Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Revue de presse

Septembre 2017 / Romandie News

EPR : EDF discute avec plusieurs pays, accord proche en Inde



Paris - EDF discute avec plusieurs pays pour leur vendre des réacteurs nucléaires de type EPR et espère un accord en Inde "d'ici à quelques mois", a indiqué mardi un dirigeant du groupe énergétique français.


©AFP / 19 septembre 2017 15h56

"Beaucoup de pays dans le monde discutent avec nous de l'opportunité d'en faire chez eux", a déclaré à des journalistes Xavier Ursat, directeur "Ingénierie et Projets Nouveau Nucléaire".

Lors d'une visite d'Etat du président français François Hollande en Inde, en janvier 2016, EDF et son homologue indien Nuclear Power Corp of India Ltd (NPCIL) avaient notamment signé un protocole de coopération relatif à la construction de six EPR à Jaitapur (Etat du Maharashtra), dans l'ouest du pays.

Les discussions "avancent bien" et "nous souhaitons pouvoir signer un accord pour engager les études de ces six EPR dès que possible", a indiqué Xavier Ursat. "Nous espérons d'ici à quelques mois pouvoir signer un premier accord avec les Indiens", a-t-il précisé.

EDF est également "en contact" avec l'Afrique du Sud et l'Arabie saoudite, a ajouté le responsable.

L'EPR est un réacteur nucléaire à eau pressurisée de troisième génération. EDF en construit deux exemplaires à Taishan (Chine), un en France à Flamanville (Manche) et doit encore construire deux réacteurs à Hinkley Point (Angleterre).

Le premier EPR devrait être chinois : la mise en service de Taishan 1 est normalement prévue d'ici la fin de l'année.

"Nous nous dirigeons, en fonction des décisions de l'autorité de sûreté chinoise, vers un chargement du combustible dans le premier réacteur à Taishan 1, c'est une question de mois maintenant", a commenté Xavier Ursat.

jmi/mhc/ef/nas

EDF - ELECTRICITE DE FRANCE - POWER CORPORATION OF CANADA - AREVA

> Voir la source


Thèmes
EPR