Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Nos communiqués de presse

Bure : Jean Pierre Simon condamné, toutes et tous coupables de nos convictions !

Communiqué commun de la Confédération Paysanne et du Réseau "Sortir du nucléaire"

Communiqué du 24 octobre 2017



Ce mardi 24 octobre, Jean Pierre Simon, paysan de la Conf’, a été reconnu coupable par le Tribunal correctionnel de Bar le Duc d’avoir prêté un tracteur et sa remorque aux opposants au projet d’enfouissement de déchets nucléaires de l’ANDRA à Bure. La condamnation à 2 mois d’emprisonnement avec sursis assortie de 6 années de mise à l’épreuve est lourde de signification pour les paysans et habitants de ce territoire.



En suivant globalement l’avis du procureur, le juge a sanctionné un acte de bienveillance et d’entraide, coutumier dans le monde agricole et, au-delà, les convictions d’un lanceur d’alerte.

Alors que les mesures répressives se multiplient partout en France pour les militants, cette condamnation menace de fait les paysans et les habitants et vise à les réduire au silence et à l’inaction. Une logique de pression et d’intimidation s’installe et a des effets délétères sur la vie quotidienne des habitants du territoire. Les risques de dérapage sont bien réels : provocations policières, affrontements, arrestations arbitraires.

Tous solidaires et en état de légitime défense, alors que partout des voix prônent un changement agricole et social nous luttons ensemble contre ce projet d’enfouissement de déchets nucléaires et contre les Grands Projets Imposés et Inutiles, destructeurs de nos droits paysans et humains.

Demain, vers 11h00, Jean Pierre Simon sera disponible pour répondre aux questions des journalistes lors d’une conférence de presse à la Mairie du 2ème arrondissement de Paris.

Contacts :

Pour la Confédération Paysanne :

Laurent Pinatel, Porte-parole : 06 80 58 97 22

Thierry Jacquot, Secrétaire national : 06 14 99 36 35

Maxime Bergonso, Chargé de campagnes : 07 68 65 87 27

Pour le Réseau "Sortir du nucléaire" :

Charlotte Mijeon : 06 64 66 01 23.

En suivant globalement l’avis du procureur, le juge a sanctionné un acte de bienveillance et d’entraide, coutumier dans le monde agricole et, au-delà, les convictions d’un lanceur d’alerte.

Alors que les mesures répressives se multiplient partout en France pour les militants, cette condamnation menace de fait les paysans et les habitants et vise à les réduire au silence et à l’inaction. Une logique de pression et d’intimidation s’installe et a des effets délétères sur la vie quotidienne des habitants du territoire. Les risques de dérapage sont bien réels : provocations policières, affrontements, arrestations arbitraires.

Tous solidaires et en état de légitime défense, alors que partout des voix prônent un changement agricole et social nous luttons ensemble contre ce projet d’enfouissement de déchets nucléaires et contre les Grands Projets Imposés et Inutiles, destructeurs de nos droits paysans et humains.

Demain, vers 11h00, Jean Pierre Simon sera disponible pour répondre aux questions des journalistes lors d’une conférence de presse à la Mairie du 2ème arrondissement de Paris.

Contacts :

Pour la Confédération Paysanne :

Laurent Pinatel, Porte-parole : 06 80 58 97 22

Thierry Jacquot, Secrétaire national : 06 14 99 36 35

Maxime Bergonso, Chargé de campagnes : 07 68 65 87 27

Pour le Réseau "Sortir du nucléaire" :

Charlotte Mijeon : 06 64 66 01 23.




Sur le même thème



Pour toute sollicitation médiatique, merci de contacter Charlotte Mijeon, chargée de communication et des relations extérieures.

charlotte.mijeon@sortirdunucleaire.fr
Tél : 06 64 66 01 23


Pétition : ne validez pas la
cuve défectueuse de l’EPR !