Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Des accidents nucléaires partout

France : Nogent : Communication à retardement sur plusieurs incidents survenus en juin 2017




31 juillet 2017


La centrale nucléaire de Nogent a publié le 31 juillet 2017 sa lettre d’info mensuelle dans laquelle elle communique sur les actualités du mois de juin. On apprend ainsi, avec presque 2 mois de retard, que 5 incidents ont eu lieu sur le site : 1 significatif pour l’environnement, 4 pour la sûreté.


Ce que dit EDF :

Le 31/07/17

Parution du bulletin Actualités & Environnement N°142 - Juin 2017

Environnement : Décision inadaptée d’épandre les boues issues du nettoyage d’un bassin d’eaux pluviales - Le 14 juin 2017

Les bassins d’eaux pluviales de la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine sont nettoyés régulièrement. Dans le cadre du nettoyage de l’un de ces bassins, situé sur le parking du site, les boues récupérées ont été entreposées dans deux bennes. Les mesures effectuées sur ces boues ont permis de les classer, conformément aux procédures, en déchets conventionnels. La réglementation stipule qu’en tant que déchets, ces boues doivent être traitées par une entreprise spécialisée. Or, leur taux d’humidité ne permettait pas à l’entreprise chargée du traitement de ces boues, de les prendre en charge immédiatement. Le 9 mai 2017, des équipes de la centrale ont donc déposé ces boues sur un terrain du site. Cet événement n’a pas eu d’impact sur l’environnement ni sur la sûreté des installations. Mais en raison de cette décision inadaptée, la centrale de Nogent-sur-Seine a déclaré, le 14 juin 2017, un événement significatif pour l’environnement à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN).

Sûreté :

  • Indisponibilité partielle de l’alimentation électrique de secours pendant 4 minutes - Le 1er juin 2017

Dans un local où se situe un groupe électrogène de secours des matériels de sauvegarde de l’unité de production n° 2, une opération de nettoyage a été mise en place. Un intervenant a passé un chiffon sur le capot de protection d’un bouton incendie. Celui-ci s’est ouvert et a activé le bouton qui informe automatiquement la salle de commande d’un incendie dans les locaux. Ceci a eu pour effet de rendre indisponible le groupe électrogène de secours des matériels de sauvegarde de l’unité de production n° 2 et son système de ventilation. Immédiatement, une équipe EDF s’est rendue dans le local concerné pour confirmer l’absence d’incendie et réarmer le bouton poussoir en refermant le capot incendie. Le groupe électrogène de secours et son système de ventilation ont été de nouveau considérés disponibles. En raison de l’indisponibilité du groupe électrogène de secours pendant quatre minutes, cet événement, qui n’a eu aucun impact sur la sûreté des installations, a été déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) le 1er juin 2017 comme événement significatif de sûreté de niveau 0.

  • Absence de surveillance sur des éléments de régulation de la puissance du réacteur en mode manuel pendant 2h30 - Le 6 juin 2017

Le 31 mai 2017, suite au programme trans- mis par le COPM [1], l’unité de production n° 2 de la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine a atteint son niveau maximal de puissance. Conformément aux procédures à suivre dans cette situation, un opérateur de la salle de commande est passé en mode manuel afin d’atteindre le niveau de puissance requis. Deux heures après, lors d’une visite en salle de commandes, un ingénieur du service sûreté a détecté le positionnement en mode manuel du système d’extraction d’éléments de régulation de puissance alors qu’il n’était plus requis. Immédiatement, les éléments concernés ont été remis en mode automatique, conformément aux prescriptions règlementaires de sûreté. Cet événement, qui n’a eu aucun impact sur la sûreté des installations, a été déclaré à l’ASN le 6 juin 2017 comme événement significatif de sûreté de niveau 0.

  • Non-conformité de filtres utilisés pour une mesure de radioactivité - Le 6 juin 2017

Une fois par semaine, une mesure de radioactivité (appelée « mesure Alpha ») est effectuée dans le circuit primaire des deux unités de production de la centrale de Nogent-sur-Seine. Le 1er juin 2017, un chimiste EDF a constaté une situation inhabituelle dans la préparation de l’échantillon pour cette mesure, avec notamment un temps de filtration plus rapide qu’habituellement. Après analyse, le filtre utilisé ne correspondait pas à celui requis dans la procédure à suivre. Immédiatement, les filtres non conformes ont été remplacés par ceux correspondants à la procédure. De nouvelles mesures effectuées ont été satisfaisantes. Cet événement, qui n’a eu aucun impact ni sur la sûreté des installations ni sur la santé des salariés, a été déclaré à l’ASN le 7 juin 2017 comme événement significatif sûreté de niveau 0.

  • Déclaration d’un événement de niveau 2 (échelle INES) lié à l’indisponibilité potentielle de sources électriques en cas de séisme, dans les centrales de 1 300 MWe - Le 20 juin 2017

Consulter notre article en ligne sur cette anomalie générique qui touche 20 réacteurs

https://www.edf.fr/groupe-edf/nos-energies/carte-de-nos-implantations-industrielles-en-france/centrale-nucleaire-de-nogent-sur-seine/actualites/parution-du-bulletin-actualites-environnement-ndeg142-juin-2017

https://www.edf.fr/sites/default/files/contrib/groupe-edf/producteur-industriel/carte-des-implantations/centrale-nogent-sur-seine/actualites/N%20A%26E%202017/lettre_nogent_actualites_et_environnement_juin_2017_142.pdf


[1Le COPM, Centre Opérationnel Production Marchés, est une entité de la Direction Optimisation Amont/ Aval et Trading d’EDF. Il est en charge de la gestion opérationnelle de l’équilibre offre-demande d’électricité sur le périmètre d’EDF en France.