Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Des accidents nucléaires partout

Image / illustration
France : Georges Besse II : Découverte d’une vanne déformée sur un conteneur d’hexafluorure d’uranium




8 février 2016


Le 8 février 2016, en vue de prélever un échantillon dans un conteneur plein d’UF6, l’exploitant a retiré le capot de protection de la vanne. Il a alors constaté que la vanne était déformée.


Ce que dit l’ASN :

Découverte d’une vanne déformée sur un conteneur d’hexafluorure d’uranium (UF6)
10/03/2016

 Usine Georges Besse II de séparation des isotopes de l’uranium par centrifugation - Transformation de substances radioactives - SET

La société AREVA – SET a déclaré le 7 mars 2016 à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) un événement significatif relatif à la découverte d’une vanne déformée sur un conteneur d’UF6 enrichi dans son usine d’enrichissement de l’uranium située sur les communes Bollène (Vaucluse), Pierrelatte et Saint-Paul-Trois-Châteaux (Drôme).

Dans cette installation, l’uranium sous forme d’hexafluorure d’uranium (UF6) est enrichi en isotope 235 par un procédé de centrifugation. L’UF6 enrichi est conditionné dans des conteneurs spécifiques qui sont équipés d’une vanne qui est protégée des chocs par un capot métallique. Le 8 février 2016, en vue de prélever un échantillon dans un conteneur plein d’UF6, l’exploitant a retiré le capot de protection de la vanne. Il a alors constaté que la vanne était déformée.

L’exploitant n’a pas identifié l’événement à l’origine de la déformation de la vanne : les causes et la date de la déformation de la vanne ne sont pas connues. Une déformation plus importante aurait pu entraîner la perte de l’étanchéité du conteneur et une dispersion d’UF6.

Compte-tenu de la déformation constatée, aucune fuite ne s’est produite et l’incident n’a entraîné aucune conséquence sur l’installation, le personnel ou l’environnement. Le conteneur a été transféré dans une installation prévue pour des interventions de maintenance sur les conteneurs pleins et sa vanne a été remplacée.

En raison de la déformation de la vanne d’un conteneur d’UF6 pourtant muni de son capot de protection, dont la date et la cause restent inconnues, susceptible de porter atteinte à l’étanchéité de ce conteneur, l’incident a été classé au niveau 1 de l’échelle internationale de gravité des événements nucléaires et radiologiques (INES) qui compte 8 niveaux, de 0 à 7.

http://www.asn.fr/Controler/Actualites-du-controle/Avis-d-incident-des-installations-nucleaires/Decouverte-d-une-vanne-deformee-sur-un-conteneur-d-hexafluorure-d-uranium-UF6