Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Des accidents nucléaires partout

Suisse : Leibstad : fonctionnement du cœur du réacteur sans son système de refroidissement d’urgence d’ultime secours durant 2 mois




28 juin 2018


Une erreur de positionnement de vannes est à l’origine du problème.

Un essai a également montré l’indisponibilité potentielle d’un groupe électrogène de secours.

De telles indisponibilités fondamentales pour le réacteur ne peuvent rester classée par l’IFSN à un niveau aussi bas que "1"

. Type : BWR - Puissance : 3 825 MWth - Première divergence : 03 / 1984


La centrale nucléaire de Leibstadt annonce un évènement classé au niveau 1 sur l’échelle INES à cause d’une pompe du système d’ultime secours

Dans la centrale nucléaire de Leibstadt, le système d’ultime secours de refroidissement n’était disponible pendant deux mois que de façon réduite. L’exploitant de la centrale l’a notifié à l’Inspection fédérale de la sécurité nucléaire IFSN, et a classé cet évènement au niveau 1 (anomalie) sur l’échelle internationale des évènements nucléaires et radiologiques INES. L’IFSN va examiner le rapport de la centrale de Leibstadt et prendre position à ce propos.

Lors d’un test de routine, l’exploitant de la centrale a constaté que deux robinets dans le système d’ultime secours Special Emergency and Heat Removal System SEHR étaient positionnés de façon fausse. Le positionnement correct des robinets aurait été décisif dans le cas où le système d’ultime secours avait été sollicité pour le refroidissement d’une des deux pompes principales et de la salle des pompes qui leur est attachée.

En recherchant les causes de cette erreur, il s’est avéré que les robinets se trouvaient déjà depuis fin février 2018 dans cette position fausse. Jusqu’au moment où cette erreur a été découverte début mai 2018, des mesures de maintenance programmées ont été réalisées sur une division du système de refroidissement de secours du cœur du réacteur.

De même, un test a montré début mai qu’il existait une erreur latente dans un générateur diesel de courant de secours d’une autre division. Cela a conduit à une autre indisponibilité potentielle. A cause de ces indisponibilités concomitantes, la centrale nucléaire de Leibstadt a classé cet évènement au niveau 1 (anomalie) sur l’échelle internationale des évènements nucléaires et radiologiques INES.

L’IFSN va examiner le rapport de la centrale nucléaire de Leibstadt, ainsi que le classement INES, et prendre position.

https://www.ensi.ch/fr/2018/06/28/la-centrale-nucleaire-de-leibstadt-annonce-un-evenement-classe-au-niveau-1-sur-lechelle-ines-a-cause-dune-pompe-du-systeme-dultime-secours/