Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Sortir du nucléaire n°27

Juillet 2005

Actions

Campagne de blocage administratif EDF : ça continue !

Juillet 2005




La campagne nationale de blocage administratif d’EDF contre le réacteur nucléaire EPR continue à prendre de l’ampleur : il est important que vous la poursuiviez activement en continuant à payer vos factures au moyen de plusieurs chèques. Une telle action doit s’inscrire dans la durée pour avoir les effets escomptés. Vous êtes actuellement plus de 4600 à nous avoir fait savoir que vous participez en nous renvoyant votre carte d’engagement, et de nouvelles personnes s’engagent tous les jours. Cependant, la participation réelle est probablement beaucoup plus importante (de nombreux participants ne nous l’ayant pas fait savoir !). EDF, quand elle prend la peine de répondre, se contente de vanter les mérites de l’EPR ! (cette réponse d’EDF est consultable sur notre site internet).

L’immense majorité des personnes ayant adopté ce mode de paiement ne rencontrent aucune difficulté même si notre campagne a semé la pagaille dans quelques agences. Au niveau d’EDF, par contre, ces paiement fractionnés de plus en plus nombreux compliquent non seulement l’encaissement des chèques mais surtout, en comptabilité, le rapprochement bancaire qui doit être un vrai casse-tête.

Cette campagne innovante plait beaucoup et permet à de nombreuses personnes d’être informées et d’agir de façon originale. Nous avons atteint le nombre de 270 000 documents diffusés, ce qui, pour une campagne du Réseau “Sortir du nucléaire” est absolument sans précédent.

Des documents sont encore à votre disposition gratuitement, en petite quantité ou en quantité importante, sur simple demande par mail : contact@sortirdunucleaire.fr ou par téléphone au 04 78 28 29 22.

Texte à joindre au règlement de votre facture EDF

(également téléchargeable sur notre site internet : www.sortirdunucleaire.fr Voir : “Mode d’emploi + cartes”)

Au centre de paiement EDF

Madame, Monsieur,

Vous trouverez ci-joint plusieurs chèques de montants divers dont le total correspond au montant de ma facture d’électricité.

J’ai décidé d’agir ainsi, dans la durée, pour vous faire part de mon profond mécontentement concernant la décision de construire un réacteur nucléaire EPR. Ce projet est coûteux, dangereux et inutile. Avant de s’engager dans cette voie sans issue, EDF aurait bien fait de consulter ses usagers qui, d’après différents sondages, sont très majoritairement opposés à la construction de nouveaux réacteurs nucléaires.

Il s’agit d’un enjeu crucial qui structurera durablement notre société avec le renouvellement de notre parc de centrales nucléaires. En mon nom et au nom des générations futures, je vous demande de renoncer à l’EPR.

Un vrai service public, au service du public, devrait avoir comme priorités les économies d’énergie et les énergies renouvelables, et non pas l’incitation à toujours plus de consommation d’électricité (chauffage électrique, climatisation, etc.)

Comptant sur votre réponse écrite, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’assurance de mes sincères salutations.
Un million d’Européens demandent la sortie du nucléaire

Continuez à faire signer la pétition jusqu’en avril 2006.

L’objectif est d’atteindre un million de signatures à travers toute l’Europe, dont 150 000 en France d’ici à avril 2006, pour le vingtième anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl.

A ce jour, nous en sommes à 110 000 signatures, il en manque donc encore 40 000 pour la France. Pensez à faire signer autour de vous ou à nous envoyer les signatures que vous auriez encore chez vous, même si toutes les cases n’ont pas été remplies. Cette pétition est téléchargeable sur notre site internet :

www.sortirdunucleaire.fr.

La campagne nationale de blocage administratif d’EDF contre le réacteur nucléaire EPR continue à prendre de l’ampleur : il est important que vous la poursuiviez activement en continuant à payer vos factures au moyen de plusieurs chèques. Une telle action doit s’inscrire dans la durée pour avoir les effets escomptés. Vous êtes actuellement plus de 4600 à nous avoir fait savoir que vous participez en nous renvoyant votre carte d’engagement, et de nouvelles personnes s’engagent tous les jours. Cependant, la participation réelle est probablement beaucoup plus importante (de nombreux participants ne nous l’ayant pas fait savoir !). EDF, quand elle prend la peine de répondre, se contente de vanter les mérites de l’EPR ! (cette réponse d’EDF est consultable sur notre site internet).

L’immense majorité des personnes ayant adopté ce mode de paiement ne rencontrent aucune difficulté même si notre campagne a semé la pagaille dans quelques agences. Au niveau d’EDF, par contre, ces paiement fractionnés de plus en plus nombreux compliquent non seulement l’encaissement des chèques mais surtout, en comptabilité, le rapprochement bancaire qui doit être un vrai casse-tête.

Cette campagne innovante plait beaucoup et permet à de nombreuses personnes d’être informées et d’agir de façon originale. Nous avons atteint le nombre de 270 000 documents diffusés, ce qui, pour une campagne du Réseau “Sortir du nucléaire” est absolument sans précédent.

Des documents sont encore à votre disposition gratuitement, en petite quantité ou en quantité importante, sur simple demande par mail : contact@sortirdunucleaire.fr ou par téléphone au 04 78 28 29 22.

Texte à joindre au règlement de votre facture EDF

(également téléchargeable sur notre site internet : www.sortirdunucleaire.fr Voir : “Mode d’emploi + cartes”)

Au centre de paiement EDF

Madame, Monsieur,

Vous trouverez ci-joint plusieurs chèques de montants divers dont le total correspond au montant de ma facture d’électricité.

J’ai décidé d’agir ainsi, dans la durée, pour vous faire part de mon profond mécontentement concernant la décision de construire un réacteur nucléaire EPR. Ce projet est coûteux, dangereux et inutile. Avant de s’engager dans cette voie sans issue, EDF aurait bien fait de consulter ses usagers qui, d’après différents sondages, sont très majoritairement opposés à la construction de nouveaux réacteurs nucléaires.

Il s’agit d’un enjeu crucial qui structurera durablement notre société avec le renouvellement de notre parc de centrales nucléaires. En mon nom et au nom des générations futures, je vous demande de renoncer à l’EPR.

Un vrai service public, au service du public, devrait avoir comme priorités les économies d’énergie et les énergies renouvelables, et non pas l’incitation à toujours plus de consommation d’électricité (chauffage électrique, climatisation, etc.)

Comptant sur votre réponse écrite, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’assurance de mes sincères salutations.
Un million d’Européens demandent la sortie du nucléaire

Continuez à faire signer la pétition jusqu’en avril 2006.

L’objectif est d’atteindre un million de signatures à travers toute l’Europe, dont 150 000 en France d’ici à avril 2006, pour le vingtième anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl.

A ce jour, nous en sommes à 110 000 signatures, il en manque donc encore 40 000 pour la France. Pensez à faire signer autour de vous ou à nous envoyer les signatures que vous auriez encore chez vous, même si toutes les cases n’ont pas été remplies. Cette pétition est téléchargeable sur notre site internet :

www.sortirdunucleaire.fr.



Thèmes
Luttes et actions