Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Sortir du nucléaire n°62

Août 2014

Au coeur de l’action

Eddie, l’ami des tout pourris !

Août 2014




Lors du 19e Sommet du climat (COP) en novembre 2013 à Varsovie, les associations et mouvements sociaux se sont pour la première fois retirées des négociations des chefs d’État sur le changement climatique. Elles dénonçaient l’impossibilité d’adopter des mesures ambitieuses pour limiter l’augmentation de la température du globe dans un contexte de capture du pouvoir par les lobbies énergétiques et industriels.

Varsovie constitue un précédent : la société civile a marqué sa désapprobation de voir l’urgence climatique reléguée au profit d’intérêts économiques. Elle a exprimé sa volonté d’avoir des négociations climatiques libérées de l’influence des entreprises énergétiques et industrielles. Celles-ci, qui tirent profit de l’exploitation d’énergies sales tout autour du globe, sont un frein à la transition vers des sociétés post fissiles et post fossiles, des sociétés vectrices d’emplois et de bien-vivre dans un monde basé sur la sobriété, l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables.

C’est suite à ce nouvel échec dans les négociations climatiques que l’idée d’une marionnette géante a émergé, pour représenter ces lobbies bien présents, mais que l’on ne voit jamais réellement.

C’est un collectif d’artistes réalisant des structures en fer forgé et papier mâché qui a réalisé Édouard de Fission – de son petit nom Eddie – avec une inspiration très Tim Burtonesque ! Du haut de ses 4 mètres, avec sa veste en queue de pie et son monocle, Eddie est le meilleur ami des industriels de l’énergie. Il sera présent à chaque fois qu’il y aura capture du pouvoir par les lobbies, utilisant le registre de la satire, avant et pendant la COP 21 de Paris, en décembre 2015.

Car les signaux envoyés par le pouvoir vont à l’encontre de nos exigences : dire non aux fausses solutions, et particulièrement au nucléaire, présentés par les lobbies comme LA solution face au changement climatique.

Ainsi, les 14, 15 et 16 octobre 2014 se tiendra au Bourget le World Nuclear Exhibition (WNE), le premier salon international de la filière nucléaire, organisé par l’AIFEN (Association des Industriels Français Exportateurs du Nucléaire). Ce sera pour la France une opportunité de vendre sa technologie nucléaire au moyen de nombreux stands d’exposition. Ateliers et tables rondes permettront également de renforcer les liens entre politiques et entreprises.

C’est pourquoi les Amis de la Terre et le Réseau "Sortir du nucléaire" étaient présents, le 5 juin dernier, devant le siège de l’OCDE, dans le 16ème arrondissement de Paris, lors de la conférence de presse de présentation du WNE. Afin de rendre visible ces lobbies – que l’on ne voit qu’à travers une communication épurée sur papier glacé dans le cadre du WNE – nous avons sorti Eddie, qui est venu voir ses amis de l’AIFEN avec des bouteilles de champagne et des coffrets-cadeaux contenant des centrales nucléaires, à destination de l’Inde, de la Chine, de l’Afrique du Sud… Car pour Eddie, le WNE est synonyme de World Nuclear Explosion de biftons !

Cette action permet d’interpeller aussi bien le pouvoir, les médias et le grand public sur le risque de voir se nucléariser la COP 21. Le parti pris de ce type d’action est de jouer sur le même registre que les lobbies. Car continuer à diffuser le discours d’une énergie propre et décarbonée, alors que les catastrophes de Fukushima et Tchernobyl sont toujours en cours, c’est faire preuve d’un grand cynisme !

Eddie est un outil utilisable par tous, cette fois, c’est nous qui l’utilisions. Si vous aussi, vous souhaitez dénoncer la capture du pouvoir par les lobbies, contactez-nous sur : edouarddefission@gmail.com !

Mélisande Seyzériat

Suivez Eddie sur les réseaux sociaux et sur son blog
 Facebook : www.facebook.com/edouard.defission?fref=ts
 Twitter : https://twitter.com/Eddie_DF
 Blog : http://leblogdeddie.tumblr.com/

Lors du 19e Sommet du climat (COP) en novembre 2013 à Varsovie, les associations et mouvements sociaux se sont pour la première fois retirées des négociations des chefs d’État sur le changement climatique. Elles dénonçaient l’impossibilité d’adopter des mesures ambitieuses pour limiter l’augmentation de la température du globe dans un contexte de capture du pouvoir par les lobbies énergétiques et industriels.

Varsovie constitue un précédent : la société civile a marqué sa désapprobation de voir l’urgence climatique reléguée au profit d’intérêts économiques. Elle a exprimé sa volonté d’avoir des négociations climatiques libérées de l’influence des entreprises énergétiques et industrielles. Celles-ci, qui tirent profit de l’exploitation d’énergies sales tout autour du globe, sont un frein à la transition vers des sociétés post fissiles et post fossiles, des sociétés vectrices d’emplois et de bien-vivre dans un monde basé sur la sobriété, l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables.

C’est suite à ce nouvel échec dans les négociations climatiques que l’idée d’une marionnette géante a émergé, pour représenter ces lobbies bien présents, mais que l’on ne voit jamais réellement.

C’est un collectif d’artistes réalisant des structures en fer forgé et papier mâché qui a réalisé Édouard de Fission – de son petit nom Eddie – avec une inspiration très Tim Burtonesque ! Du haut de ses 4 mètres, avec sa veste en queue de pie et son monocle, Eddie est le meilleur ami des industriels de l’énergie. Il sera présent à chaque fois qu’il y aura capture du pouvoir par les lobbies, utilisant le registre de la satire, avant et pendant la COP 21 de Paris, en décembre 2015.

Car les signaux envoyés par le pouvoir vont à l’encontre de nos exigences : dire non aux fausses solutions, et particulièrement au nucléaire, présentés par les lobbies comme LA solution face au changement climatique.

Ainsi, les 14, 15 et 16 octobre 2014 se tiendra au Bourget le World Nuclear Exhibition (WNE), le premier salon international de la filière nucléaire, organisé par l’AIFEN (Association des Industriels Français Exportateurs du Nucléaire). Ce sera pour la France une opportunité de vendre sa technologie nucléaire au moyen de nombreux stands d’exposition. Ateliers et tables rondes permettront également de renforcer les liens entre politiques et entreprises.

C’est pourquoi les Amis de la Terre et le Réseau "Sortir du nucléaire" étaient présents, le 5 juin dernier, devant le siège de l’OCDE, dans le 16ème arrondissement de Paris, lors de la conférence de presse de présentation du WNE. Afin de rendre visible ces lobbies – que l’on ne voit qu’à travers une communication épurée sur papier glacé dans le cadre du WNE – nous avons sorti Eddie, qui est venu voir ses amis de l’AIFEN avec des bouteilles de champagne et des coffrets-cadeaux contenant des centrales nucléaires, à destination de l’Inde, de la Chine, de l’Afrique du Sud… Car pour Eddie, le WNE est synonyme de World Nuclear Explosion de biftons !

Cette action permet d’interpeller aussi bien le pouvoir, les médias et le grand public sur le risque de voir se nucléariser la COP 21. Le parti pris de ce type d’action est de jouer sur le même registre que les lobbies. Car continuer à diffuser le discours d’une énergie propre et décarbonée, alors que les catastrophes de Fukushima et Tchernobyl sont toujours en cours, c’est faire preuve d’un grand cynisme !

Eddie est un outil utilisable par tous, cette fois, c’est nous qui l’utilisions. Si vous aussi, vous souhaitez dénoncer la capture du pouvoir par les lobbies, contactez-nous sur : edouarddefission@gmail.com !

Mélisande Seyzériat

Suivez Eddie sur les réseaux sociaux et sur son blog
 Facebook : www.facebook.com/edouard.defission?fref=ts
 Twitter : https://twitter.com/Eddie_DF
 Blog : http://leblogdeddie.tumblr.com/