Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Des accidents nucléaires partout

Image / illustration
États-Unis : Indian Point : Importante fuite de tritium dans la nappe phréatique




10 février 2016


Une fuite radioactive conséquente a été détectée à la centrale nucléaire d’Indian Point, près de New York. Le niveau de tritium dans la nappe phréatique sous la centrale est aujourd’hui 65% plus élevé que la normale. Comme à leur habitude, les industriels et les autorités sanitaires déclarent que cette importante fuite restera sans conséquences sur les populations et sur l’environnement...


Ce que dit la presse :

Une fuite de tritium a été repérée sur la centrale nucléaire d’Indian Point, près de New York. Cet élément radiocatif - rare à l’état naturel mais émis par l’industrie nucléaire - s’est répandu dans la nappe phréatique sous la centrale, à des niveaux 65 000% plus élevés que la normale. Mais rien d’alarmant ont tenté de rassurer le gouverneur de l’Etat de New York, Andrew Cuomo, ainsi que le gendarme du nucléaire américain (Nuclear Regulatory Commission).
La centrale, équipée de trois réacteurs, a été contruite en 1974. En mai 2015, une explosion était survenue dans la centrale, suivie d’un incendie dégageant un épais panache de fumée noire. Des incidents qui n’ont rien pour rassurer les opposants au nucléaire. L’arrêt de la centrale avait d’ailleurs été réclamé en 1979 à la suite de l’accident nucléaire de Three Mile Island.

L’Usine Nouvelle - Une fuite radioactive sur une centrale nucléaire près de New York (09/02/2016)