Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Des accidents nucléaires partout

France : Cattenom : Défaut de maintenance sur le réacteur 4 : une vanne restée indisponible pendant plusieurs mois




17 mai 2017


Une vanne du circuit d’aspersion, qui est un système de secours en cas de fuite du circuit primaire, a été indisponible pendant plusieurs mois. Le défaut de maintenance et la non détection de l’indisponibilité d’un élément aussi important pour la sûreté ont contraint la direction de la centrale à reclasser l’évènement au niveau 1 de l’échelle INES.


Ce que dit EDF :

Le 17/05/17

Indisponibilité d’une vanne sur l’unité de production n°4

Le 23 février 2017, la centrale a déclaré à l’Autorité de Sûreté Nucléaire un évènement significatif sûreté de niveau 0 sur l’échelle INES qui en compte 7.

Cette déclaration faisait suite à un défaut de maintenance sur une vanne conduisant à l’indisponibilité d’une des voies du circuit d’aspersion de l’enceinte du réacteur [1] de l’unité de production n°4.

Le système d’aspersion est composé de deux voies redondantes, l’autre voie du système est toujours restée pleinement opérationnelle. La sûreté de l’installation a toujours été assurée. A l’issue de l’analyse règlementaire des causes profondes et conformément à ses pratiques habituelles, le management de la centrale a réinterrogé à froid cet évènement, particulièrement la durée d’indisponibilité de la vanne.

Dans la mesure où la vanne aurait été indisponible depuis le 18 décembre 2016, la direction de la centrale a donc décidé de reclasser l’évènement au niveau 1 le 17 mai 2017.

https://www.edf.fr/groupe-edf/nos-energies/carte-de-nos-implantations-industrielles-en-france/centrale-nucleaire-de-cattenom/actualites/indisponibilite-d-une-vanne-sur-l-unite-de-production-ndeg4


[1La centrale de Cattenom dispose de plusieurs systèmes de sûreté intervenant en secours en cas de fuite du circuit primaire, dont un système d’aspersion de l’enceinte. Son rôle est de faire baisser la pression et la température à l’intérieur de l’enceinte de confinement, en dispersant, sous forme de pluie très forte, de l’eau dans l’enceinte. Le système d’aspersion est composé de deux voies redondantes.