Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Sortir du nucléaire n°50

Eté 2011

À lire...

À lire...

Eté 2011




Silence, on irradie - Roman

Deux adolescents, Sven et sa petite sœur Siloé, vivent dans les proches environs d’une centrale nucléaire. Inconscient du danger, Sven s’amuse aux alentours, et se baigne régulièrement dans un lac artificiel à côté de la centrale. Jusqu’au jour où une explosion transforme ce petit paradis en zone contaminée. Les deux enfants, ignorants des risques, se cachent dans leur maison, et ne répondent pas à l’appel à évacuation. Et nous suivons au fil des pages la déchéance physique et intellectuelle de Sven et Siloé, terrés dans cet antre à l’atmosphère radioactive.

Christophe Léon nous livre ici un récit de l’avant et de l’après catastrophe nucléaire, qui vous prend aux tripes. Avec humanité et une grande force d’évocation, il s’agit d’un des rares romans réalistes sur la question.

Jocelyn Peyret

Silence on irradie
Christophe Léon, Ed. Thierry Magnier, 110 pages,
2009, 12 ans et plus. Prix François Villon 2011

À commander en ligne
( http://boutique.sortirdunucleaire.org ) ou en envoyant un chèque de 11,50 € port compris, à l’ordre de "Sortir du nucléaire", à : Réseau "Sortir du nucléaire", 9 rue Dumenge 69317 Lyon Cedex 04

Tchernobyl : déni passé, menace future ?

Ce livre n’a pas d’équivalent. Il apporte les éléments indispensables pour comprendre ce qu’un enchaînement de faits et de décisions a eu comme conséquences catastrophiques, depuis la double explosion initiale jusqu’au refus officiel de considérer comme tels les maux engendrés par l’absorption de faibles doses journalières de césium-137. Un cataclysme durable, sournois, “camouflable” jusqu’à un certain point. Une tragédie sans fin. L’affaire de Tchernobyl ne sera pas close avant plusieurs siècles, qu’il s’agisse de l’avenir du site ou du destin des hommes.

Marc Molitor a pris le temps de lire les rapports, ces rapports que bien souvent seuls les technocrates consultent pour savoir ce qu’il faut dire et répéter. Il les a lus pour relever leurs contradictions internes, y déceler ce qu’ils cherchent à cacher, en faire ressortir les justifications de l’injustifiable : la mise en danger délibérée de centaines de milliers de “liquidateurs” pour maintenir la centrale en service, coûte que coûte ; et aussi le sort réservé aux corps et aux gènes de millions de personnes quasi confinées au sein d’une nature contaminée par les retombées de l’accident, qu’ils sont sommés de “remettre en valeur”.

Il s’est également rendu à plusieurs reprises sur place pour rencontrer chercheurs, médecins, responsables d’association. Si 25 ans après l’événement tant de personnes continuent de consacrer leur existence à chercher à en réduire les séquelles, c’est que la réalité s’impose, que les dégâts ne sont pas imaginaires, que les malades ne sont pas victimes de leurs fantasmes mais d’une agression radioactive chronique. Marc Molitor rend justice à cette réalité humaine traitée avec tant de désinvolture par les sectateurs de l’énergie atomique.

Yves Lenoir, président des Enfants de Tchernobyl-Belarus

Tchernobyl : déni passé, menace future ?
Marc Molitor, Éd. Racine-RTBF,
avril 2011, 280 pages.

À commander en ligne ( http://boutique.sortirdunucleaire.org ) ou en envoyant un chèque de 23,45 € port compris, à l’ordre de "Sortir du nucléaire", à : Réseau "Sortir du nucléaire", 9 rue Dumenge 69317 Lyon Cedex 04


Silence, on irradie - Roman

Deux adolescents, Sven et sa petite sœur Siloé, vivent dans les proches environs d’une centrale nucléaire. Inconscient du danger, Sven s’amuse aux alentours, et se baigne régulièrement dans un lac artificiel à côté de la centrale. Jusqu’au jour où une explosion transforme ce petit paradis en zone contaminée. Les deux enfants, ignorants des risques, se cachent dans leur maison, et ne répondent pas à l’appel à évacuation. Et nous suivons au fil des pages la déchéance physique et intellectuelle de Sven et Siloé, terrés dans cet antre à l’atmosphère radioactive.

Christophe Léon nous livre ici un récit de l’avant et de l’après catastrophe nucléaire, qui vous prend aux tripes. Avec humanité et une grande force d’évocation, il s’agit d’un des rares romans réalistes sur la question.

Jocelyn Peyret

Silence on irradie
Christophe Léon, Ed. Thierry Magnier, 110 pages,
2009, 12 ans et plus. Prix François Villon 2011

À commander en ligne
( http://boutique.sortirdunucleaire.org ) ou en envoyant un chèque de 11,50 € port compris, à l’ordre de "Sortir du nucléaire", à : Réseau "Sortir du nucléaire", 9 rue Dumenge 69317 Lyon Cedex 04

Tchernobyl : déni passé, menace future ?

Ce livre n’a pas d’équivalent. Il apporte les éléments indispensables pour comprendre ce qu’un enchaînement de faits et de décisions a eu comme conséquences catastrophiques, depuis la double explosion initiale jusqu’au refus officiel de considérer comme tels les maux engendrés par l’absorption de faibles doses journalières de césium-137. Un cataclysme durable, sournois, “camouflable” jusqu’à un certain point. Une tragédie sans fin. L’affaire de Tchernobyl ne sera pas close avant plusieurs siècles, qu’il s’agisse de l’avenir du site ou du destin des hommes.

Marc Molitor a pris le temps de lire les rapports, ces rapports que bien souvent seuls les technocrates consultent pour savoir ce qu’il faut dire et répéter. Il les a lus pour relever leurs contradictions internes, y déceler ce qu’ils cherchent à cacher, en faire ressortir les justifications de l’injustifiable : la mise en danger délibérée de centaines de milliers de “liquidateurs” pour maintenir la centrale en service, coûte que coûte ; et aussi le sort réservé aux corps et aux gènes de millions de personnes quasi confinées au sein d’une nature contaminée par les retombées de l’accident, qu’ils sont sommés de “remettre en valeur”.

Il s’est également rendu à plusieurs reprises sur place pour rencontrer chercheurs, médecins, responsables d’association. Si 25 ans après l’événement tant de personnes continuent de consacrer leur existence à chercher à en réduire les séquelles, c’est que la réalité s’impose, que les dégâts ne sont pas imaginaires, que les malades ne sont pas victimes de leurs fantasmes mais d’une agression radioactive chronique. Marc Molitor rend justice à cette réalité humaine traitée avec tant de désinvolture par les sectateurs de l’énergie atomique.

Yves Lenoir, président des Enfants de Tchernobyl-Belarus

Tchernobyl : déni passé, menace future ?
Marc Molitor, Éd. Racine-RTBF,
avril 2011, 280 pages.

À commander en ligne ( http://boutique.sortirdunucleaire.org ) ou en envoyant un chèque de 23,45 € port compris, à l’ordre de "Sortir du nucléaire", à : Réseau "Sortir du nucléaire", 9 rue Dumenge 69317 Lyon Cedex 04



MENU