Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Des accidents nucléaires partout

Image / illustration
France : Bugey : indisponibilité d’une voie du circuit d’aspersion de l’enceinte




7 juillet 2016


Un des deux circuits d’aspersion de l’enceinte de confinement du réacteur n°3 a été découvert hors service suite à la présence de corps étrangers qui obstruaient les tuyaux. Ce problème, lié à indisponibilité d’un élément majeur à l’atténuation d’un accident grave, qui constituait une menace pour l’intégrité de l’enceinte de confinement a été classé au niveau 1.

Ce que dit l’ASN :


Présence de corps étrangers dans le système d’aspersion de l’enceinte de confinement du réacteur 3

11/07/2016

Centrale nucléaire du Bugey - Réacteurs de 900 MWe - EDF

Le 7 juillet 2016, EDF a déclaré à l’ASN un événement significatif pour la sûreté relatif à la présence de corps étrangers dans une tuyauterie du circuit d’aspersion de l’enceinte de confinement du réacteur 3 de la centrale nucléaire du Bugey.

Le circuit d’aspersion de l’enceinte de confinement pulvérise, en cas d’accident grave, de l’eau contenant de la soude dans l’enceinte de confinement du réacteur. Son objectif est de conserver l’intégrité de l’enceinte du réacteur, en diminuant la pression et la température à l’intérieur et de piéger l’iode radioactif présent sous forme gazeuse. Ce système de sauvegarde est composé de deux voies indépendantes, chacune de ces voies pouvant assurer seule sa fonction.

Le réacteur n° 3 de la centrale du Bugey est à l’arrêt depuis le 2 juin 2016 pour maintenance programmée et renouvellement d’une partie du combustible.

Dans le cadre de ces activités de maintenance, EDF a réalisé des contrôles de propreté par des examens télévisuels dans les tuyauteries du circuit d’aspersion de l’enceinte de confinement pour vérifier l’absence de corps étranger susceptible de boucher les tuyauteries, et donc de remettre en cause bon fonctionnement de l’aspersion de l’enceinte de confinement en cas d’accident.

Lors de ces contrôles, le 5 juillet 2016, EDF a mis en évidence la présence d’un corps étranger obstruant la tuyauterie. Ce corps étranger a été retiré le 7 juillet 2016 : il s’agissait en réalité de deux disques de meuleuse et d’un joint amalgamés entre eux.

En raison de sa taille, EDF a considéré que cet amalgame était susceptible de rendre totalement indisponible l’une des deux voies indépendantes du circuit d’aspersion en cas de sollicitation.

EDF poursuit actuellement les recherches pour déterminer l’origine et la date d’introduction de ces éléments dans le circuit d’aspersion de l’enceinte.

Cet événement n’a pas eu de conséquence sur le personnel ni sur l’environnement de l’installation.

Toutefois, en raison de l’indisponibilité potentielle d’une voie du circuit d’aspersion de l’enceinte, EDF a classé cet évènement au niveau 1 de l’échelle internationale des événements nucléaires INES.

Source : http://www.asn.fr/Controler/Actualites-du-controle/Avis-d-incident-des-installations-nucleaires/Presence-de-corps-etrangers-dans-le-systeme-d-aspersion-de-l-enceinte-de-confinement-du-reacteur-3