Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Sortir du nucléaire n°59

Novembre 2013

Livres et DVD

À lire, à voir, à offrir...

Novembre 2013




Comme à chaque numéro, nous partageons avec vous nos impressions sur quelques-uns des livres et DVD que nous avons reçus ces derniers mois.



 

La France nucléaire L’art de gouverner une technologie contestée

Comment le nucléaire a-t-il pu se développer en France au point d’être le pays le plus nucléarisé au monde et ce malgré les nombreuses luttes antinucléaires des années 1970 et 80 ? L’étude de Sezin Topçu, après un rappel de toutes ces luttes, donne, à partir de nombreux exemples, des pistes d’explications politiques et sociologiques sur la capacité du lobby nucléaire à dévier et marginaliser les oppositions au nucléaire.

L’ouvrage aborde :

  • le rôle de l’État, des gouvernements, des partis politiques et des organismes nucléaires dans la marginalisation de l’opposition au nucléaire.
  • le rôle des structures de concertation : enquêtes d’utilité publique, commissions locales d’information.
  • les moyens utilisés pour permettre l’acceptabilité sociale du nucléaire.

Cet ouvrage analyse le succès de la nucléarisation de la France en dépit des fortes résistances citoyennes, largement minimisées par l’histoire dominante. Il doit aider les militants d’aujourd’hui à mieux appréhender la stratégie du lobby nucléaire et, après Fukushima, comprendre que la communication sur "plus de sécurité" sert avant tout à contrer l’exigence d’arrêt du nucléaire.

Martial Château

 

La révolution énergétique, une chance pour sortir de la crise

Ce court ouvrage concis et dynamique nous présente un scénario de transition énergétique alors que le modèle économique et énergétique actuel est en crise. Denis Baupin présente cette transition comme une formidable opportunité autant en termes économiques, d’emplois, de pouvoir d’achat, de justice sociale, de dynamique territoriale que de décentralisation de la production.

Ce virage industriel est un impératif pour une "mutation civilisationnelle" qui devrait permettre de réduire les coûts énergétiques des foyers en investissant sur les économies d’énergie. Cette politique permettrait également de sortir de la dépendance aux énergies fossiles et d’investir massivement pour des emplois locaux.

À l’heure où le débat est vif sur les Grands Projets Inutiles et Imposés, la question se pose de savoir comment ce virage énergétique pourrait être abordé sans favoriser une main-mise des multinationales sur les investissements nécessaires à une telle politique ? Sauf à vouloir reproduire le même schéma économique. Quelques réponses sont apportées dans ce pamphlet énergétique.

Jocelyn Peyret

 

Bâtiments performants. Des constructeurs relèvent le défi du réchauffement climatique en France !

Le bâtiment, comme les transports, doivent être considérés comme le premier maillon d’une chaîne représentant l’impact environnemental de notre organisation sociale. Lorsqu’un bâtiment est édifié, quelle que soit sa fonction, il peut être analysé comme une source de pollution supplémentaire pour les 50 à 250 ans à venir. Avec son premier gros impact, lors du chantier et en termes d’énergie grise.

Si tous les acteurs de la construction, du donneur d’ordre jusqu’au peintre, prenaient conscience de ce fait, il est fort probable que les paysages architecturaux et urbanistiques se verraient profondément modifiés.

Le livre de Bovet et Sidler nous donne à voir une série de réalisations où la lucidité des maîtres d’ouvrage l’emporte sur les fausses évidences des mondes de la construction et de la finance. Lucidité devant s’accompagner d’une ténacité sans faille pour voir les projets aboutir. Dans tous les exemples passés en revue, l’ambition est celle d’une diminution drastique des consommations ; avant même toute réglementation thermique.

Quel rapport avec le nucléaire ? L’inversion de paradigme. Ici la jauge n’est pas la recherche d’une offre toujours plus abondante, mais la compréhension et la maîtrise de la demande. Édifiant !

Claudio Rumolino

 

DVD Into Eternity

Les déchets nucléaires hautement radioactifs le demeurent pendant des dizaines de milliers d’années. Comment faire ressentir la vertigineuse profondeur temporelle du danger qu’ils représentent, et l’insensée présomption de notre société qui, pour quelques décennies de gaspillage électrique, produit une pollution quasi éternelle qu’elle ne sait pas gérer ?

Michael Madsen a brillamment relevé ce défi, en nous offrant Into Eternity, petit bijou de cinéma documentaire, qui évoque le projet finlandais d’enfouissement nucléaire d’Onkalo ("la cachette"). L’ambition esthétique d’Into Eternity rivalise avec le meilleur cinéma de science-fiction, tout en s’appropriant certains de ses codes narratifs. Le film est construit en forme d’avertissement à nos arrières-arrières-arrières-arrières...-petits-enfants et autour de cette double interrogation : pourra-t-on empêcher que, tôt ou tard, ils découvrent les déchets nucléaires profondément enfouis ? Comment les avertir du danger qu’ils constituent ?

Photographie magnifique, structure narrative très habile, montage particulièrement réussi ; le film entremêle des images très suggestives des galeries d’Onkalo, des paysages à la surface et des installations nucléaires produisant les déchets, avec de courts entretiens - frappants - exclusivement menés avec des personnes travaillant pour le projet d’Onkalo ou pour des autorités de régulation du nucléaire.

À voir et faire voir absolument !

Xavier Rabilloud

 

Les éoliennes d’Hélène

Les éoliennes fleurissent dans nos campagnes et il est probable que les enfants ne savent pas très bien à quoi elles servent et comment elles fonctionnent.

Comment faire comprendre le fonctionnement d’une éolienne à un enfant ? En en construisant une avec lui, pardi ! C’est ce que propose ce joli petit livre racontant l’histoire d’Étienne qui décide de fabriquer une éolienne pour éclairer la maison de poupée de sa sœur.

Une histoire simple, de belles illustrations, et des explications claires pour les bricoleurs en herbe permettront aux enfants de s’initier à la joie de voir s’allumer une petite ampoule par la seule force du vent.

Même si le livre se veut très simple, il vaut mieux qu’un adulte accompagne l’enfant dans sa construction, car ce n’est pas si simple de fabriquer une petite éolienne qui fonctionne vraiment..

Delphine Boutonnet

 

Élection nucléaire

L’auteur, Dominique Levis, est informaticien au sein de la police judiciaire. Il nous raconte dans ce deuxième roman, toujours de manière très précise et détaillée, un vol de plutonium pour des Iraniens à l’approche des élections présidentielles françaises, le Mossad qui tente de contrecarrer cette affaire menée par de mystérieux intervenants français, le tout emmêlé dans des ficelles politico-financières.

Le brigadier major Jean-Charles Pantaloni va devoir user de toute son habileté et de ses connaissances afin de dénouer cette pelote de nœuds en faisant bien attention à ne pas y laisser sa peau.

C’est toujours plongés au cœur du système policier, des services secrets français et étrangers, de la politique et des finances chères à l’auteur que nous restons en haleine tout au long de ce roman. Encore un très bon moment de lecture…

Une fois de plus, cela parait très (trop) réaliste ; cette nouvelle fiction a des airs de "déjà vu en vrai" et pourrait très bien faire partie de l’actualité prochaine.

Benoît Cachard

 

La France nucléaire L’art de gouverner une technologie contestée

Comment le nucléaire a-t-il pu se développer en France au point d’être le pays le plus nucléarisé au monde et ce malgré les nombreuses luttes antinucléaires des années 1970 et 80 ? L’étude de Sezin Topçu, après un rappel de toutes ces luttes, donne, à partir de nombreux exemples, des pistes d’explications politiques et sociologiques sur la capacité du lobby nucléaire à dévier et marginaliser les oppositions au nucléaire.

L’ouvrage aborde :

  • le rôle de l’État, des gouvernements, des partis politiques et des organismes nucléaires dans la marginalisation de l’opposition au nucléaire.
  • le rôle des structures de concertation : enquêtes d’utilité publique, commissions locales d’information.
  • les moyens utilisés pour permettre l’acceptabilité sociale du nucléaire.

Cet ouvrage analyse le succès de la nucléarisation de la France en dépit des fortes résistances citoyennes, largement minimisées par l’histoire dominante. Il doit aider les militants d’aujourd’hui à mieux appréhender la stratégie du lobby nucléaire et, après Fukushima, comprendre que la communication sur "plus de sécurité" sert avant tout à contrer l’exigence d’arrêt du nucléaire.

Martial Château

 

La révolution énergétique, une chance pour sortir de la crise

Ce court ouvrage concis et dynamique nous présente un scénario de transition énergétique alors que le modèle économique et énergétique actuel est en crise. Denis Baupin présente cette transition comme une formidable opportunité autant en termes économiques, d’emplois, de pouvoir d’achat, de justice sociale, de dynamique territoriale que de décentralisation de la production.

Ce virage industriel est un impératif pour une "mutation civilisationnelle" qui devrait permettre de réduire les coûts énergétiques des foyers en investissant sur les économies d’énergie. Cette politique permettrait également de sortir de la dépendance aux énergies fossiles et d’investir massivement pour des emplois locaux.

À l’heure où le débat est vif sur les Grands Projets Inutiles et Imposés, la question se pose de savoir comment ce virage énergétique pourrait être abordé sans favoriser une main-mise des multinationales sur les investissements nécessaires à une telle politique ? Sauf à vouloir reproduire le même schéma économique. Quelques réponses sont apportées dans ce pamphlet énergétique.

Jocelyn Peyret

 

Bâtiments performants. Des constructeurs relèvent le défi du réchauffement climatique en France !

Le bâtiment, comme les transports, doivent être considérés comme le premier maillon d’une chaîne représentant l’impact environnemental de notre organisation sociale. Lorsqu’un bâtiment est édifié, quelle que soit sa fonction, il peut être analysé comme une source de pollution supplémentaire pour les 50 à 250 ans à venir. Avec son premier gros impact, lors du chantier et en termes d’énergie grise.

Si tous les acteurs de la construction, du donneur d’ordre jusqu’au peintre, prenaient conscience de ce fait, il est fort probable que les paysages architecturaux et urbanistiques se verraient profondément modifiés.

Le livre de Bovet et Sidler nous donne à voir une série de réalisations où la lucidité des maîtres d’ouvrage l’emporte sur les fausses évidences des mondes de la construction et de la finance. Lucidité devant s’accompagner d’une ténacité sans faille pour voir les projets aboutir. Dans tous les exemples passés en revue, l’ambition est celle d’une diminution drastique des consommations ; avant même toute réglementation thermique.

Quel rapport avec le nucléaire ? L’inversion de paradigme. Ici la jauge n’est pas la recherche d’une offre toujours plus abondante, mais la compréhension et la maîtrise de la demande. Édifiant !

Claudio Rumolino

 

DVD Into Eternity

Les déchets nucléaires hautement radioactifs le demeurent pendant des dizaines de milliers d’années. Comment faire ressentir la vertigineuse profondeur temporelle du danger qu’ils représentent, et l’insensée présomption de notre société qui, pour quelques décennies de gaspillage électrique, produit une pollution quasi éternelle qu’elle ne sait pas gérer ?

Michael Madsen a brillamment relevé ce défi, en nous offrant Into Eternity, petit bijou de cinéma documentaire, qui évoque le projet finlandais d’enfouissement nucléaire d’Onkalo ("la cachette"). L’ambition esthétique d’Into Eternity rivalise avec le meilleur cinéma de science-fiction, tout en s’appropriant certains de ses codes narratifs. Le film est construit en forme d’avertissement à nos arrières-arrières-arrières-arrières...-petits-enfants et autour de cette double interrogation : pourra-t-on empêcher que, tôt ou tard, ils découvrent les déchets nucléaires profondément enfouis ? Comment les avertir du danger qu’ils constituent ?

Photographie magnifique, structure narrative très habile, montage particulièrement réussi ; le film entremêle des images très suggestives des galeries d’Onkalo, des paysages à la surface et des installations nucléaires produisant les déchets, avec de courts entretiens - frappants - exclusivement menés avec des personnes travaillant pour le projet d’Onkalo ou pour des autorités de régulation du nucléaire.

À voir et faire voir absolument !

Xavier Rabilloud

 

Les éoliennes d’Hélène

Les éoliennes fleurissent dans nos campagnes et il est probable que les enfants ne savent pas très bien à quoi elles servent et comment elles fonctionnent.

Comment faire comprendre le fonctionnement d’une éolienne à un enfant ? En en construisant une avec lui, pardi ! C’est ce que propose ce joli petit livre racontant l’histoire d’Étienne qui décide de fabriquer une éolienne pour éclairer la maison de poupée de sa sœur.

Une histoire simple, de belles illustrations, et des explications claires pour les bricoleurs en herbe permettront aux enfants de s’initier à la joie de voir s’allumer une petite ampoule par la seule force du vent.

Même si le livre se veut très simple, il vaut mieux qu’un adulte accompagne l’enfant dans sa construction, car ce n’est pas si simple de fabriquer une petite éolienne qui fonctionne vraiment..

Delphine Boutonnet

 

Élection nucléaire

L’auteur, Dominique Levis, est informaticien au sein de la police judiciaire. Il nous raconte dans ce deuxième roman, toujours de manière très précise et détaillée, un vol de plutonium pour des Iraniens à l’approche des élections présidentielles françaises, le Mossad qui tente de contrecarrer cette affaire menée par de mystérieux intervenants français, le tout emmêlé dans des ficelles politico-financières.

Le brigadier major Jean-Charles Pantaloni va devoir user de toute son habileté et de ses connaissances afin de dénouer cette pelote de nœuds en faisant bien attention à ne pas y laisser sa peau.

C’est toujours plongés au cœur du système policier, des services secrets français et étrangers, de la politique et des finances chères à l’auteur que nous restons en haleine tout au long de ce roman. Encore un très bon moment de lecture…

Une fois de plus, cela parait très (trop) réaliste ; cette nouvelle fiction a des airs de "déjà vu en vrai" et pourrait très bien faire partie de l’actualité prochaine.

Benoît Cachard



Thèmes
Soutiens artistiques