Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Juriblog
Le blog des actions en justice du Réseau "Sortir du nucléaire"

Infiltrations d’eau dans les installations CABRI et LECA


Passées / Installation : CEA Cadarache


A la suite d’un épisode pluvieux en novembre 2011, des infiltrations d’eau dans deux installations de Cadarache ont été constatées. Ces eaux infiltrées, radioactives, ont été pompées puis rejetées en partie directement dans les réseaux d’eaux pluviales. Le Réseau "Sortir du nucléaire" a porté plainte.



Le CEA Cadarache est un vaste complexe situé au confluent du Verdon et de la Durance et dédié à la recherche et développement dans le domaine nucléaire. Administrativement, le centre est implanté dans la commune de Saint-Paul-lez- Durance. Le centre compte en tout 450 bâtiments sur 1 600 hectares dont 950 enclos.

L’installation nucléaire de base CABRI est consacrée à l’étude d’accidents dans le cadre de la sûreté des réacteurs à neutrons rapides. Le laboratoire d’examen des combustibles avancés LECA est un laboratoire d’examen destructif et non destructif de combustibles issus des filières rapides uranium naturel graphite gaz et réacteur à eau pressurisée et des installations expérimentales de Cadarache.

A la suite de la crue des 5 et 6 novembre 2011, une nappe d’eau souterraine, sous l’effet de la saturation des terrains, est montée en quelques heures de plus de 20 mètres, entraînant des infiltrations dans certains sous-sols des installations CABRI et LECA.

Des dispositifs de pompage ont été activés. Ils ont en partie évacué les eaux de remontée de nappe dans les réseaux d’eaux pluviales et ce, en dépit des contrôles radiologiques réalisés sur les eaux rejetées indiquant la présence de radionucléides (émetteurs alpha et bêta-gamma d’origine naturelle et tritium)...

Le Réseau "Sortir du nucléaire" a déposé une plainte le 28 août 2012 (voir la plainte, en document joint). Cette plainte a été classée sans suite. Nous avons déposé un recours hiérarchique auprès du procureur général le 9 décembre 2013. Cette affaire n’a fait l’objet d’aucune suite.

 

Téléchargez notre recours hiérarchique
PDF - 306.1 ko
Infiltrations Cadarache - Recours hiérarchique

 

Le CEA Cadarache est un vaste complexe situé au confluent du Verdon et de la Durance et dédié à la recherche et développement dans le domaine nucléaire. Administrativement, le centre est implanté dans la commune de Saint-Paul-lez- Durance. Le centre compte en tout 450 bâtiments sur 1 600 hectares dont 950 enclos.

L’installation nucléaire de base CABRI est consacrée à l’étude d’accidents dans le cadre de la sûreté des réacteurs à neutrons rapides. Le laboratoire d’examen des combustibles avancés LECA est un laboratoire d’examen destructif et non destructif de combustibles issus des filières rapides uranium naturel graphite gaz et réacteur à eau pressurisée et des installations expérimentales de Cadarache.

A la suite de la crue des 5 et 6 novembre 2011, une nappe d’eau souterraine, sous l’effet de la saturation des terrains, est montée en quelques heures de plus de 20 mètres, entraînant des infiltrations dans certains sous-sols des installations CABRI et LECA.

Des dispositifs de pompage ont été activés. Ils ont en partie évacué les eaux de remontée de nappe dans les réseaux d’eaux pluviales et ce, en dépit des contrôles radiologiques réalisés sur les eaux rejetées indiquant la présence de radionucléides (émetteurs alpha et bêta-gamma d’origine naturelle et tritium)...

Le Réseau "Sortir du nucléaire" a déposé une plainte le 28 août 2012 (voir la plainte, en document joint). Cette plainte a été classée sans suite. Nous avons déposé un recours hiérarchique auprès du procureur général le 9 décembre 2013. Cette affaire n’a fait l’objet d’aucune suite.

 

Téléchargez notre recours hiérarchique
PDF - 306.1 ko
Infiltrations Cadarache - Recours hiérarchique

 

Documents à télécharger

  Infiltrations Cadarache - Plainte




Thèmes
Pollution radioactive CEA Cadarache