Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

La phrase qui tue le nucléaire

Eurostat : dans 15 pays d’Europe, l’électricité est moins chère qu’en France




Selon Eurostat, qui publie en août 2018 pour la première fois des tarifs comparables d’électricité en Europe, le kWh est moins cher qu’en France dans quinze pays de l’UE. Parmi eux, la Finlande, la Suède et même les Pays-Bas qui n’ont aucune centrale nucléaire.




L’imposant parc nucléaire de la France, qui lui fournit 77% de son courant, lui a longtemps valu la réputation de fournir l’électricité la moins chère d’Europe : est-ce toujours vrai ? Pas vraiment si l’on fie aux chiffres des tarifs 2017 compilés par Eurostat, qui publie pour la première fois des prix comparables de l’électricité telle qu’elle est payée par les foyers, d’un pays à l’autre en Europe. Cette comparaison tient compte du prix moyen, taxes incluses, facturé au consommateur.

Sur la base du calcul du prix moyen pondéré sur l’année reflétant la consommation totale des ménages par pays, la France se situe dans la deuxième moitié des pays les plus chers pour l’électricité fournie aux foyers, avec un prix moyen légèrement inférieur à 17 centimes au kilowattheure (cf graphique ci-dessous). Il y a même 15 pays de l’UE où l’électricité s’avère moins chère qu’en France au vu de ces statistiques européennes (cf infographie ci-dessous).

Parmi les 24 États membres ayant été en mesure de fournir leurs données 2017 (aux notables exceptions de l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne, à l’électricité réputée beaucoup plus chère qu’en France), le prix moyen du kilowattheure payé par les ménages varie beaucoup, du pays le moins cher au pays le plus cher : entre 10 centimes (Bulgarie) et 28 centimes (Belgique).

Dans la grande majorité des pays européens étudiés, le prix moyen payé par les ménages se situe entre 10 et 20 centimes par kilowattheure. La France se trouve au milieu de ce ventre mou, comprenant des pays aux prix de l’électricité bas ou moyennement élevés. Le kWh est moins cher qu’en France dans 15 pays. Les factures les moins onéreuses se trouvent en Europe de l’Est, dans des pays comme la Croatie, la Bulgarie, la Hongrie et la Roumanie qui facturent le kWh entre 10 et 13 centimes d’euro.

Mais la facture est aussi moins élevée qu’en France dans des pays de l’UE offrant un niveau de vie plus comparable à celui de l’Hexagone. C’est le cas de la Finlande, des Pays-bas (pourtant dépourvus de centrale nucléaire) ou de la Suède, où le prix moyen de l’électricité que payent les particuliers, est inférieur ou égal à 15 centimes du kilowattheure.

Une des explications du renchérissement récent de l’électricité en France, tient à la hausse de la fiscalité appliquée au kilowattheure. "Entre 2012 et 2016, alors que le coût de la fourniture d’électricité augmentait de 2% et que celui d’acheminement de l’énergie progressait de 5% en 4 ans, la fiscalité connaissait une croissance de plus de 40% sur la période. Une évolution faisant de la fiscalité le deuxième poste le plus important de la facture électrique des Français, très proche, à 35%, de la fourniture d’électricité (36%) en 2016" explique l’observatoire de l’industrie électrique dans sa note de conjoncture de juin 2018.

Frédéric Bergé
Source https://www.bfmtv.com/economie/video-dans-15-pays-d-europe-l-electricite-est-moins-chere-qu-en-france-1503249.html


L’imposant parc nucléaire de la France, qui lui fournit 77% de son courant, lui a longtemps valu la réputation de fournir l’électricité la moins chère d’Europe : est-ce toujours vrai ? Pas vraiment si l’on fie aux chiffres des tarifs 2017 compilés par Eurostat, qui publie pour la première fois des prix comparables de l’électricité telle qu’elle est payée par les foyers, d’un pays à l’autre en Europe. Cette comparaison tient compte du prix moyen, taxes incluses, facturé au consommateur.

Sur la base du calcul du prix moyen pondéré sur l’année reflétant la consommation totale des ménages par pays, la France se situe dans la deuxième moitié des pays les plus chers pour l’électricité fournie aux foyers, avec un prix moyen légèrement inférieur à 17 centimes au kilowattheure (cf graphique ci-dessous). Il y a même 15 pays de l’UE où l’électricité s’avère moins chère qu’en France au vu de ces statistiques européennes (cf infographie ci-dessous).

Parmi les 24 États membres ayant été en mesure de fournir leurs données 2017 (aux notables exceptions de l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne, à l’électricité réputée beaucoup plus chère qu’en France), le prix moyen du kilowattheure payé par les ménages varie beaucoup, du pays le moins cher au pays le plus cher : entre 10 centimes (Bulgarie) et 28 centimes (Belgique).

Dans la grande majorité des pays européens étudiés, le prix moyen payé par les ménages se situe entre 10 et 20 centimes par kilowattheure. La France se trouve au milieu de ce ventre mou, comprenant des pays aux prix de l’électricité bas ou moyennement élevés. Le kWh est moins cher qu’en France dans 15 pays. Les factures les moins onéreuses se trouvent en Europe de l’Est, dans des pays comme la Croatie, la Bulgarie, la Hongrie et la Roumanie qui facturent le kWh entre 10 et 13 centimes d’euro.

Mais la facture est aussi moins élevée qu’en France dans des pays de l’UE offrant un niveau de vie plus comparable à celui de l’Hexagone. C’est le cas de la Finlande, des Pays-bas (pourtant dépourvus de centrale nucléaire) ou de la Suède, où le prix moyen de l’électricité que payent les particuliers, est inférieur ou égal à 15 centimes du kilowattheure.

Une des explications du renchérissement récent de l’électricité en France, tient à la hausse de la fiscalité appliquée au kilowattheure. "Entre 2012 et 2016, alors que le coût de la fourniture d’électricité augmentait de 2% et que celui d’acheminement de l’énergie progressait de 5% en 4 ans, la fiscalité connaissait une croissance de plus de 40% sur la période. Une évolution faisant de la fiscalité le deuxième poste le plus important de la facture électrique des Français, très proche, à 35%, de la fourniture d’électricité (36%) en 2016" explique l’observatoire de l’industrie électrique dans sa note de conjoncture de juin 2018.

Frédéric Bergé
Source https://www.bfmtv.com/economie/video-dans-15-pays-d-europe-l-electricite-est-moins-chere-qu-en-france-1503249.html


Thèmes
Coût du nucléaire