Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Des accidents nucléaires partout

France : Gravelines : Arrêt automatique du réacteur 4




17 août 2017


Le 17 août 2017 au petit matin, le réacteur 4 de la centrale s’est arrêté automatiquement. Les équipes semblent ignorer les raisons précises de la mise en place de ce dispositif de sûreté et de protection du réacteur, mais une défaillance du circuit secondaire serait en cause.


Ce que dit EDF :

Le 17/08/17

Arrêt automatique de l’unité de production n°4 de la centrale de Gravelines

Le jeudi 17 août à 5h55, l’unité de production n°4 de la centrale de Gravelines s’est automatiquement arrêtée, conformément aux dispositifs de sûreté et de protection du réacteur. Cet arrêt fait suite à un dysfonctionnement sur le circuit secondaire, situé en partie non nucléaire de l’installation.

Cet événement n’a eu aucune conséquence sur la sûreté des installations, ni sur l’environnement.

Les équipes de la centrale sont mobilisées pour identifier les causes de cet arrêt automatique et pour pouvoir remettre l’unité de production en service en toute sûreté.

Les Pouvoirs publics, l’Autorité de sûreté nucléaire et la Commission locale d’information ont été informés de cet événement.

Les unités de production n°2, 3, 5 et 6 produisent sur le réseau d’électricité. L’unité de production n°1 est à l’arrêt programmé pour visite partielle.

https://www.edf.fr/groupe-edf/nos-energies/carte-de-nos-implantations-industrielles-en-france/centrale-nucleaire-de-gravelines/actualites/arret-automatique-de-l-unite-de-production-ndeg4-de-la-centrale-de-gravelines