Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Nos communiqués de presse

Des militants arrêtés pour avoir tenté d’accrocher des banderoles pour la justice climatique et contre le nucléaire

Soutien aux militants arrêtés à la Défense

Communiqué du 2 décembre 2015



Le Réseau "Sortir du nucléaire" exprime sa solidarité avec les quatre militants français et allemands arrêtés ce matin lors d’une action artiviste à La Défense, alors qu’ils s’apprêtaient à accrocher sur la grande arche des banderoles portant les messages "System Change, not climate change !" et "Don’t nuke the climate". Avant d’être interpellés, ils ont eu le temps de déployer un drapeau "Stop EPR".

Les militants ont été emmenés dans un fourgon à côté du commissariat de La Défense. Une des grimpeuses a été relâchée et trois autres sont encore à l’intérieur. Le Réseau "Sortir du nucléaire" appelle à leur libération immédiate. Il s’agissait d’une action non-violente et menée à visage découvert par des grimpeurs expérimentés. De plus, une des grimpeuses souffre de polyarthrite aïgue et doit absolument pouvoir accéder à des soins.

Il est inacceptable que l’état d’urgence soit utilisé comme prétexte pour museler l’expression des voix critiques lors de la COP21. Le Réseau "Sortir du nucléaire" partage les messages portés par les militants pour la justice climatique et la sortie du nucléaire. Alors qu’EDF sponsorise la COP21 et tente de faire passer le nucléaire comme une industrie "décarbonée" et bonne pour le climat, le Réseau "Sortir du nucléaire" considère comme légitime cette action qui visait à dénoncer l’hypocrisie des pollueurs.

Retrouvez le communiqué envoyé par les militants au début de l’action :http://www.sortirdunucleaire.org/Des-militants-accrochent-une-banderole-sur-l

Contact presse pour le Réseau "Sortir du nucléaire" : 06 22 08 55 22

NB : les quatre militants ont finalement été relâchés au bout de quelques heures et devraient finalement ne faire l’objet que d’un rappel à la loi.

Le Réseau "Sortir du nucléaire" exprime sa solidarité avec les quatre militants français et allemands arrêtés ce matin lors d’une action artiviste à La Défense, alors qu’ils s’apprêtaient à accrocher sur la grande arche des banderoles portant les messages "System Change, not climate change !" et "Don’t nuke the climate". Avant d’être interpellés, ils ont eu le temps de déployer un drapeau "Stop EPR".

Les militants ont été emmenés dans un fourgon à côté du commissariat de La Défense. Une des grimpeuses a été relâchée et trois autres sont encore à l’intérieur. Le Réseau "Sortir du nucléaire" appelle à leur libération immédiate. Il s’agissait d’une action non-violente et menée à visage découvert par des grimpeurs expérimentés. De plus, une des grimpeuses souffre de polyarthrite aïgue et doit absolument pouvoir accéder à des soins.

Il est inacceptable que l’état d’urgence soit utilisé comme prétexte pour museler l’expression des voix critiques lors de la COP21. Le Réseau "Sortir du nucléaire" partage les messages portés par les militants pour la justice climatique et la sortie du nucléaire. Alors qu’EDF sponsorise la COP21 et tente de faire passer le nucléaire comme une industrie "décarbonée" et bonne pour le climat, le Réseau "Sortir du nucléaire" considère comme légitime cette action qui visait à dénoncer l’hypocrisie des pollueurs.

Retrouvez le communiqué envoyé par les militants au début de l’action :http://www.sortirdunucleaire.org/Des-militants-accrochent-une-banderole-sur-l

Contact presse pour le Réseau "Sortir du nucléaire" : 06 22 08 55 22

NB : les quatre militants ont finalement été relâchés au bout de quelques heures et devraient finalement ne faire l’objet que d’un rappel à la loi.



Pour toute sollicitation médiatique, merci de contacter Charlotte Mijeon, chargée de communication et des relations extérieures.

charlotte.mijeon@sortirdunucleaire.fr
Tél : 06 64 66 01 23