Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Des accidents nucléaires partout

France : Cattenom : 6ème incident en moins d’un mois : dégagement de fumée dans la partie nucléaire du réacteur 2




1er juin 2017


Le 1er juin 2017, l’alarme incendie du bâtiment des auxiliaires nucléaires du réacteur 2 s’est déclenchée et les pompiers ont été appelés. La surchauffe d’un ventilateur d’un filtre à sable serait en cause. Ce filtre est destiné à limiter les rejets radioactifs en cas d’accident nucléaire. Ce nouvel incident vient enrichir une série noire particulièrement longue, cinq autres incidents ayant eu lieu depuis le 3 mai à la centrale.


Ce que disent les médias :

Loractu, le 01/06/17 (11h40)

Dégagement de fumée dans la partie nucléaire de la centrale

Un dégagement de fumée a été signalé dans la partie nucléaire de l’unité de production numéro 2 de la centrale de Cattenom ce jeudi matin. Un incident "significatif" qui n’a pas nécessité la mise à l’arrêt du réacteur. Ces derniers jours, deux autres incidents ont touchés deux autres réacteur de la centrale nucléaire de Moselle.

Un incident "significatif" est survenu ce jeudi matin à la centrale nucléaire de Cattenom. Selon les premières informations, un dégagement de fumée a été repéré au niveau de l’unité de production numéro 2, au sein de la partie nucléaire. Un incident rare puisque la plupart des incidents communiqués par EDF dans cette centrale se situent en zone "non nucléaire" du site. Selon les premiers éléments communiqués par EDF, la surchauffe se serait produite au niveau d’un ventilateur du filtre à sable. Ce filtre est destiné à limiter les rejets radioactifs en cas d’accident nucléaire.

Les équipes d’EDF ont immédiatement mis ce ventilateur à l’arrêt et ont évacué les fumées. Comme le prévoit la procédure, les sapeurs pompiers ont été appelés pour vérifier l’absence de risque d’incendie. L’incident a été signalé à l’autorité de sûreté nucléaire qui devrait évaluer l’incidence éventuelle sur la sûreté de la centrale et procéder à une classification. L’incident n’a pas nécessité l’arrêt de l’unité de production numéro 2, toujours connectée au réseau.

Lundi 29 mai 2017 à 7h15, les équipes de la centrale nucléaire ont procédé à l’arrêt de l’unité de production n°3 suite à un essai périodique insatisfaisant réalisé sur l’un des deux diesels de secours de l’unité n°3. Cet essai a mis en évidence qu’un des deux systèmes de démarrage de ce diesel ne remplissait par les critères techniques requis. (voir notre article à ce sujet)

Le vendredi 19 mai 2017, vers 18h, l’unité de production n°1 de la centrale de Cattenom s’est arrêtée automatiquement. (voir notre article à ce sujet)

http://loractu.fr/thionville/16226-cattenom-degagement-de-fumee-dans-la-partie-nucleaire-de-la-centrale.html


Avant le 1er juin, le 29 et le 19 mai, rappelons qu’il y a également eu :

Le 3 mai 2017 : la non-conformité d’une pompe du circuit d’injection du réacteur 2 est détectée (voir notre article en ligne)

Le 12 mai 2017 : un chiffon manque de s’enflammer dans le bâtiment combustible du réacteur 3 (voir notre article en ligne)

Le 17 mai 2017 : un défaut de maintenance sur le réacteur 4 est révélé : une vanne est restée indisponible pendant plusieurs mois (voir notre article en ligne)


Ce que dit EDF :

Le 01/06/17

Venue des pompiers suite à un dégagement de fumée

Le jeudi 1er juin 2017 à 9h00, une alarme de détection incendie est apparue dans le bâtiment des auxiliaires nucléaires de l’unité de production n°2, actuellement en fonctionnement.

Les équipes EDF se sont rendues immédiatement sur place pour réaliser les premiers gestes et ont confirmé le dégagement de fumée, les sapeurs pompiers ont alors été appelés en application de nos procédures.

L’origine du dégagement de fumée est en lien avec une résistance chauffante en amont du filtre à sable [1], qui a été immédiatement mise à l’arrêt par les équipes EDF. A leur arrivée, les pompiers ont constaté l’absence de feu et ont réalisé des contrôles complémentaires confirmant la fin de l’événement. Celui-ci n’a eu aucune conséquence sur l’environnement et la sûreté des installations.

https://www.edf.fr/groupe-edf/nos-energies/carte-de-nos-implantations-industrielles-en-france/centrale-nucleaire-de-cattenom/actualites/venue-des-pompiers-suite-a-un-degagement-de-fumee


[1le filtre à sable est un dispositif de sûreté qui n’est utilisé qu’en situation accidentelle. Il permet de décomprimer l’enceinte et de préserver son intégrité tout en retenant l’essentiel des produits radioactifs