Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Conséquences des essais nucléaires en Polynésie

Interview de Bruno Barrillot, co-fondateur de l’observatoire des armements

21 août 2013 |




C’est à partir de 1985, avec le scandale du Rainbow Warrior, que Bruno Barrillot s’est entièrement consacré à l’évaluation des conséquences des essais nucléaires français en Polynésie. Il a réalisé de nombreuses enquêtes de terrain pour attester des effets mortifères de ces expérimentations sur la population locale et les vétérans.



En 2004, il est appelé par le gouvernement d’Oscar Temaru pour diriger la commission d’enquête sur les essais nucléaires. Pendant ces huit dernières années, cette commission a fourni de nombreux rapports et recommandations, notamment pour une véritable prise en compte de la santé des victimes des essais et pour une décontamination des zones les plus impactées.

Pourtant le mois dernier, le gouvernement polynésien a mis fin à ses fonctions, Gaston Flosse souhaitant s’occuper lui-même des conséquences des expérimentations françaises… Alors qu’il a toujours soutenu les essais en Polynésie !

Interview réalisée le mardi 9 juillet 2013 à Lyon

Question 1 :
Quelle est l’attitude de l’État français face à la population polynésienne et aux vétérans victimes ?

Réponse 1 de Brunot Barrillot
IMG/mp3/Question_1.mp3

Question 2 :
Comment se positionnent les autorités polynésiennes vis-à-vis des essais nucléaires ? Fait-on plutôt face à une volonté de transparence ou de secret ?

Réponse 2 de Brunot Barrillot
IMG/mp3/Question_2.mp3

Question 3 :
Pouvez-vous nous expliquer comment fonctionne le système d’indemnisations des victimes ? Combien de personnes ont-elles été indemnisées à l’heure actuelle ?

Réponse 3 de Brunot Barrillot
IMG/mp3/Question_3.mp3

Question 4 :
Nous faisons donc face à une impasse… Comment en sortir ?

Réponse 4 de Brunot Barrillot
IMG/mp3/Question_4.mp3

Question 5 :
Récemment le gouvernement français a déclassifié 58 dossiers concernant les essais nucléaires aériens en Polynésie. Pensez-vous que la levée du secret défense sur la période 1966-1974 pourrait aboutir à une indemnisation juste et équitable des vétérans et des populations locales ?
Personnellement, avez-vous appris de nouveaux éléments ou cette déclassification n’a-t-elle fait que confirmer ce que vous saviez déjà ?

Réponse 5 de Brunot Barrillot
IMG/mp3/Question_5.mp3

Question 6 :
Pourriez vous nous en dire plus sur les conséquences humanitaires des essais nucléaires en Polynésie et au Sahara algérien ?

Réponse 6 de Brunot Barrillot
IMG/mp3/Question_6.mp3

Question 7 :
Et quelles sont les conséquences environnementales de ces essais ? Pourrait-on en arriver à un effondrement de l’atoll Moruroa comme l’affirment certains experts ?

Réponse 7 de Brunot Barrillot
IMG/mp3/Question_7.mp3

Question 8 :
Pourriez-vous nous expliquer dans quelles circonstances et selon quelles motivations avez-vous été licencié ?

Réponse 8 de Brunot Barrillot
IMG/mp3/Question_8.mp3

En 2004, il est appelé par le gouvernement d’Oscar Temaru pour diriger la commission d’enquête sur les essais nucléaires. Pendant ces huit dernières années, cette commission a fourni de nombreux rapports et recommandations, notamment pour une véritable prise en compte de la santé des victimes des essais et pour une décontamination des zones les plus impactées.

Pourtant le mois dernier, le gouvernement polynésien a mis fin à ses fonctions, Gaston Flosse souhaitant s’occuper lui-même des conséquences des expérimentations françaises… Alors qu’il a toujours soutenu les essais en Polynésie !

Interview réalisée le mardi 9 juillet 2013 à Lyon

Question 1 :
Quelle est l’attitude de l’État français face à la population polynésienne et aux vétérans victimes ?

Réponse 1 de Brunot Barrillot
IMG/mp3/Question_1.mp3

Question 2 :
Comment se positionnent les autorités polynésiennes vis-à-vis des essais nucléaires ? Fait-on plutôt face à une volonté de transparence ou de secret ?

Réponse 2 de Brunot Barrillot
IMG/mp3/Question_2.mp3

Question 3 :
Pouvez-vous nous expliquer comment fonctionne le système d’indemnisations des victimes ? Combien de personnes ont-elles été indemnisées à l’heure actuelle ?

Réponse 3 de Brunot Barrillot
IMG/mp3/Question_3.mp3

Question 4 :
Nous faisons donc face à une impasse… Comment en sortir ?

Réponse 4 de Brunot Barrillot
IMG/mp3/Question_4.mp3

Question 5 :
Récemment le gouvernement français a déclassifié 58 dossiers concernant les essais nucléaires aériens en Polynésie. Pensez-vous que la levée du secret défense sur la période 1966-1974 pourrait aboutir à une indemnisation juste et équitable des vétérans et des populations locales ?
Personnellement, avez-vous appris de nouveaux éléments ou cette déclassification n’a-t-elle fait que confirmer ce que vous saviez déjà ?

Réponse 5 de Brunot Barrillot
IMG/mp3/Question_5.mp3

Question 6 :
Pourriez vous nous en dire plus sur les conséquences humanitaires des essais nucléaires en Polynésie et au Sahara algérien ?

Réponse 6 de Brunot Barrillot
IMG/mp3/Question_6.mp3

Question 7 :
Et quelles sont les conséquences environnementales de ces essais ? Pourrait-on en arriver à un effondrement de l’atoll Moruroa comme l’affirment certains experts ?

Réponse 7 de Brunot Barrillot
IMG/mp3/Question_7.mp3

Question 8 :
Pourriez-vous nous expliquer dans quelles circonstances et selon quelles motivations avez-vous été licencié ?

Réponse 8 de Brunot Barrillot
IMG/mp3/Question_8.mp3


Thèmes
Nucléaire militaire