Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Sortir du nucléaire n°47

Automne 2010

A lire

Poêles à accumulation, le meilleur du chauffage au bois

Automne 2010




Un très beau guide qui fera rêver les amoureux du chauffage au bois



Le poêle à accumulation, largement utilisé dans les pays tels que Canada, Finlande, Danemark, commence à se développer en France. Le principe est de faire une bonne flambée et de stocker la chaleur produite dans les matériaux réfractaires qui entourent le poêle (brique, pierre, béton réfractaire…). Au lieu d’être évacuées directement, les fumées circulent dans les conduits de l’accumulateur. On évite ainsi qu’une bonne quantité des calories parte... en fumée. Cette chaleur est ensuite restituée doucement et longuement par effet de rayonnement.

Généralement, le rendement de ces appareils est excellent. En fonctionnant à plein régime une fois par jour ou moins, la température élevée du foyer évite la production de goudrons, cendres et augmente le taux de combustion des gaz.

Outre son efficacité énergétique indiscutable, un poêle à accumulation est d’une esthétique incroyable !
Élément de décoration, parfois tout en courbes, souvent agrémenté d’un banc, il est l’âme de la maison. Mais ses qualités ne s’arrêtent pas là et certains sont équipés d’une plaque de cuisson et d’un four à pain.

Certes l’installation est très coûteuse (compter le prix d’une installation de chauffage central), mais elle offre une rare qualité de confort et l’investissement est, selon les cas, bien vite rentabilisé.
Poêles à accumulation, le meilleur du chauffage au bois.
Vital Bies et Marie Milesi. Editions Terre vivante, avril 2010, 240 pages.
A commander au prix de 30,50 € port compris, au Réseau "Sortir du nucléaire", 9 rue Dumenge 69317 Lyon Cedex 04 (chèque à l’ordre de "Sortir du nucléaire") ou dans notre boutique en ligne : http://boutique.sortirdunucleaire.org
Delphine Boutonnet

Le poêle à accumulation, largement utilisé dans les pays tels que Canada, Finlande, Danemark, commence à se développer en France. Le principe est de faire une bonne flambée et de stocker la chaleur produite dans les matériaux réfractaires qui entourent le poêle (brique, pierre, béton réfractaire…). Au lieu d’être évacuées directement, les fumées circulent dans les conduits de l’accumulateur. On évite ainsi qu’une bonne quantité des calories parte... en fumée. Cette chaleur est ensuite restituée doucement et longuement par effet de rayonnement.

Généralement, le rendement de ces appareils est excellent. En fonctionnant à plein régime une fois par jour ou moins, la température élevée du foyer évite la production de goudrons, cendres et augmente le taux de combustion des gaz.

Outre son efficacité énergétique indiscutable, un poêle à accumulation est d’une esthétique incroyable !
Élément de décoration, parfois tout en courbes, souvent agrémenté d’un banc, il est l’âme de la maison. Mais ses qualités ne s’arrêtent pas là et certains sont équipés d’une plaque de cuisson et d’un four à pain.

Certes l’installation est très coûteuse (compter le prix d’une installation de chauffage central), mais elle offre une rare qualité de confort et l’investissement est, selon les cas, bien vite rentabilisé.
Poêles à accumulation, le meilleur du chauffage au bois.
Vital Bies et Marie Milesi. Editions Terre vivante, avril 2010, 240 pages.
A commander au prix de 30,50 € port compris, au Réseau "Sortir du nucléaire", 9 rue Dumenge 69317 Lyon Cedex 04 (chèque à l’ordre de "Sortir du nucléaire") ou dans notre boutique en ligne : http://boutique.sortirdunucleaire.org
Delphine Boutonnet



Thèmes
Energies renouvelables