Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

La sortie du nucléaire marque des points

Le Mexique abandonne ses projets dans le nucléaire

3 novembre 2011 |




Pour l’instant, le Mexique n’ira pas plus loin dans le nucléaire. Le pays a décidé d’abandonner les projets visant à construire jusqu’à 10 nouvelles centrales, pour mettre l’accent sur le gaz naturel.



Artice extrait du journal Les Echos

Après les découvertes d’énormes gisements de ces hydrocarbures, le gouvernement mexicain a décidé de « changer toutes ses décisions antérieures ». Jordy Herrera, le ministre de l’Energie, a fait savoir que le pays allait se mettre en quête de quelque 10 milliards de dollars sur cinq ans, du côté des investisseurs privés, pour développer son réseau de gaz naturel.

Jusqu‘à il y a peu, pour la deuxième économie de l’Amérique latine, le nucléaire faisait partie intégrante d’un programme destiné à faire passer les capacités énergétiques du pays, de 50 à 86 gigawatts en quinze ans. « Jusqu’à ce que nous trouvions un modèle pour rendre les énergies renouvelables plus rentables, le gaz convient davantage » avait expliqué le ministre de l’Energie, au mois de septembre. LES ECHOS (AVEC AGENCE)

Artice extrait du journal Les Echos

Après les découvertes d’énormes gisements de ces hydrocarbures, le gouvernement mexicain a décidé de « changer toutes ses décisions antérieures ». Jordy Herrera, le ministre de l’Energie, a fait savoir que le pays allait se mettre en quête de quelque 10 milliards de dollars sur cinq ans, du côté des investisseurs privés, pour développer son réseau de gaz naturel.

Jusqu‘à il y a peu, pour la deuxième économie de l’Amérique latine, le nucléaire faisait partie intégrante d’un programme destiné à faire passer les capacités énergétiques du pays, de 50 à 86 gigawatts en quinze ans. « Jusqu’à ce que nous trouvions un modèle pour rendre les énergies renouvelables plus rentables, le gaz convient davantage » avait expliqué le ministre de l’Energie, au mois de septembre. LES ECHOS (AVEC AGENCE)



MENU