Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Des accidents nucléaires partout

Image / illustration
France : Flamanville : Arrêt automatique du réacteur 1 : 3ème arrêt en 5 jours




15 mars 2018


Le réacteur 1 de la centrale nucléaire de Flamanville s’est arrêté automatiquement le 15 mars 2018, alors que les équipes devaient l’isoler du réseau électrique et en diminuer la puissance. C’est le 3ème arrêt de ce réacteur en seulement 5 jours.


Depuis l’explosion en salle des machine en février 2017, le réacteur 1 de la centrale de Flamanville peine a retrouver un fonctionnement normal. Alors que la visite décennale du réacteur est prévue pour avril 2018, avec tout son programme de maintenance et de réparations, les problèmes se multiplient et les arrêts s’enchainent, de manière prévue ou "fortuite" comme aime à le dire l’exploitant. Le 10 mars 2018, le réacteur 1 est arrêté au petit matin pour intervenir sur une vanne du bâtiment réacteur. Redémarré le lendemain, il est de nouveau sujet à un problème qui oblige l’exploitant à le faire fonctionner à puissance réduite pendant 3 jours. Puis le 15 mars, il es de nouveau arrêté dans la matinée pour effectuer une opération de maintenance sur une ligne d’évacuation d’énergie. En fin de journée, alors que les équipes doivent procéder à un "îlotage" (garder le réacteur en fonctionnement mais à moindre puissance et l’isoler du réseau électrique externe [1]), un arrêt se déclenche automatiquement, synonyme qu’un problème a été détecté et que par mesure de sécurité il fallait stopper immédiatement son fonctionnement pour éviter tout emballement de la réaction nucléaire.

Ce que dit EDF :

  • Arrêt automatique de l’unité de production n°1 de la centrale de Flamanville - Le 15/03/18

Jeudi 15 mars à 17h30, l’unité de production n°1 de la centrale nucléaire EDF de Flamanville s’est arrêtée automatiquement*, conformément aux dispositifs de sûreté et de protection du réacteur.

Cet événement s’est produit alors que les équipes de la centrale conduisaient un ilotage*, à la demande du gestionnaire de réseau RTE.

Les équipes d’exploitation de la centrale de Flamanville procèdent aux contrôles et interventions qui permettront de redémarrer en toute sûreté l’unité de production n°1 dans les meilleurs délais.

Cet événement n’a eu aucun impact sur la sûreté des installations, ni sur l’environnement.

L’unité de production n°2 est à la disposition du réseau électrique.

* L’arrêt automatique du réacteur est un dispositif de protection du réacteur, prévu dès la conception, qui se déclenche automatiquement en cas d’événement sortant du cadre du fonctionnement habituel du réacteur.

* L’îlotage consiste à isoler le réacteur du réseau électrique externe, tout en le maintenant en puissance. Il ne produit alors, par l’intermédiaire de son alternateur, que l’énergie électrique nécessaire à son fonctionnement dans un état sûr

https://www.edf.fr/groupe-edf/nos-energies/carte-de-nos-implantations-industrielles-en-france/centrale-nucleaire-de-flamanville/actualites/arret-automatique-de-l-unite-de-production-ndeg1-de-la-centrale-de-flamanville

Historique des arrêts du réacteur 1 de Flamanville :

https://one.edf.fr/groupe-edf/qui-sommes-nous/activites/optimisation-et-trading/listes-des-indisponibilites-et-des-messages/liste-des-indisponibilites

  • Déconnexion du réseau électrique de l’unité de production n°1 - Le 15/03/18

Jeudi 15 mars à 9h30, l’unité de production n°1 de la centrale de Flamanville a été déconnectée du réseau électrique national à la demande du gestionnaire de réseau (RTE) afin d’effectuer une opération de maintenance sur la ligne d’évacuation d’énergie. L’unité de production n°2 est quant à elle en fonctionnement et à disposition du réseau électrique national.

https://www.edf.fr/groupe-edf/nos-energies/carte-de-nos-implantations-industrielles-en-france/centrale-nucleaire-de-flamanville/actualites/deconnexion-du-reseau-electrique-national-de-l-unite-de-production-ndeg1

  • Reconnexion au réseau électrique de l’unité de production n°1 - Le 13/03/18

L’unité de production n°1 de la centrale EDF de Flamanville a été reconnectée au réseau électrique national dimanche 11 mars à 13h, et a atteint sa pleine puissance ce mardi 13 mars 2018. Elle avait été déconnectée du réseau le samedi 10 mars afin d’effectuer une opération de maintenance sur une vanne, située dans le bâtiment réacteur. L’unité de production n°2 est en fonctionnement et à disposition du réseau électrique national.

https://www.edf.fr/groupe-edf/nos-energies/carte-de-nos-implantations-industrielles-en-france/centrale-nucleaire-de-flamanville/actualites/reconnexion-au-reseau-electrique-national-de-l-unite-de-production-ndeg1

  • Mise à l’arrêt programmée de l’unité de production n°1 - Le 10/03/18

L’unité de production n°1 de la centrale de Flamanville a été mise à l’arrêt samedi 10 mars à 5h afin d’effectuer une opération de maintenance sur une vanne, située dans le bâtiment réacteur. Les équipes effectueront également des opérations de maintenance afin de préparer l’arrêt pour visite décennale, programmé en avril prochain. L’unité de production n°2 est quant à elle en fonctionnement et à disposition du réseau électrique national.

https://www.edf.fr/groupe-edf/nos-energies/carte-de-nos-implantations-industrielles-en-france/centrale-nucleaire-de-flamanville/actualites/mise-a-l-arret-programmee-de-l-unite-de-production-ndeg1


[1L’îlotage est une opération qui permet de se prémunir contre des défaillances du réseau électrique. Il consiste à isoler le réacteur du réseau électrique externe, tout en le maintenant en puissance. Il ne produit alors, par l’intermédiaire de son alternateur, que l’énergie électrique nécessaire à son fonctionnement dans un état sûr - https://www.asn.fr/Lexique/I/ilotage