Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Des accidents nucléaires partout

Image / illustration
France : Bugey : Arrêt anticipé de l’unité de production n° 3




2 juin 2016


L’unité de production n° 3 de la centrale nucléaire du Bugey a été découplée du réseau électrique le jeudi 2 juin. Cet arrêt qui consiste à réaliser des opérations de maintenance et renouveler une partie du combustible devait initialement être engagé le samedi 4. Il a été anticipé en raison d’un aléa survenu sur une vanne située sur le circuit primaire.


Ce que dit EDF :

Arrêt programmé de l’unité de production n° 3
Publié le 02/06/2016

L’unité de production n° 3 de la centrale nucléaire du Bugey a été découplée du réseau électrique le jeudi 2 juin. Cet arrêt qui consiste à réaliser des opérations de maintenance et renouveler une partie du combustible devait initialement être engagé le samedi 4. Il a été anticipé en raison d’un aléa survenu sur une vanne située sur le circuit primaire.

L’arrêt programmé de l’unité de production n° 3 de la centrale du Bugey est une visite partielle (VP) au cours de laquelle les équipes de la centrale aux côtés d’intervenants extérieurs remplaceront un tiers du combustible contenu dans le réacteur et réaliseront de nombreux contrôles et activités de maintenance.

Près de 21 500 heures seront consacrées aux opérations liées à la robinetterie (contrôles de bon fonctionnement, expertises, remplacement de certaines installations, etc). Les examens et activités de contrôle de différents matériels mobiliseront quant-à-elles les intervenants près de 14 500 heures.

Cette Visite Partielle représente, pour la centrale du Bugey, un investissement de 24 millions d’euros consacrés à l’amélioration continue de la sûreté des installations et de la performance de production.

Plus de 2 500 personnes : salariés EDF et d’entreprises prestataires interviendront tout au long de l’arrêt.

Les temps forts de l’arrêt

Plusieurs gros chantiers jalonneront cet arrêt. Dans la partie nucléaire, une des trois pompes destinées à l’alimentation en eau du circuit primaire sera notamment partiellement inspectée, et une épreuve hydraulique sera réalisée sur les échangeurs assurant le refroidissement du réacteur lors de sa mise à l’arrêt.

Dans la partie non nucléaire des installations, le circuit secondaire principal sera également inspecté. Les équipes procéderont au remplacement d’un des rotors basse pression du groupe turbo-alternateur ainsi que de nombreuses tuyauteries du système de refroidissement de l’installation et des matériels importants pour la sûreté du réacteur.

https://www.edf.fr/groupe-edf/producteur-industriel/carte-des-implantations/centrale-nucleaire-du-bugey/actualites/arret-programme-de-l-unite-de-production-ndeg3-0