Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Revue de presse

Mai 2016 / France Info

Soupçons de falsifications chez Areva : "L’excellence française de la filière nucléaire en prend un sérieux coup" (Sortir du nucléaire)



L’excellence française de la filière nucléaire en prend un sérieux coup" avec les soupçons d’anomalies sur certains composant du réacteur EPR d’Areva, a déclaré sur France Info Martial Chateau, administrateur du réseau Sortir du nucléaire.

Il a déploré cette "difficulté supplémentaire qui va entraîner certainement des conséquences extrêmement rapides, en particulier par rapport au grand plan de carénage ou plutôt de rafistolage des centrales : ça veut dire que les compétences industrielles pour remplacer tout ce qui doit l’être ne sont pas là", a commenté Martial Chateau.

Le militant anti-nucléaire a dénoncé le fait que "dans les centrales, on fait appel à des cascades d’entreprises sous-traitantes qui certifient avoir bien fait les travaux. Mais il faut craindre qu’il y ait à un moment donné dans la chaîne quelqu’un qui mente, qui dise qu’il a remplacé telle vanne, tel constituant important sans l’avoir fait en réalité. Là, on va au-devant de risques majeurs dans les centrales nucléaires".

Pour Martial Chateau, les falsifications soupçonnées chez Areva confirment que le nucléaire "c’est dangereux : toute la filière pollue, de la mine aux déchets et aux rejets radioactifs, et même avec une sureté maximum on aurait toujours des risques sanitaires graves".

> Voir la source


Thèmes
Anomalies