Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Des accidents nucléaires partout

Image / illustration
France : Nogent sur Seine : Non-respect de la conduite associée à un cumul d’indisponibilités de plusieurs matériels électriques




8 octobre 2015


Le 8 octobre 2015, le réacteur n° 2 était arrêté pour maintenance et rechargement de combustible. La mise hors tension pour maintenance d’un tableau électrique alimentant des matériels de surveillance et de contrôle a conduit à l’indisponibilité non immédiatement identifiée de quatre matériels, au-delà de celles affectant déjà différents systèmes pendant cette maintenance. Le cumul d’indisponibilités n’ayant pas été correctement identifié, la conduite associée aux règles de cumul en vigueur n’a pas été respectée.


Ce que dit EDF :

Indisponibilité d’une alimentation électrique de secours lors d’une opération de maintenance
Publié le 24/12/2015

Sur une centrale nucléaire, les systèmes de surveillance et de contrôle des installations doivent disposer en permanence de deux sources redondantes d’alimentation électrique afin de continuer à fonctionner, même en cas de défaillance de l’une d’entre elles.

Le 8 octobre 2015, lors de l’arrêt programmé de l’unité de production n° 2 pour visite partielle, les équipes de la centrale réalisent une opération de maintenance sur un tableau électrique alimentant ces matériels de surveillance et de contrôle. Pour réaliser leur intervention, les équipes de la centrale mettent hors tension le tableau électrique.

Pendant toute la durée de cette coupure, les systèmes de surveillance et de contrôle des installations sont restés alimentés par le deuxième tableau électrique. Par conséquent, ils ne disposaient plus du moyen d’alimentation de secours pouvant prendre le relais en cas de coupure électrique.

Cet événement n’a eu aucune conséquence sur la sûreté des installations mais constitue un non respect des règles générales d’exploitation.

Après avoir mené des investigations approfondies, la centrale l’a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire le 23 décembre 2015 en tant qu’événement significatif pour la sûreté au niveau 1 de l’échelle INES, qui en compte 7.

https://www.edf.fr/groupe-edf/producteur-industriel/carte-des-implantations/centrale-nucleaire-de-nogent-sur-seine/actualites

Ce que dit l’ASN :

Non-respect de la conduite associée à un cumul d’indisponibilités de plusieurs matériels électriques
11/01/2016

 Centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine - Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Après une analyse approfondie, l’exploitant de la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) le 23 décembre 2015 un événement significatif pour la sûreté relatif au non-respect de la conduite à tenir associée au cumul d’indisponibilités affectant des matériels électriques du réacteur n° 2.

Sur les réacteurs nucléaires exploités par EDF, toute indisponibilité ou cumul d’indisponibilités d’un matériel est comptabilisée et encadrée par les règles générales d’exploitation (RGE) du réacteur.

Le 8 octobre 2015, le réacteur n° 2 était arrêté pour maintenance et rechargement de combustible. La mise hors tension pour maintenance d’un tableau électrique alimentant des matériels de surveillance et de contrôle a conduit à l’indisponibilité non immédiatement identifiée de quatre matériels, au-delà de celles affectant déjà différents systèmes pendant cette maintenance.

Le cumul d’indisponibilités n’ayant pas été correctement identifié, la conduite associée aux règles de cumul en vigueur n’a pas été respectée.

Cet événement n’a pas eu de conséquence, sur l’environnement ou sur les travailleurs. Il a été classé au niveau 1 de l’échelle INES par l’exploitant, du fait de la détection tardive de ces événements.

http://www.asn.fr/Controler/Actualites-du-controle/Avis-d-incident-des-installations-nucleaires/Non-respect-de-la-conduite-associee-a-un-cumul-d-indisponibilites-de-plusieurs-materiels-electriques