Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Des accidents nucléaires partout

Image / illustration
France : Flamanville : Non-conformités sur des citernes utilisées par EDF




13 août 2015


Le 13 août 2015, l’Autorité de sûreté nucléaire a réalisé une inspection sur le site de la centrale nucléaire de Flamanville, concernant une expédition en citerne de concentrats borés (déchets radioactifs de faible activité). Lors de cette inspection, plusieurs non-conformités portant sur l’utilisation de la citerne ont été relevées.


Ce que dit l’ASN :

Non-conformités sur des citernes utilisées par EDF
06/01/2016

 CENTRACO - Traitement de déchets et effluents radioactifs - SOCODEI
 Centrale nucléaire de Flamanville - Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Le 13 août 2015, l’Autorité de sûreté nucléaire a réalisé une inspection sur le site de la centrale nucléaire de Flamanville, concernant une expédition en citerne de concentrats borés (déchets radioactifs de faible activité).

Lors de cette inspection, plusieurs non-conformités portant sur l’utilisation de la citerne ont été relevées. Ces écarts concernaient les documents réglementaires et la température d’empotage (température à laquelle les concentrats borés sont chargés dans la citerne). À la demande de l’ASN, EDF a déclaré un événement significatif et a engagé une analyse des causes de ces non-conformités. Les investigations menées par EDF dans ce cadre ont permis de détecter des non-conformités similaires sur neuf autres citernes utilisées pour le transport de concentrats borés et exploitées par sa filiale SOCODEI.

L’ASN considère que la répétition de ces non-conformités sur un nombre important d’expéditions traduit une défaillance importante des procédures de contrôle mises en place par EDF sur ce parc de citernes. L’ASN prend note des actions correctives proposées par EDF pour éviter la répétition de ces non-conformités et suivra leur mise en œuvre.

Ces non-conformités n’ont pas eu de conséquence sur la sûreté des installations, le public, l’environnement ou les travailleurs.

Compte tenu du non-respect répété de procédures de contrôle révélé par l’analyse d’EDF, cet événement initialement déclaré le 19 septembre 2015 au niveau 0 de l’échelle INES (graduée de 0 à 7 par ordre croissant de gravité) a été reclassé le 2 décembre 2015 au niveau 1 de l’échelle INES.

http://www.asn.fr/Controler/Actualites-du-controle/Avis-d-incident-des-installations-nucleaires/Non-conformites-sur-des-citernes-utilisees-par-EDF