "Sauvons le climat" soutenue par... EDF. Il a également voté pour l’ensemble du projet de loi de finances pour 2017 et pour la programmation militaire pour les années 2015 à 2019 [5], deux textes qui entérinent la modernisation des deux composantes de la dissuasion nucléaire pour des sommes astronomiques.

J’interpelle MICHEL DESTOT par message électronique

J’interpelle MICHEL DESTOT sur Twitter


Notes

[2Des neutrons pour la science : histoire de l’institut Laue-Langevin, une coopération internationale particulièrement réussie, Bernard Jacrot, éditions EDP Sciences, 2006

Docteur en physique nucléaire, Michel Destot a travaillé plus de 15 ans au Commissariat à l’Énergie Atomique (CEA). En 1989, il crée la start-up Corys [1], issue de la privatisation d’une activité développée au CEA, spécialisée dans la réalisation de simulateurs destinés notamment aux centrales nucléaires. Il devient le PDG de Corys, et en restera actionnaire jusqu’en 1995. En 1997, Corys dépose son bilan et est rachetée par une société belge.

Maire de Grenoble de 1995 à 2014, le préfacier de l’ouvrage Des neutrons pour la science [2], s’enorgueillit de la présence au coeur de sa ville des réacteurs de l’industrie de recherche Laue-Langevin. Prenant l’implantation du CEA à Grenoble comme modèle, il prône le rapprochement entre la recherche et l’industrie. Député de l’Isère depuis 1988, il intervient régulièrement dans les débats parlementaires sur l’énergie. En 1998, il plaide vigoureusement en faveur du développement du combustible MOX [3], dont un kilogramme est 1 million de fois plus radioactif qu’un kilogramme d’uranium naturel. Il est également auteur d’un rapport parlementaire très favorable au réacteur de fusion ITER [4], dont les coûts cumulés s’élèvent pourtant déjà à plus de 18 milliards d’euros.

Michel Destot a également été membre du comité de parrainage de l’association de promotion du nucléaire "Sauvons le climat" soutenue par... EDF. Il a également voté pour l’ensemble du projet de loi de finances pour 2017 et pour la programmation militaire pour les années 2015 à 2019 [5], deux textes qui entérinent la modernisation des deux composantes de la dissuasion nucléaire pour des sommes astronomiques.

J’interpelle MICHEL DESTOT par message électronique

J’interpelle MICHEL DESTOT sur Twitter




Commandez des autocollants !