Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Juriblog
Le blog des actions en justice du Réseau "Sortir du nucléaire"

Espionnage en tout genre ?


Passées / Installation : Areva


L’association Greenpeace a déposé une plainte contre X, visant le groupe nucléaire public AREVA, qu’elle soupçonne de l’avoir espionnée. Le Réseau "Sortir du nucléaire", s’interrogeant sur des faits similaires qui auraient été commis à son encontre, a déposé plainte à son tour.



Areva accusée d’espionnage envers plusieurs organisations

Il résulte d’informations diffusées dans la presse nationale (article paru dans Le Journal du dimanche) qu’un rapport daté de mars 2011, rédigé par une société d’enquête privée Alp Service, basée à Genève, mandatée par AREVA NC viserait trois organisations : Greenpeace, Transparency International et Worldwatch.

Le même cabinet aurait rédigé, quelques mois plus tard, en septembre 2011, un autre rapport portant notamment sur les activités minières du groupe AREVA et sur les activités d’Olivier FRIC, consultant dans le secteur de l’énergie et mari d’Anne LAUVERGEON, ex-présidente d’AREVA.

Au vu de ces révélations, l’association Greenpeace a déposé une plainte contre X visant le groupe nucléaire public AREVA. Elle soupçonne celui-ci d’intrusion frauduleuse dans son système informatique et de complicité de recel d’informations à caractère secret ou personnel.

Son nom ayant déjà été cité par le passé dans des affaires similaires, le Réseau "Sortir du nucléaire" a également porté plainte contre X le 20 janvier 2012 (voir la plainte, en document joint).

Le Réseau n’est pas concerné par cette enquête. Notre plainte a donc été classée sans suite, le 23 mai 2012.

 

Téléchargez l’avis de classement
PDF - 71.7 ko
Espionnage - Avis de classement

 

Areva accusée d’espionnage envers plusieurs organisations

Il résulte d’informations diffusées dans la presse nationale (article paru dans Le Journal du dimanche) qu’un rapport daté de mars 2011, rédigé par une société d’enquête privée Alp Service, basée à Genève, mandatée par AREVA NC viserait trois organisations : Greenpeace, Transparency International et Worldwatch.

Le même cabinet aurait rédigé, quelques mois plus tard, en septembre 2011, un autre rapport portant notamment sur les activités minières du groupe AREVA et sur les activités d’Olivier FRIC, consultant dans le secteur de l’énergie et mari d’Anne LAUVERGEON, ex-présidente d’AREVA.

Au vu de ces révélations, l’association Greenpeace a déposé une plainte contre X visant le groupe nucléaire public AREVA. Elle soupçonne celui-ci d’intrusion frauduleuse dans son système informatique et de complicité de recel d’informations à caractère secret ou personnel.

Son nom ayant déjà été cité par le passé dans des affaires similaires, le Réseau "Sortir du nucléaire" a également porté plainte contre X le 20 janvier 2012 (voir la plainte, en document joint).

Le Réseau n’est pas concerné par cette enquête. Notre plainte a donc été classée sans suite, le 23 mai 2012.

 

Téléchargez l’avis de classement
PDF - 71.7 ko
Espionnage - Avis de classement

 

Documents à télécharger

  Espionnage - Plainte




Thèmes
Areva