Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Nos communiqués de presse

Action unitaire de mouvements citoyens devant l’Assemblée Nationale contre les milliards investis dans l’arme nucléaire

Communiqué commun du Réseau « Sortir du nucléaire », du Mouvement pour une Alternative Non-violente, du Mouvement de la Paix, des Désobéissants, du Collectif « En marche pour la Paix » et de la Maison de Vigilance

Communiqué du 22 novembre 2016



En ce moment, des militants sont rassemblés devant l’Assemblée Nationale à l’occasion du vote en première lecture du budget 2017. Rejoints par les députés Michèle Bonneton, Jean-Claude Roumégas et Isabelle Attard, ils demandent aux parlementaires de ne pas voter un budget où les dépenses consacrées aux armes nucléaires sont en hausse du fait de leur « modernisation » et atteignent 3,87 milliards d’Euros pour la seule année 2017. Cette augmentation en préfigure d’autres bien plus considérables encore dont certains responsables politiques rêvent pour les années à venir. On n’en finira donc jamais de financer la préparation de crimes contre l’humanité ?

Cette politique de « prolifération verticale » va totalement à l’encontre de ce qui a été récemment voté par la Commission « désarmement » de l’Assemblée générale des Nations Unies. En effet, le 27 octobre 2016, à New York, 123 États contre 38 se sont exprimés pour l’ouverture en 2017 de négociations en vue d’établir un traité d’interdiction et d’élimination des armes nucléaires. Parmi les 9 Etats nucléaires existants, la France fait partie de ceux ayant voté contre cette résolution.

À l’occasion du vote du budget 2017, les associations ont remis aux députés qui les ont rejoints sur le parvis de l’Assemblée nationale des initiatives correspondantes à différentes sensibilités exprimés contre la force nucléaire :

 la pétition "Pour une France sans armes nucléaire et le désarmement unilatéral de la France" (11 550 signatures) initiée par le MAN et soutenu par 13 organisations - voir http://fsan.fr

 la pétition contre le doublement des crédits de l’arme atomique et contre l’augmentation du budget de la défense en France initiée par le Mouvement de la Paix et le collectif En marche pour la paix - voir http://www.mvtpaix.org

Les armes nucléaires sont présentées par leurs défenseurs comme indispensables à notre « sécurité ». En fait, si elles peuvent créer chez certains un « sentiment de sécurité » il est évident qu’elles ne peuvent garantir une réelle sécurité à la France, qui serait anéantie en cas de conflit nucléaire. Elles ne garantissent pas la paix et ne préviennent en rien des menaces actuelles comme le terrorisme. Depuis le lancement de son programme nucléaire, la France a déjà consacré plus de 300 milliards pour la bombe atomique… Il est temps d’arrêter les frais et de revenir aux valeurs humanistes !

Contacts presse :

Serge Perrin : 06 03 80 39 95

Dominique Lalanne : 06 32 71 69 90

Patrice Coulon : 06 21 23 23 98

En ce moment, des militants sont rassemblés devant l’Assemblée Nationale à l’occasion du vote en première lecture du budget 2017. Rejoints par les députés Michèle Bonneton, Jean-Claude Roumégas et Isabelle Attard, ils demandent aux parlementaires de ne pas voter un budget où les dépenses consacrées aux armes nucléaires sont en hausse du fait de leur « modernisation » et atteignent 3,87 milliards d’Euros pour la seule année 2017. Cette augmentation en préfigure d’autres bien plus considérables encore dont certains responsables politiques rêvent pour les années à venir. On n’en finira donc jamais de financer la préparation de crimes contre l’humanité ?

Cette politique de « prolifération verticale » va totalement à l’encontre de ce qui a été récemment voté par la Commission « désarmement » de l’Assemblée générale des Nations Unies. En effet, le 27 octobre 2016, à New York, 123 États contre 38 se sont exprimés pour l’ouverture en 2017 de négociations en vue d’établir un traité d’interdiction et d’élimination des armes nucléaires. Parmi les 9 Etats nucléaires existants, la France fait partie de ceux ayant voté contre cette résolution.

À l’occasion du vote du budget 2017, les associations ont remis aux députés qui les ont rejoints sur le parvis de l’Assemblée nationale des initiatives correspondantes à différentes sensibilités exprimés contre la force nucléaire :

 la pétition "Pour une France sans armes nucléaire et le désarmement unilatéral de la France" (11 550 signatures) initiée par le MAN et soutenu par 13 organisations - voir http://fsan.fr

 la pétition contre le doublement des crédits de l’arme atomique et contre l’augmentation du budget de la défense en France initiée par le Mouvement de la Paix et le collectif En marche pour la paix - voir http://www.mvtpaix.org

Les armes nucléaires sont présentées par leurs défenseurs comme indispensables à notre « sécurité ». En fait, si elles peuvent créer chez certains un « sentiment de sécurité » il est évident qu’elles ne peuvent garantir une réelle sécurité à la France, qui serait anéantie en cas de conflit nucléaire. Elles ne garantissent pas la paix et ne préviennent en rien des menaces actuelles comme le terrorisme. Depuis le lancement de son programme nucléaire, la France a déjà consacré plus de 300 milliards pour la bombe atomique… Il est temps d’arrêter les frais et de revenir aux valeurs humanistes !

Contacts presse :

Serge Perrin : 06 03 80 39 95

Dominique Lalanne : 06 32 71 69 90

Patrice Coulon : 06 21 23 23 98





Pour toute sollicitation médiatique, merci de contacter Charlotte Mijeon, chargée de communication et des relations extérieures.

charlotte.mijeon@sortirdunucleaire.fr
Tél : 06 64 66 01 23


Pétition : ne validez pas la
cuve défectueuse de l’EPR !





Thèmes
Nucléaire militaire