Réseau Sortir du nucléaire
Boutique Agenda Faire un donEN

Offres d’emplois et stages

Offre d’emploi pour un poste de chargé·e de campagne




Le Réseau "Sortir du nucléaire" recrute un·e chargé·e de campagne pour un CDD de 12 mois basé à Lyon (ou à Paris ) à compter du 21 juin

Date limite de réponse à cette offre d’emploi : au plus tard le 31 mai minuit.



1/ Présentation de l’association

Le Réseau "Sortir du nucléaire" est une fédération de groupes antinucléaires. Sa charte demandant une décision politique immédiate de sortie du nucléaire a été signée par près de 900 associations et plus de 62 000 personnes.

Association libre et indépendante, elle est financée exclusivement grâce aux dons et cotisations de ses membres et a pour but d’obtenir l’abandon du nucléaire en France grâce à une autre politique énergétique reposant sur la maîtrise de l’énergie, et le développement des énergies renouvelables. Elle compte une équipe salariée de 13 personnes.

Association d’envergure nationale, le Réseau "Sortir du nucléaire" apporte un soutien aux actions et luttes antinucléaires, qu’elles soient locales ou nationales, mène des campagnes d’information et de sensibilisation auprès du grand public sur le nucléaire et ses alternatives, ainsi qu’auprès des élu·es, des collectivités, des syndicats..., organise des mobilisations, actions et rassemblements pour obtenir l’abandon de l’énergie nucléaire, assure une présence auprès des médias pour des sujets d’actualité liés au nucléaire, publie une revue trimestrielle, mène un combat juridique pour faire reconnaître la responsabilité des exploitants nucléaires lors d’incidents ou de dysfonctionnements dans les installations.

2/ Présentation du poste et missions

Pour l’année 2021/2022, en prenant en compte les enjeux mondiaux et climatiques, nous avons opté pour mener une campagne qui dénonce les nuisances et effets néfastes du nucléaire sur les biens communs, sujet qui nous paraît important car transversal aux luttes environnementales.

L’objectif d’une campagne au sein du Réseau est de rythmer les différentes activités antinucléaires de l’association en gardant une cohérence thématique entre les différentes actions menées (communication, mobilisation de terrain...).

En lien direct avec les salarié·es du pôle « anti-nucléaire », les membres du conseil d’administration et les personnes ressources des groupes locaux, vous assurerez les missions suivantes, selon votre profil :

 Élaboration du cadrage de la campagne, en réfléchissant à son articulation avec les thématiques déjà en cours et émergentes : Identification d’objectifs concrets et de cibles, mise en place du plan d’action, rétroplanning de la campagne,

 Définition des déclinaisons de la campagne, en lien avec l’action des groupes sur le terrain, et des différentes modalités d’action : plaidoyer, mobilisations, communication grand public et média, actions juridiques, éventuelle production d’expertises, etc.

 Appui aux membres de l’équipe pour la mise en œuvre des actions identifiées,

 Réalisation d’une veille continue sur l’actualité liée à la campagne menée,

 Investir les luttes complémentaires et faire des liens avec les différentes thématiques abordées dans la campagne, en lien avec la chargée de mobilisations,

Appui aux différentes tâches du pôle antinucléaire en lien avec la campagne :

 Participation à la préparation de réunions et de rencontres avec les militant.es.

 Appui ponctuel à la chargée de communication : porte-parolat, intervention sur les réseaux sociaux,

 Communication grand public : participation à la réflexion autour de l’activité de l’association dans les réseaux sociaux

3/ Profil recherché, compétences et qualités requises :

 Formation en sciences politiques, gestion des associations, sciences sociales, politiques publiques, en sciences de l’énergie ou physique nucléaire,

 Expérience dans la gestion de projets, l’organisation d’évènements, le plaidoyer ou la communication,

 Bonne connaissance du milieu écologiste,

 Bonne expression écrite et orale,

 Esprit de synthèse, autonomie et rigueur dans l’organisation du travail,

 Intérêt pour la cause antinucléaire.

 La connaissance du milieu antinucléaire/militant est indispensable

 Maîtrise des réseaux sociaux

4/ informations pratiques sur le poste :

 Type de contrat : CDD de 12 mois

 Lieu de travail : Lyon (Croix Rousse, Rhône), ou Paris, déplacements réguliers à prévoir pour les besoins du poste.

 Date d’entrée en poste : Juin 2021

 Date de fin de poste : Juin 2022

 Convention collective : ECLAT (ex CCNA)

 Rémunération : indice 350 de la convention collective de l’animation ouvert à négociation suivant expérience

 Avantages sociaux : chèques déjeuners, mutuelle de groupe, contrat de prévoyance, contribution de 50 % à un abonnement local de transport en commun.

5/ modalités pour déposer votre candidature :

Merci de bien vouloir envoyer votre lettre de motivation et CV, uniquement par mail, impérativement dans un seul document au format PDF en indiquant dans le sujet de mail "Chargé·e de campagne" au plus tard le 31 mai avant 18h à : recrutement sortirdunucleaire.fr, entretiens à prévoir fin mai-début juin

Merci de faire circuler cette annonce à toute personne susceptible d’être intéressée.

1/ Présentation de l’association

Le Réseau "Sortir du nucléaire" est une fédération de groupes antinucléaires. Sa charte demandant une décision politique immédiate de sortie du nucléaire a été signée par près de 900 associations et plus de 62 000 personnes.

Association libre et indépendante, elle est financée exclusivement grâce aux dons et cotisations de ses membres et a pour but d’obtenir l’abandon du nucléaire en France grâce à une autre politique énergétique reposant sur la maîtrise de l’énergie, et le développement des énergies renouvelables. Elle compte une équipe salariée de 13 personnes.

Association d’envergure nationale, le Réseau "Sortir du nucléaire" apporte un soutien aux actions et luttes antinucléaires, qu’elles soient locales ou nationales, mène des campagnes d’information et de sensibilisation auprès du grand public sur le nucléaire et ses alternatives, ainsi qu’auprès des élu·es, des collectivités, des syndicats..., organise des mobilisations, actions et rassemblements pour obtenir l’abandon de l’énergie nucléaire, assure une présence auprès des médias pour des sujets d’actualité liés au nucléaire, publie une revue trimestrielle, mène un combat juridique pour faire reconnaître la responsabilité des exploitants nucléaires lors d’incidents ou de dysfonctionnements dans les installations.

2/ Présentation du poste et missions

Pour l’année 2021/2022, en prenant en compte les enjeux mondiaux et climatiques, nous avons opté pour mener une campagne qui dénonce les nuisances et effets néfastes du nucléaire sur les biens communs, sujet qui nous paraît important car transversal aux luttes environnementales.

L’objectif d’une campagne au sein du Réseau est de rythmer les différentes activités antinucléaires de l’association en gardant une cohérence thématique entre les différentes actions menées (communication, mobilisation de terrain...).

En lien direct avec les salarié·es du pôle « anti-nucléaire », les membres du conseil d’administration et les personnes ressources des groupes locaux, vous assurerez les missions suivantes, selon votre profil :

 Élaboration du cadrage de la campagne, en réfléchissant à son articulation avec les thématiques déjà en cours et émergentes : Identification d’objectifs concrets et de cibles, mise en place du plan d’action, rétroplanning de la campagne,

 Définition des déclinaisons de la campagne, en lien avec l’action des groupes sur le terrain, et des différentes modalités d’action : plaidoyer, mobilisations, communication grand public et média, actions juridiques, éventuelle production d’expertises, etc.

 Appui aux membres de l’équipe pour la mise en œuvre des actions identifiées,

 Réalisation d’une veille continue sur l’actualité liée à la campagne menée,

 Investir les luttes complémentaires et faire des liens avec les différentes thématiques abordées dans la campagne, en lien avec la chargée de mobilisations,

Appui aux différentes tâches du pôle antinucléaire en lien avec la campagne :

 Participation à la préparation de réunions et de rencontres avec les militant.es.

 Appui ponctuel à la chargée de communication : porte-parolat, intervention sur les réseaux sociaux,

 Communication grand public : participation à la réflexion autour de l’activité de l’association dans les réseaux sociaux

3/ Profil recherché, compétences et qualités requises :

 Formation en sciences politiques, gestion des associations, sciences sociales, politiques publiques, en sciences de l’énergie ou physique nucléaire,

 Expérience dans la gestion de projets, l’organisation d’évènements, le plaidoyer ou la communication,

 Bonne connaissance du milieu écologiste,

 Bonne expression écrite et orale,

 Esprit de synthèse, autonomie et rigueur dans l’organisation du travail,

 Intérêt pour la cause antinucléaire.

 La connaissance du milieu antinucléaire/militant est indispensable

 Maîtrise des réseaux sociaux

4/ informations pratiques sur le poste :

 Type de contrat : CDD de 12 mois

 Lieu de travail : Lyon (Croix Rousse, Rhône), ou Paris, déplacements réguliers à prévoir pour les besoins du poste.

 Date d’entrée en poste : Juin 2021

 Date de fin de poste : Juin 2022

 Convention collective : ECLAT (ex CCNA)

 Rémunération : indice 350 de la convention collective de l’animation ouvert à négociation suivant expérience

 Avantages sociaux : chèques déjeuners, mutuelle de groupe, contrat de prévoyance, contribution de 50 % à un abonnement local de transport en commun.

5/ modalités pour déposer votre candidature :

Merci de bien vouloir envoyer votre lettre de motivation et CV, uniquement par mail, impérativement dans un seul document au format PDF en indiquant dans le sujet de mail "Chargé·e de campagne" au plus tard le 31 mai avant 18h à : recrutement sortirdunucleaire.fr, entretiens à prévoir fin mai-début juin

Merci de faire circuler cette annonce à toute personne susceptible d’être intéressée.