Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Nos communiqués de presse

Le Réseau “Sortir du nucléaire“ organise un week-end de mobilisation les 30 novembre et 1er décembre

Des mines d’uranium aux déchets radioactifs, refusons la prolongation du risque nucléaire !

Communiqué du 27 novembre 2013



EDF fait actuellement pression pour allonger la durée de fonctionnement des centrales. Ce projet aurait comme conséquence non seulement d’augmenter le risque d’accident sur un réacteur, mais aussi de prolonger tous les risques et pollutions liés au fonctionnement mal connu de l’industrie nucléaire, des mines d’uranium à la production de déchets radioactifs. Pour dire non à cette prolongation des risques et à la poursuite de cette industrie sale, polluante et non maitrisée, le Réseau “Sortir du nucléaire“ appelle à des actions partout en France le week-end des 30 novembre et 1er décembre. Mot d’ordre : « Barrons la route à l’uranium ! ».



Non à la prolongation du risque nucléaire !

EDF, soutenu par une partie du gouvernement, fait actuellement pression pour prolonger le fonctionnement des centrales nucléaires jusqu’à 50, voire 60 ans. Un tel projet aurait bien sûr des conséquences très graves sur la sûreté des réacteurs, qui n’ont été conçus que pour 30 ans.

Cela signifierait également prolonger encore pendant des décennies tous les risques et les pollutions liés au fonctionnement de la filière nucléaire. Nous refusons de laisser se perpétuer les ravages des mines d’uranium, la pollution des usines de combustible, les transports dangereux sur tout le territoire et la production de déchets radioactifs ingérables !

Les 30 novembre et 1er décembre, des actions partout en France pour barrer la route à l’uranium

C’est pourquoi, à l’appel du Réseau “Sortir du nucléaire“, des dizaines d’actions auront lieu aux quatre coins de la France les 30 novembre et 1er décembre, pour dire non à la prolongation du risque nucléaire sous toutes ses formes.

À Strasbourg, une chaîne humaine se déploiera pour exiger la fermeture immédiate et définitive de la centrale nucléaire de Fessenheim. En région parisienne, des rassemblements auront lieu près du triage du Bourget-Drancy et à Poissy pour dénoncer le passage et le stationnement quasi quotidien de convois hautement radioactifs. Des happenings à Montpellier et une présence sur les ronds-points à Narbonne alerteront la population sur la pollution de l’usine nucléaire de Malvési et les risques des transports de matières nucléaires… Sans oublier de nombreuses autres actions partout en France !

Voir la liste complète des actions : http://www.sortirdunucleaire.org/Agenda,475

Pour en savoir plus sur les risques de l’industrie nucléaire, de la mine aux déchets : http://www.sortirdunucleaire.org/Tous-concernes

Et en vidéo :http://www.youtube.com/watch?v=IwqSgjxeTFQ

Contacts :

Pour le Réseau “Sortir du nucléaire“ Mélisande Seyzériat, coordinatrice des groupes et actions 07 60 15 01 23

Laura Hameau, chargée de campagne 06 85 23 05 11

François Mativet, administrateur 06 03 92 20 13

À Strasbourg : Rémi Verdet 06 13 36 71 89

À Drancy : « Collectif d’information sur les Castors » Jean-Yves Souben - 06 73 09 09 28 Anne-Marie Delmas - 06 13 05 43 01

À Montpellier : "Sortir du nucléaire 34" Didier Latorre 04 67 54 32 05 – 06 38 81 98 06

À Narbonne : Collectif Sortir du nucléaire Aude Michel Leclerc 06 13 91 49 53 Thomas Cousinou 06 98 23 11 20

Non à la prolongation du risque nucléaire !

EDF, soutenu par une partie du gouvernement, fait actuellement pression pour prolonger le fonctionnement des centrales nucléaires jusqu’à 50, voire 60 ans. Un tel projet aurait bien sûr des conséquences très graves sur la sûreté des réacteurs, qui n’ont été conçus que pour 30 ans.

Cela signifierait également prolonger encore pendant des décennies tous les risques et les pollutions liés au fonctionnement de la filière nucléaire. Nous refusons de laisser se perpétuer les ravages des mines d’uranium, la pollution des usines de combustible, les transports dangereux sur tout le territoire et la production de déchets radioactifs ingérables !

Les 30 novembre et 1er décembre, des actions partout en France pour barrer la route à l’uranium

C’est pourquoi, à l’appel du Réseau “Sortir du nucléaire“, des dizaines d’actions auront lieu aux quatre coins de la France les 30 novembre et 1er décembre, pour dire non à la prolongation du risque nucléaire sous toutes ses formes.

À Strasbourg, une chaîne humaine se déploiera pour exiger la fermeture immédiate et définitive de la centrale nucléaire de Fessenheim. En région parisienne, des rassemblements auront lieu près du triage du Bourget-Drancy et à Poissy pour dénoncer le passage et le stationnement quasi quotidien de convois hautement radioactifs. Des happenings à Montpellier et une présence sur les ronds-points à Narbonne alerteront la population sur la pollution de l’usine nucléaire de Malvési et les risques des transports de matières nucléaires… Sans oublier de nombreuses autres actions partout en France !

Voir la liste complète des actions : http://www.sortirdunucleaire.org/Agenda,475

Pour en savoir plus sur les risques de l’industrie nucléaire, de la mine aux déchets : http://www.sortirdunucleaire.org/Tous-concernes

Et en vidéo :http://www.youtube.com/watch?v=IwqSgjxeTFQ

Contacts :

Pour le Réseau “Sortir du nucléaire“ Mélisande Seyzériat, coordinatrice des groupes et actions 07 60 15 01 23

Laura Hameau, chargée de campagne 06 85 23 05 11

François Mativet, administrateur 06 03 92 20 13

À Strasbourg : Rémi Verdet 06 13 36 71 89

À Drancy : « Collectif d’information sur les Castors » Jean-Yves Souben - 06 73 09 09 28 Anne-Marie Delmas - 06 13 05 43 01

À Montpellier : "Sortir du nucléaire 34" Didier Latorre 04 67 54 32 05 – 06 38 81 98 06

À Narbonne : Collectif Sortir du nucléaire Aude Michel Leclerc 06 13 91 49 53 Thomas Cousinou 06 98 23 11 20





Pour toute sollicitation médiatique, merci de contacter Charlotte Mijeon, chargée de communication et des relations extérieures.

charlotte.mijeon@sortirdunucleaire.fr
Tél : 06 64 66 01 23


Pétition : ne validez pas la
cuve défectueuse de l’EPR !





Thèmes
Uranium et mines Transports radioactifs