Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Agenda

9
jui
Actions

Rassemblement pour dire NON au projet Thor d’Areva

Narbonne (11) - Languedoc-Roussillon


Vendredi 9 juin 2017


Un grand rassemblement est prévu le 9 juin à Narbonne pour dire NON au projet Thor d’Areva qui serait une catastrophe sans précédent d’un point de vue sanitaire, écologique et économique sur notre région. Il s’agit d’un nouveau procédé de traitement des nitrates de l’usine Aréva Malvési située à 2 km du centre ville, pour vaporiser près de 400 000 m3 d’effluents nitratés radioactifs stockés dans des bassins.

Pour chauffer ces déchets à 850°C, Areva veut brûler 5 700 tonnes de charbon par an et produire des gaz chimiques toxiques : oxydes d’azote, particules fines, oxyde de soufre, ammoniac, COV, benzène, DEHP bis-phtalate, métaux lourds, etc… Une partie des éléments radioactifs se rajouteraient aux pollutions chimiques qui retomberaient dans l’environnement du Narbonnais. Le reste serait conditionné sous forme de déchets solides radioactifs (TFA) qu’Areva projette d’envoyer au CIRES à Morvilliers.

Pourtant, des alternatives existent : cimentation, extraction des nitrates...

Venez nombreux-ses le 9 juin à 19h devant l’hôtel de ville !

Plus d’infos :

https://www.facebook.com/les.familles.papillons/

Un grand rassemblement est prévu le 9 juin à Narbonne pour dire NON au projet Thor d’Areva qui serait une catastrophe sans précédent d’un point de vue sanitaire, écologique et économique sur notre région. Il s’agit d’un nouveau procédé de traitement des nitrates de l’usine Aréva Malvési située à 2 km du centre ville, pour vaporiser près de 400 000 m3 d’effluents nitratés radioactifs stockés dans des bassins.

Pour chauffer ces déchets à 850°C, Areva veut brûler 5 700 tonnes de charbon par an et produire des gaz chimiques toxiques : oxydes d’azote, particules fines, oxyde de soufre, ammoniac, COV, benzène, DEHP bis-phtalate, métaux lourds, etc… Une partie des éléments radioactifs se rajouteraient aux pollutions chimiques qui retomberaient dans l’environnement du Narbonnais. Le reste serait conditionné sous forme de déchets solides radioactifs (TFA) qu’Areva projette d’envoyer au CIRES à Morvilliers.

Pourtant, des alternatives existent : cimentation, extraction des nitrates...

Venez nombreux-ses le 9 juin à 19h devant l’hôtel de ville !

Plus d’infos :

https://www.facebook.com/les.familles.papillons/




Proposer votre événement