Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Revue de presse

Octobre 2017 / Romandie News

Strasbourg : des déchets radioactifs découverts sur un site de recyclage de métaux




Strasbourg - Des déchets radioactifs ont été découverts mardi sur un site de recyclage de métaux au niveau du port autonome de Strasbourg, mais ils ne représentent aucun risque d'irradiation, a assuré jeudi l'autorité de sûreté nucléaire (ASN).


©AFP / 05 octobre 2017 18h32

"Une zone de 40cm3 au sol" et des "déchets radioactifs entreposés sous une bâche et sommairement sécurisés par des barrières" ont été découverts mardi par des inspecteurs de l'ASN et de la direction régionale de l'environnement (DREAL), a précisé Pierre Bois, directeur de la division strasbourgeoise de l'ASN, confirmant des informations du quotidien les Dernières Nouvelles d'Alsace.

"Compte tenu du dispositif mis en place autour de ces déchets bâchés, le risque d'irradiation qui résulte de cette pollution est très faible et il n'y en a aucun pour le voisinage", a expliqué M. Bois.

Ce tas d'objets de "quelques mètres de côté et de quelques centaines de kilo" n'auraient toutefois "jamais dû se trouver chez l'exploitant", a estimé le cadre de l'ASN.

"Les éléments auraient dû être portés à connaissance de l'administration quand ils sont rentrés sur le site", a-t-on appris de même source.

La découverte a eu lieu suite à un signalement venu de l'extérieur. Les déchets pourraient être sur les lieux depuis plusieurs mois, selon l'ASN. Philippe Sorret, directeur général du groupe en charge de l'exploitation, a estimé dans les Dernières Nouvelles Alsace qu'il s'agissait d'un "oubli" de la part du site de recyclage.

"Ils ont été analysés, confinés et isolés dans les règles. Mais c'est vrai, il n'ont pas été signalé à la DREAL", a expliqué M. Sorret au quotidien régional.

À ce stade des investigations, menées par la DREAL et l'ASN, la provenance de ces déchets reste encore à déterminer. En fonction des avancées - des agents de la DREAL et de l'ASN se rendent sur place vendredi pour de nouvelles analyses-, un signalement auprès du procureur de la République de Strasbourg pourra avoir lieu.

 

 

> Voir la source


Thèmes
Déchets radioactifs