Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Abolition des armes nucléaires

Loin d’assurer la sécurité générale, les armes atomiques préparent des crimes contre l’humanité. Alors qu’à l’ONU on envisage très sérieusement l’interdiction de ces engins morbides, la France fait toujours partie du club fermé des pays qui s’y opposent et continue même à moderniser son arsenal...


Été 2017 - Bilan des actions pour l’abolition des armes nucléaires




À l’occasion de la commémoration des bombardements de Hiroshima et Nagasaki (6 et 9 août 1945), des jeûnes et des actions ont eu lieu partout en France — comme en Europe, en Afrique et aux États-Unis — pour exiger l’abolition des armes nucléaires et la signature par la France du traité d’interdiction des armes nucléaires adopté par l’ONU.

> Voir la liste complète des actions



Compte rendu succinct du jeûne-action international à Paris, 6-9 août 2017

Nous étions une centaine de participants, dont une quarantaine de jeûneuses-jeûneurs pour des durées de 1 à 4 jours. Une cinquantaine d’entre nous se sont inscrits pour entrer au gymnase où nous étions hébergés pour participer à nos cercles de bilan et une trentaine y ont dormi au moins une nuit.

Nous nous sommes rassemblés le dimanche 6 août place de la République à Paris, le matin pour une cérémonie de commémoration du bombardement d’Hiroshima, l’après-midi pour une formation à l’activité de clown-activiste.

Notre présence était particulièrement visible avec un dirigeable en forme de bombe au dessus de nos activités, 3 barnums pour accueillir et rencontrer les passants, une exposition grand public, de très nombreuses banderoles accrochées aux arbres de la place.

De nombreux Japonais et Polynésiens sont intervenus le matin lors de la cérémonie.

Un lâcher de 150 ballons a eu lieu en fin d’après-midi.

Le lundi 7 et le mardi 8 août nous avons occupé la place Igor Stravinsky, à coté du centre Beaubourg. Les passants y sont très nombreux, beaucoup d’étrangers mais aussi beaucoup de Français.

Le député polynésien indépendantiste Moetai Brotherson est venu nous soutenir. Le lundi les clowns activistes ont fait une réunion de préparation pour une action le lendemain. L’action du mardi a consisté à entrer au siège du parti En Marche pour y donner un spectacle de clown. Notre groupe de 8 clowns a rapidement été délogé par une cinquantaine de CRS arrivés en urgence et a donc continué son spectacle devant le siège : félicitations au président des clowns pour avoir refusé le traité d’interdiction des armes nucléaires et adoration des missiles nucléaires que nous avons apporté.

Le mardi soir, projection du film « La bombe et nous » à la mairie du 2ème, 70 participants au débat qui a suivi. Nous avons distribué 3000 tracts expliquant la nouvelle situation internationale créée par l’existence du traité d’interdiction des armes nucléaires qui va entrer en vigueur en 2018.

Mercredi 9 août, place de la République, cérémonie de commémoration du bombardement de Nagasaki. Avec la danseuse Marie-Laure Vrancken dans un spectacle intégré à toute la cérémonie sur le thème de l’oiseau-grue de Sadako. FR3 est venu filmer notre rassemblement. Puis repas de rupture du jeûne offert par la mairie du 2ème arrondissement.

Au cercle de bilan final, tous disent avoir vécu ces 4 jours de façon très positive et plusieurs s’inscrivent dès maintenant pour l’année prochaine !

Bilan succinct des jeûnes-actions en France, 6-9 août 2017

Dijon

Lâcher de ballons et présence devant la Base du CEA à Valduc qui entretient et modernise nos bombes nucléaires.

Montpellier

Un trentaine de personnes participent au jeûne- action, 2000 tracts sont distribués place de la Comédie et plage de la Grande Motte. Soirée débat avec le général Francis Lenne.

Cherbourg

« Sept membres du collectif Nah-Hague (Nagasaki- Hiroshima - La Hague) rattaché au mouvement "Abolition des armes nucléaires" étaient réunis sur la place de Gaulle à Cherbourg (Manche) pour commémorer les victimes de la bombe nucléaire et appeler au démantèlement de l’arsenal nucléaire. » (La Manche libre ).

Brest

« Le jeûne-action a commencé à Brest à l’heure du bombardement de Hiroshima par le levé du pavillon sur notre modeste bateau de la paix. Ce bateau a ensuite fait une rapide promenade en rade, les jeûneurs et leurs accompagnants ont ensuite fait une marche au Méné Hom et tenus un stand d’animation à Sainte Marie du Méné Hom avec lecture de textes. » (Le Télégramme)

Tours

Des cérémonies marquantes, des médias attentives ! Et des rencontres riches avec de nombreuses personnes.

Un succès !

Télécharger ci-dessous les bilans en image réalisés par
http://abolitiondesarmesnucleaires.org/

PDF - 650.6 ko
Bilan actions France été 2017
PDF - 553.6 ko
Bilan actions Paris été 2017

Compte rendu succinct du jeûne-action international à Paris, 6-9 août 2017

Nous étions une centaine de participants, dont une quarantaine de jeûneuses-jeûneurs pour des durées de 1 à 4 jours. Une cinquantaine d’entre nous se sont inscrits pour entrer au gymnase où nous étions hébergés pour participer à nos cercles de bilan et une trentaine y ont dormi au moins une nuit.

Nous nous sommes rassemblés le dimanche 6 août place de la République à Paris, le matin pour une cérémonie de commémoration du bombardement d’Hiroshima, l’après-midi pour une formation à l’activité de clown-activiste.

Notre présence était particulièrement visible avec un dirigeable en forme de bombe au dessus de nos activités, 3 barnums pour accueillir et rencontrer les passants, une exposition grand public, de très nombreuses banderoles accrochées aux arbres de la place.

De nombreux Japonais et Polynésiens sont intervenus le matin lors de la cérémonie.

Un lâcher de 150 ballons a eu lieu en fin d’après-midi.

Le lundi 7 et le mardi 8 août nous avons occupé la place Igor Stravinsky, à coté du centre Beaubourg. Les passants y sont très nombreux, beaucoup d’étrangers mais aussi beaucoup de Français.

Le député polynésien indépendantiste Moetai Brotherson est venu nous soutenir. Le lundi les clowns activistes ont fait une réunion de préparation pour une action le lendemain. L’action du mardi a consisté à entrer au siège du parti En Marche pour y donner un spectacle de clown. Notre groupe de 8 clowns a rapidement été délogé par une cinquantaine de CRS arrivés en urgence et a donc continué son spectacle devant le siège : félicitations au président des clowns pour avoir refusé le traité d’interdiction des armes nucléaires et adoration des missiles nucléaires que nous avons apporté.

Le mardi soir, projection du film « La bombe et nous » à la mairie du 2ème, 70 participants au débat qui a suivi. Nous avons distribué 3000 tracts expliquant la nouvelle situation internationale créée par l’existence du traité d’interdiction des armes nucléaires qui va entrer en vigueur en 2018.

Mercredi 9 août, place de la République, cérémonie de commémoration du bombardement de Nagasaki. Avec la danseuse Marie-Laure Vrancken dans un spectacle intégré à toute la cérémonie sur le thème de l’oiseau-grue de Sadako. FR3 est venu filmer notre rassemblement. Puis repas de rupture du jeûne offert par la mairie du 2ème arrondissement.

Au cercle de bilan final, tous disent avoir vécu ces 4 jours de façon très positive et plusieurs s’inscrivent dès maintenant pour l’année prochaine !

Bilan succinct des jeûnes-actions en France, 6-9 août 2017

Dijon

Lâcher de ballons et présence devant la Base du CEA à Valduc qui entretient et modernise nos bombes nucléaires.

Montpellier

Un trentaine de personnes participent au jeûne- action, 2000 tracts sont distribués place de la Comédie et plage de la Grande Motte. Soirée débat avec le général Francis Lenne.

Cherbourg

« Sept membres du collectif Nah-Hague (Nagasaki- Hiroshima - La Hague) rattaché au mouvement "Abolition des armes nucléaires" étaient réunis sur la place de Gaulle à Cherbourg (Manche) pour commémorer les victimes de la bombe nucléaire et appeler au démantèlement de l’arsenal nucléaire. » (La Manche libre ).

Brest

« Le jeûne-action a commencé à Brest à l’heure du bombardement de Hiroshima par le levé du pavillon sur notre modeste bateau de la paix. Ce bateau a ensuite fait une rapide promenade en rade, les jeûneurs et leurs accompagnants ont ensuite fait une marche au Méné Hom et tenus un stand d’animation à Sainte Marie du Méné Hom avec lecture de textes. » (Le Télégramme)

Tours

Des cérémonies marquantes, des médias attentives ! Et des rencontres riches avec de nombreuses personnes.

Un succès !

Télécharger ci-dessous les bilans en image réalisés par
http://abolitiondesarmesnucleaires.org/

PDF - 650.6 ko
Bilan actions France été 2017
PDF - 553.6 ko
Bilan actions Paris été 2017



Matériel militant


Thèmes
Nucléaire militaire