Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Changeons d’ère, sortons du nucléaire !

Faire mieux... avec moins d’énergie !




L’efficacité énergétique, c’est simple : en recourant à des techniques plus économes, on réduit la quantité d’énergie nécessaire pour répondre à nos besoins. En France, on pourrait diviser la consommation d’électricité de nombreux secteurs par deux ou plus, en utilisant les meilleures technologies actuelles, qui progressent constamment. Ainsi, on répond aussi bien à nos besoins, voire mieux, tout en économisant de l’énergie et de l’argent.



Il est d’abord indispensable d’instaurer des normes contraignantes pour généraliser les équipements économes en énergie (lampes basse consommation à leds, appareils électroménagers de classe A, …).

On sait aujourd’hui construire des bâtiments "passifs" qui consomment très peu d’énergie. Il s’agit de généraliser ces techniques ! Un programme ambitieux de rénovation thermique des logements est aussi nécessaire.

Les entreprises doivent adopter les procédés industriels les plus efficaces. Quant aux collectivités, elles peuvent par exemple optimiser leur éclairage public et en réduire ainsi de 40 % la consommation d’électricité.

Enfin, l’efficacité, c’est aussi préférer d’autres solutions là où l’électricité est inadaptée. C’est une aberration de l’utiliser pour la production de chaleur (eau chaude, cuisson, et surtout chauffage !) : le solaire thermique et le gaz ont un bien meilleur rendement.

62,6 milliards de KWh. Chaque année le chauffage électrique consomme la production de 10 réacteurs. [1]

Il est d’abord indispensable d’instaurer des normes contraignantes pour généraliser les équipements économes en énergie (lampes basse consommation à leds, appareils électroménagers de classe A, …).

On sait aujourd’hui construire des bâtiments "passifs" qui consomment très peu d’énergie. Il s’agit de généraliser ces techniques ! Un programme ambitieux de rénovation thermique des logements est aussi nécessaire.

Les entreprises doivent adopter les procédés industriels les plus efficaces. Quant aux collectivités, elles peuvent par exemple optimiser leur éclairage public et en réduire ainsi de 40 % la consommation d’électricité.

Enfin, l’efficacité, c’est aussi préférer d’autres solutions là où l’électricité est inadaptée. C’est une aberration de l’utiliser pour la production de chaleur (eau chaude, cuisson, et surtout chauffage !) : le solaire thermique et le gaz ont un bien meilleur rendement.

62,6 milliards de KWh. Chaque année le chauffage électrique consomme la production de 10 réacteurs. [1]

Thèmes
Maîtrise de l’énergie