Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Campagnes et mobilisations 2013

Campagnes et mobilisations nationales du Réseau "Sortir du nucléaire" en 2013


Chernobyl-day 2013




Nucléaire : de la mine aux déchets, tous concernés !

Du vendredi 26 au dimanche 28 avril 2013 3 jours d’actions partout en France pour barrer la route à l’uranium

http://chernobyl-day.org



Le 9 mars 2013, alors que les catastrophes de Tchernobyl et Fukushima sont toujours en cours, nous étions 20.000 personnes à encercler les lieux de pouvoir liés à l’atome pour exiger l’arrêt du nucléaire civil et militaire.

Les conséquences de ces accidents nucléaires ne sont pas prêtes de s’arrêter et d’autres pourraient suivre. Nous devons impérativement poursuivre la mobilisation et bloquer l’industrie de l’atome, si nous ne voulons pas en être les prochaines victimes.

En effet quel autre pays que la France, pays le plus nucléarisé au monde avec ses 58 réacteurs, pourrait concourir à devenir le prochain sur la liste des territoires contaminées ? Et combien de personnes savent que derrière les centrales se cache une chaîne du combustible sale, polluante et non-maîtrisée, que l’industrie nucléaire présente comme un "cycle vertueux" ?

Vertueux ? Et pourtant... extraction, transformation, enrichissement, combustion, retraitement, utilisation militaire, chaque étape engendre des pollutions radioactives, génère tous les jours des transports dangereux, expose les populations à des risques majeurs et produit des déchets qui resteront radioactifs et nocifs pendant des milliers d’années.

Loin du mythe du recyclage et d’une gestion maîtrisée, l’industrie nucléaire est en réalité incapable de gérer ses installations et nous place en situation d’accident permanent. Du Niger à la France, du Tricastin à La Hague, le nucléaire est omniprésent et nous sommes tous d’ores et déjà affectés par les pollutions qu’il génère.

Alors, ensemble, refusons que cette industrie empoisonne nos vies ! Barrons la route à l’uranium, bloquons la chaîne du combustible et ouvrons la voie aux alternatives !

Nucléaire : De la mine aux déchets, nous sommes tous concernés

Vous habitez à proximité d’une installation de la chaîne ? Votre ville, son port, sa gare sont traversés par des convois nucléaires ?

Du 26 au 28 avril 2013, à pied, en vélo, dans les arbres, à l’aide de banderoles, bidons et panneaux, inaugurez avec nous la route secrète de l’uranium, la route de tous les dangers !

Le 9 mars 2013, alors que les catastrophes de Tchernobyl et Fukushima sont toujours en cours, nous étions 20.000 personnes à encercler les lieux de pouvoir liés à l’atome pour exiger l’arrêt du nucléaire civil et militaire.

Les conséquences de ces accidents nucléaires ne sont pas prêtes de s’arrêter et d’autres pourraient suivre. Nous devons impérativement poursuivre la mobilisation et bloquer l’industrie de l’atome, si nous ne voulons pas en être les prochaines victimes.

En effet quel autre pays que la France, pays le plus nucléarisé au monde avec ses 58 réacteurs, pourrait concourir à devenir le prochain sur la liste des territoires contaminées ? Et combien de personnes savent que derrière les centrales se cache une chaîne du combustible sale, polluante et non-maîtrisée, que l’industrie nucléaire présente comme un "cycle vertueux" ?

Vertueux ? Et pourtant... extraction, transformation, enrichissement, combustion, retraitement, utilisation militaire, chaque étape engendre des pollutions radioactives, génère tous les jours des transports dangereux, expose les populations à des risques majeurs et produit des déchets qui resteront radioactifs et nocifs pendant des milliers d’années.

Loin du mythe du recyclage et d’une gestion maîtrisée, l’industrie nucléaire est en réalité incapable de gérer ses installations et nous place en situation d’accident permanent. Du Niger à la France, du Tricastin à La Hague, le nucléaire est omniprésent et nous sommes tous d’ores et déjà affectés par les pollutions qu’il génère.

Alors, ensemble, refusons que cette industrie empoisonne nos vies ! Barrons la route à l’uranium, bloquons la chaîne du combustible et ouvrons la voie aux alternatives !

Nucléaire : De la mine aux déchets, nous sommes tous concernés

Vous habitez à proximité d’une installation de la chaîne ? Votre ville, son port, sa gare sont traversés par des convois nucléaires ?

Du 26 au 28 avril 2013, à pied, en vélo, dans les arbres, à l’aide de banderoles, bidons et panneaux, inaugurez avec nous la route secrète de l’uranium, la route de tous les dangers !