Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

La COP21 vient de s’achever et les défenseurs du nucléaire ont tenté de présenter leur technologie comme une solution au changement climatique, mais nous nous sommes mobilisés contre cette fausse solution par de nombreuses actions à Paris et dans le reste de la France.


COP 21 - Nous y étions pour clamer haut et fort "le nucléaire ne sauvera pas le climat" !

17 décembre 2015 |




La COP 21 vient de s’achever. L’enjeu pour les antinucléaires : dénoncer l’instrumentalisation de ce processus par le gouvernement français et les industriels du nucléaire et contrecarrer la propagande d’EDF, qui avait lancé une vaste campagne de communication afin de faire passer le nucléaire pour une énergie propre. Pari réussi pour le Réseau qui en amont, et pendant la COP, s’est largement mobilisé, malgré l’état d’urgence et les manœuvres de l’État pour saper les actions prévues par les associations. Retour en images sur une campagne menée tambours battants !



6 novembre - Les mensonges d’EDF devant la justice

Fin mai 2015, le Réseau "Sortir du nucléaire" et plusieurs associations alsaciennes avaient porté plainte devant le Jury de déontologie publicitaire (JDP) au sujet d’une publicité où EDF prétendait produire "100% d’électricité sans CO2" en Alsace. Suite à cette plainte, le JDP a reconnu que cette formulation était susceptible d’induire en erreur quant aux réels impacts écologiques des actions d’EDF. Fort de cet avis, le Réseau "Sortir du nucléaire" a assigné le 6 novembre EDF en justice devant le Tribunal de grande instance de Paris pour « publicité trompeuse ».

12 novembre – Action pipeau à Sciences Po !

Le 12 novembre, une équipe du Réseau et des Jedi for climate (un groupe d’activistes franciliens) s’est rendue à la conférence que donnait Jean-Bernard Lévy (PDG d’EDF) à Sciences Po sur "le rôle de l’électricité pour préparer le monde décarboné de demain".

Dès que celui-ci a ouvert le bec pour diffuser sa propagande pro-nucléaire, un militant s’est levé et lui a lancé un "tiens, je crois qu’on nous joue du pipeau". Les autres se sont alors levés, ont joué du pipeau et chanté "EDF pipote la COP". Pendant ce temps, à l’extérieur du bâtiment, une seconde équipe a déployé deux banderoles "Le nucléaire ne sauvera pas le climat" et "Don’t nuke the climate" et diffusait des tracts à toutes les personnes qui sortaient de Sciences Po. À la fin de la conférence, un groupe s’est déplacé de l’autre côté de l’école pour être bien certain de pouvoir interpeller le PDG d’EDF à sa sortie, car on se doutait bien qu’il n’emprunterait pas la sortie principale pour ne pas avoir à se confronter aux militants... Une action drôle et efficace facile à reproduire chez vous avec quelques ami-e-s !

29 novembre – Les antinucléaires présents à la chaîne humaine

Malgré les restrictions imposées par les autorités et l’interdiction par l’État de la marche pour le climat initialement prévue le 29 novembre, une chaîne humaine a rassemblé plus de 10 000 personnes. Et grâce aux mains "Nucléaire STOP !" les antinucléaires étaient bien visibles.

© Thomas Baltes

2 Décembre – Action aérienne sur l’arche de la Défense

Mercredi 2 décembre vers 10h30, 4 grimpeurs d’une équipe franco-allemande, se réclamant du collectif "Degrowth Climbers", et soutenus par le Réseau, sont montés sur la structure accrochée sous la Grande Arche de La Défense. Malgré l’intervention rapide des forces de l’ordre, une des grimpeuses a pu déployer une banderole "Stop EPR".

3 décembre – EDF gagne le prix Pinocchio dans la catégorie Greenwashing

Le 3 décembre, grâce à vos votes, EDF est l’entreprise qui a recueilli le plus de voix parmi tous les nominés et l’entreprise remporte haut la main le prix Pinocchio dans la catégorie Greenwashing pour ses affirmations sur son mix électrique "à 98% sans CO2". Cette distinction populaire vient renforcer les actions en justice menées par le Réseau "Sortir du nucléaire" contre EDF pour publicité mensongère !

4 décembre - Défilé du Dragon contre les armes nucléaires

A l’initiative du collectif Armes nucléaires STOP, un dragon a défilé sur les lieux de la COP21 pour exiger la fin de cette menace apocalyptique qu’est la prolifération des armes nucléaires. Celui-ci s’est rendu ensuite devant le Ministère de la Défense pour protester contre l’existence de notre arsenal atomique qui reste une véritable Épée de Damoclès pour l’humanité.

5 et 6 décembre – Des communautés impactées par le nucléaire témoignent

Le week-end des 5 et 6 décembre se tenait le village mondial des alternatives, ainsi que de nombreuses conférences et ateliers. Le Réseau "Sortir du nucléaire" avait convié des militants français et internationaux, ainsi que des scientifiques, afin qu’ils viennent témoigner des dommages causés par l’industrie atomique sur leur territoire et de la manière de lutter contre des projets nucléaires. À découvrir prochainement en vidéo sur notre site !

10 décembre – Remise du diplôme de super menteur à EDF

Jeudi 10 décembre, nous avons remis à EDF le diplôme de Super Menteur, assorti d’un trophée du Greenwashing, lors d’une action à l’agence EDF Opéra, pour dénoncer, sur le ton de la dérision la propagande de l’entreprise. Ce trophée du "Super Menteur" fait suite aux 30 000 signatures demandant à EDF, dans une pétition, d’arrêter de mentir en prétendant que son électricité serait "décarbonée" et bonne pour le climat. Par cette action, le Réseau "Sortir du nucléaire" a dénoncé les multiples campagnes de publicité menées par EDF, visant à faire passer l’entreprise pour un défenseur du climat et parer le nucléaire de vertus qu’il n’a pas.

11 décembre – Action antinucléaire sur le site de la COP21

Vendredi 11 décembre, sur le site de la COP21, des membres du Nuclear Information and Resource Service, de WISE International et du Women’s Caucus ont rappelé que le nucléaire n’était pas une solution au changement climatique, face au lobbyiste d’EDF qui tentait de faire la promotion du nucléaire comme une énergie propre et sure...

11 décembre – Audience devant le Jury de Déontologie Publicitaire

Le 11 décembre, le Jury de Déontologie Publicitaire s’est penché sur la plainte déposée par le Réseau "Sortir du nucléaire" au sujet de la publicité "EDF, Partenaire officiel d’un monde bas-carbone", où EDF prétend produire 98% d’électricité sans CO2. Résultat le 8 janvier 2016. À suivre donc !

12 décembre - Actions dans les rues de Paris : nous avons eu le dernier mot !

Ce samedi 12 décembre était un jour historique de mobilisations pour manifester face à l’état d’urgence climatique. Plusieurs actions se sont tenues dans les rues de Paris. Le Réseau "Sortir du nucléaire", aux côtés d’autres organisations et de centaines de groupes affinitaires, participait à l’organisation de l’action "Lignes Rouges pour une planète vivable". Une action de désobéissance de masse inédite qui consistait en un blocage de l’Avenue de la Grande Armée entre l’Arc de Triomphe et Porte Maillot. Les participants, habillés de rouge et à l’aide de drapeaux et grandes banderoles de la même couleur, ont matérialisé les limites qui ont été franchies par les responsables du changement climatique, et tous ceux qui font la promotion de fausses solutions comme le nucléaire. Objectif rempli : dans la rue, face aux dirigeants réunis au sommet, nous avons eu le dernier mot !

6 novembre - Les mensonges d’EDF devant la justice

Fin mai 2015, le Réseau "Sortir du nucléaire" et plusieurs associations alsaciennes avaient porté plainte devant le Jury de déontologie publicitaire (JDP) au sujet d’une publicité où EDF prétendait produire "100% d’électricité sans CO2" en Alsace. Suite à cette plainte, le JDP a reconnu que cette formulation était susceptible d’induire en erreur quant aux réels impacts écologiques des actions d’EDF. Fort de cet avis, le Réseau "Sortir du nucléaire" a assigné le 6 novembre EDF en justice devant le Tribunal de grande instance de Paris pour « publicité trompeuse ».

12 novembre – Action pipeau à Sciences Po !

Le 12 novembre, une équipe du Réseau et des Jedi for climate (un groupe d’activistes franciliens) s’est rendue à la conférence que donnait Jean-Bernard Lévy (PDG d’EDF) à Sciences Po sur "le rôle de l’électricité pour préparer le monde décarboné de demain".

Dès que celui-ci a ouvert le bec pour diffuser sa propagande pro-nucléaire, un militant s’est levé et lui a lancé un "tiens, je crois qu’on nous joue du pipeau". Les autres se sont alors levés, ont joué du pipeau et chanté "EDF pipote la COP". Pendant ce temps, à l’extérieur du bâtiment, une seconde équipe a déployé deux banderoles "Le nucléaire ne sauvera pas le climat" et "Don’t nuke the climate" et diffusait des tracts à toutes les personnes qui sortaient de Sciences Po. À la fin de la conférence, un groupe s’est déplacé de l’autre côté de l’école pour être bien certain de pouvoir interpeller le PDG d’EDF à sa sortie, car on se doutait bien qu’il n’emprunterait pas la sortie principale pour ne pas avoir à se confronter aux militants... Une action drôle et efficace facile à reproduire chez vous avec quelques ami-e-s !

29 novembre – Les antinucléaires présents à la chaîne humaine

Malgré les restrictions imposées par les autorités et l’interdiction par l’État de la marche pour le climat initialement prévue le 29 novembre, une chaîne humaine a rassemblé plus de 10 000 personnes. Et grâce aux mains "Nucléaire STOP !" les antinucléaires étaient bien visibles.

© Thomas Baltes

2 Décembre – Action aérienne sur l’arche de la Défense

Mercredi 2 décembre vers 10h30, 4 grimpeurs d’une équipe franco-allemande, se réclamant du collectif "Degrowth Climbers", et soutenus par le Réseau, sont montés sur la structure accrochée sous la Grande Arche de La Défense. Malgré l’intervention rapide des forces de l’ordre, une des grimpeuses a pu déployer une banderole "Stop EPR".

3 décembre – EDF gagne le prix Pinocchio dans la catégorie Greenwashing

Le 3 décembre, grâce à vos votes, EDF est l’entreprise qui a recueilli le plus de voix parmi tous les nominés et l’entreprise remporte haut la main le prix Pinocchio dans la catégorie Greenwashing pour ses affirmations sur son mix électrique "à 98% sans CO2". Cette distinction populaire vient renforcer les actions en justice menées par le Réseau "Sortir du nucléaire" contre EDF pour publicité mensongère !

4 décembre - Défilé du Dragon contre les armes nucléaires

A l’initiative du collectif Armes nucléaires STOP, un dragon a défilé sur les lieux de la COP21 pour exiger la fin de cette menace apocalyptique qu’est la prolifération des armes nucléaires. Celui-ci s’est rendu ensuite devant le Ministère de la Défense pour protester contre l’existence de notre arsenal atomique qui reste une véritable Épée de Damoclès pour l’humanité.

5 et 6 décembre – Des communautés impactées par le nucléaire témoignent

Le week-end des 5 et 6 décembre se tenait le village mondial des alternatives, ainsi que de nombreuses conférences et ateliers. Le Réseau "Sortir du nucléaire" avait convié des militants français et internationaux, ainsi que des scientifiques, afin qu’ils viennent témoigner des dommages causés par l’industrie atomique sur leur territoire et de la manière de lutter contre des projets nucléaires. À découvrir prochainement en vidéo sur notre site !

10 décembre – Remise du diplôme de super menteur à EDF

Jeudi 10 décembre, nous avons remis à EDF le diplôme de Super Menteur, assorti d’un trophée du Greenwashing, lors d’une action à l’agence EDF Opéra, pour dénoncer, sur le ton de la dérision la propagande de l’entreprise. Ce trophée du "Super Menteur" fait suite aux 30 000 signatures demandant à EDF, dans une pétition, d’arrêter de mentir en prétendant que son électricité serait "décarbonée" et bonne pour le climat. Par cette action, le Réseau "Sortir du nucléaire" a dénoncé les multiples campagnes de publicité menées par EDF, visant à faire passer l’entreprise pour un défenseur du climat et parer le nucléaire de vertus qu’il n’a pas.

11 décembre – Action antinucléaire sur le site de la COP21

Vendredi 11 décembre, sur le site de la COP21, des membres du Nuclear Information and Resource Service, de WISE International et du Women’s Caucus ont rappelé que le nucléaire n’était pas une solution au changement climatique, face au lobbyiste d’EDF qui tentait de faire la promotion du nucléaire comme une énergie propre et sure...

11 décembre – Audience devant le Jury de Déontologie Publicitaire

Le 11 décembre, le Jury de Déontologie Publicitaire s’est penché sur la plainte déposée par le Réseau "Sortir du nucléaire" au sujet de la publicité "EDF, Partenaire officiel d’un monde bas-carbone", où EDF prétend produire 98% d’électricité sans CO2. Résultat le 8 janvier 2016. À suivre donc !

12 décembre - Actions dans les rues de Paris : nous avons eu le dernier mot !

Ce samedi 12 décembre était un jour historique de mobilisations pour manifester face à l’état d’urgence climatique. Plusieurs actions se sont tenues dans les rues de Paris. Le Réseau "Sortir du nucléaire", aux côtés d’autres organisations et de centaines de groupes affinitaires, participait à l’organisation de l’action "Lignes Rouges pour une planète vivable". Une action de désobéissance de masse inédite qui consistait en un blocage de l’Avenue de la Grande Armée entre l’Arc de Triomphe et Porte Maillot. Les participants, habillés de rouge et à l’aide de drapeaux et grandes banderoles de la même couleur, ont matérialisé les limites qui ont été franchies par les responsables du changement climatique, et tous ceux qui font la promotion de fausses solutions comme le nucléaire. Objectif rempli : dans la rue, face aux dirigeants réunis au sommet, nous avons eu le dernier mot !