Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Boîte à outils

Devenez "porteur de paroles"




Dispositif proposé par "Matières prises"

Une question est inscrite sur un grand format, puis accrochée dans l’espace public. Cette question s’adresse aux passants, les invite à réagir autour d’un thème donné. On note les avis sur de grands panneaux qu’on affiche dans une rue, un jardin public. Il s’agit d’un recueil et d’une exposition de paroles d’habitants, de passants, d’usagers.

C’est en quelque sorte un « Forum Internet de rue », dans lequel vont se répondre les différents avis. A travers un processus cumulatif, ce dispositif utilise la ville comme ressource scénographique et permet que les paroles s’affichent et que les mots s’imposent au milieu de l’unique communication marchande.

Pour voir ce que la collecte de témoignages peut donner

Comment s’organiser ?
  Poser une question dans un espace public

  Collecter des réponses

  Écrire les points de vue recueillis

  Afficher les réponses et continuer les débats !

« Chaque point de vue, complexe ou simple, ironique ou tragique, grossier ou sensible peut nous interroger, nous révolter, nous faire sourire et songer. Ce qui fait réfléchir n’est pas forcément la parole d’un expert, ce qui fait débat ne vient pas toujours de là où on croit.

Notre société créée de nouveaux médias et nous explique chaque jour quel est le vrai débat, « celui qui intéresse vraiment les français »… Elle crée de fait beaucoup de solitudes et de silences à sa marge.

A une époque où les gens se replient derrière des écrans et où le débat en salle fait fuir, les porteurs de paroles utilisent les ressources peu exploitées de la ville et de ses habitants : transformer des espaces de transits en lieux de rencontres, décorer l’espace urbain autrement que de publicités, utiliser le besoin de parler, la curiosité, la capacité de réflexion et de philosophie des gens ».

© Matières prises

Dispositif proposé par "Matières prises"

Une question est inscrite sur un grand format, puis accrochée dans l’espace public. Cette question s’adresse aux passants, les invite à réagir autour d’un thème donné. On note les avis sur de grands panneaux qu’on affiche dans une rue, un jardin public. Il s’agit d’un recueil et d’une exposition de paroles d’habitants, de passants, d’usagers.

C’est en quelque sorte un « Forum Internet de rue », dans lequel vont se répondre les différents avis. A travers un processus cumulatif, ce dispositif utilise la ville comme ressource scénographique et permet que les paroles s’affichent et que les mots s’imposent au milieu de l’unique communication marchande.

Pour voir ce que la collecte de témoignages peut donner

Comment s’organiser ?
  Poser une question dans un espace public

  Collecter des réponses

  Écrire les points de vue recueillis

  Afficher les réponses et continuer les débats !

« Chaque point de vue, complexe ou simple, ironique ou tragique, grossier ou sensible peut nous interroger, nous révolter, nous faire sourire et songer. Ce qui fait réfléchir n’est pas forcément la parole d’un expert, ce qui fait débat ne vient pas toujours de là où on croit.

Notre société créée de nouveaux médias et nous explique chaque jour quel est le vrai débat, « celui qui intéresse vraiment les français »… Elle crée de fait beaucoup de solitudes et de silences à sa marge.

A une époque où les gens se replient derrière des écrans et où le débat en salle fait fuir, les porteurs de paroles utilisent les ressources peu exploitées de la ville et de ses habitants : transformer des espaces de transits en lieux de rencontres, décorer l’espace urbain autrement que de publicités, utiliser le besoin de parler, la curiosité, la capacité de réflexion et de philosophie des gens ».

© Matières prises

Documents à télécharger

  Devenez porteur de paroles
Porteur de paroles