Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Sortir du nucléaire n°28

Septembre 2005

Militaire

Essais nucléaires : création d’une commission d’enquête par l’Assemblée de Polynésie

Septembre 2005




L’Assemblée de Polynésie a voté fin juillet 2005 à Tahiti la création d’une Commission d’enquête sur les conséquences en Polynésie de 30 ans d’essais nucléaires "afin de faire reconnaître à la France ses responsabilités en ce domaine".

"Nous voulons mettre en place un cadre légal de prise en charge et d’indemnisation des populations éprouvées", a ajouté Mme Hirshon. Selon elle, il ne s’agit pas de faire le procès de l’Etat, mais simplement de "rechercher la vérité, clore un chapitre - celui du nucléaire - et en ouvrir un nouveau, celui de ses conséquences".

Si les travaux de la Commission seront confidentiels, ils ont néanmoins pour but premier "d’établir ou non une présomption de causalité entre les maladies affectant les personnels civils ou militaires ayant participé à un risque radioactif sur tout site où fut procédé à l’explosion d’un dispositif nucléaire".

Les travaux de la Commission seront rendus publics dans six mois.

Source : AFP -24/07/2005

L’Assemblée de Polynésie a voté fin juillet 2005 à Tahiti la création d’une Commission d’enquête sur les conséquences en Polynésie de 30 ans d’essais nucléaires "afin de faire reconnaître à la France ses responsabilités en ce domaine".

"Nous voulons mettre en place un cadre légal de prise en charge et d’indemnisation des populations éprouvées", a ajouté Mme Hirshon. Selon elle, il ne s’agit pas de faire le procès de l’Etat, mais simplement de "rechercher la vérité, clore un chapitre - celui du nucléaire - et en ouvrir un nouveau, celui de ses conséquences".

Si les travaux de la Commission seront confidentiels, ils ont néanmoins pour but premier "d’établir ou non une présomption de causalité entre les maladies affectant les personnels civils ou militaires ayant participé à un risque radioactif sur tout site où fut procédé à l’explosion d’un dispositif nucléaire".

Les travaux de la Commission seront rendus publics dans six mois.

Source : AFP -24/07/2005



Thèmes
Nucléaire militaire