Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Nos communiqués de presse

Le Réseau "Sortir du nucléaire" se félicite du message fort envoyé par le peuple italien pour l’annulation des projets nucléaires en Italie.

Communiqué du 13 juin 2011



En revenant sur la décision de sortie du nucléaire adoptée en 1987, en ignorant les protestations des régions qui refusaient l’implantation de sites nucléaires, puis en tentant d’annuler ce référendum dont il pressentait qu’il ne lui serait pas favorable, Silvio Berlusconi n’avait cessé de passer outre la volonté du peuple italien. Les résultats sans équivoque de ce week-end constituent un ferme rappel à l’ordre que le Premier Ministre ne peut plus se permettre d’ignorer.

Les résultats de ce référendum sonnent le glas de l’accord entre le français EDF et l’italien Enel impulsé en avril 2010 à l’Élysée par messieurs Sarkozy et Berlusconi, qui prévoyait la construction d’au moins quatre centrales nucléaires de technologie EPR en Italie. Ils constituent également un revers pour Nicolas Sarkozy, premier VRP d’AREVA à l’étranger. Alors que la Suisse, l’Allemagne et l’Italie tournent le dos au nucléaire, il est plus que temps pour la France aussi de changer d’ère et de sortir de l’atome au plus vite !


Contacts presse :
Charlotte Mijeon (à Paris) - 06 75 36 20 20
Opale Crivello - 06 64 66 01 23

En revenant sur la décision de sortie du nucléaire adoptée en 1987, en ignorant les protestations des régions qui refusaient l’implantation de sites nucléaires, puis en tentant d’annuler ce référendum dont il pressentait qu’il ne lui serait pas favorable, Silvio Berlusconi n’avait cessé de passer outre la volonté du peuple italien. Les résultats sans équivoque de ce week-end constituent un ferme rappel à l’ordre que le Premier Ministre ne peut plus se permettre d’ignorer.

Les résultats de ce référendum sonnent le glas de l’accord entre le français EDF et l’italien Enel impulsé en avril 2010 à l’Élysée par messieurs Sarkozy et Berlusconi, qui prévoyait la construction d’au moins quatre centrales nucléaires de technologie EPR en Italie. Ils constituent également un revers pour Nicolas Sarkozy, premier VRP d’AREVA à l’étranger. Alors que la Suisse, l’Allemagne et l’Italie tournent le dos au nucléaire, il est plus que temps pour la France aussi de changer d’ère et de sortir de l’atome au plus vite !


Contacts presse :
Charlotte Mijeon (à Paris) - 06 75 36 20 20
Opale Crivello - 06 64 66 01 23





Pour toute sollicitation médiatique, merci de contacter Charlotte Mijeon, chargée de communication et des relations extérieures.

charlotte.mijeon@sortirdunucleaire.fr
Tél : 06 64 66 01 23


Pétition : ne validez pas la
cuve défectueuse de l’EPR !





Thèmes
Sortie du nucléaire