Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Nos communiqués de presse

Pour le Chernobyl-Day, barrons la route à l’uranium !

Communiqué du 25 avril 2013



La catastrophe de Tchernobyl, toujours en cours, va entrer dans sa 27ème année. À cette occasion, le Réseau “Sortir du nucléaire“ lance une nouvelle campagne : « Nucléaire : de la mine aux déchets, tous concernés ». Objectif : rappeler les pollutions permanentes générées par l’industrie nucléaire même lors de son fonctionnement « régulier », tout au long de la chaîne du combustible nucléaire.



Derrière l’accident nucléaire, des pollutions permanentes

Tchernobyl, 26 avril 1986 : l’explosion d’un réacteur nucléaire disperse ses poisons sur des milliers de kilomètres. 27 ans après, des régions entières sont toujours contaminées, des millions de personnes souffrent de pathologies diverses et le site n’est toujours pas sécurisé. Trop peu de gens connaissent vraiment les conséquences tant sanitaires qu’économiques de cette catastrophe toujours en cours, tout comme celles de Fukushima.

Mais qui a conscience des pollutions qui adviennent tout au long de la chaîne du combustible nucléaire dans son fonctionnement « régulier » ? Extraction de l’uranium, fabrication du combustible nucléaire, utilisation dans les réacteurs, « retraitement » : toutes ces opérations génèrent des rejets permanents, nécessitent des transports incessants (par la route, le rail ou par mer) exposent les populations à des risques inacceptables et produisent des déchets ingérables, dangereux pour des milliers d’années.

De la mine aux déchets, tous concernés !

Des mines du Niger à La Hague, du Tricastin aux steppes de Sibérie, l’industrie de l’uranium est partout et nous refusons qu’elle continue à empoisonner nos vies. Le Réseau "Sortir du nucléaire“ lance donc aujourd’hui la campagne « Nucléaire : de la mine aux déchets, tous concernés ! » afin de briser la chaîne du combustible nucléaire.

Explication en vidéo sur le site : www.sortirdunucleaire.org/tous-concernes

Gardant en mémoire le triste « anniversaire » de la catastrophe de Tchernobyl, des actions seront organisées partout en France du 26 au 28 avril pour éviter que cette catastrophe, toujours en cours, ne tombe dans l’oubli. 65 actions sont déjà annoncées, et 15 autres à l’étranger. Ces trois jours marqueront également le lancement de cette campagne, avec des mobilisations destinées à dévoiler la route secrète de l’uranium, ce combustible mortifère qui pollue nos vies et porte en germe la possibilité d’un accident nucléaire.

Découvrez notre vidéo et retrouvez toutes les informations sur cette campagne sur www.sortirdunucleaire.org/tous-concernes

Retrouvez la liste des actions sur www.chernobyl-day.org

Téléchargez notre dossier de presse :

PDF - 3.7 Mo
Dossier de presse "Nucléaire : de la mine aux déchets, tous concernés !"

Contacts :

Laura Hameaux - 06 85 23 05 11

François Mativet - 06 03 92 20 13

Chargée de communication :

Charlotte Mijeon - 06 64 66 01 23

Derrière l’accident nucléaire, des pollutions permanentes

Tchernobyl, 26 avril 1986 : l’explosion d’un réacteur nucléaire disperse ses poisons sur des milliers de kilomètres. 27 ans après, des régions entières sont toujours contaminées, des millions de personnes souffrent de pathologies diverses et le site n’est toujours pas sécurisé. Trop peu de gens connaissent vraiment les conséquences tant sanitaires qu’économiques de cette catastrophe toujours en cours, tout comme celles de Fukushima.

Mais qui a conscience des pollutions qui adviennent tout au long de la chaîne du combustible nucléaire dans son fonctionnement « régulier » ? Extraction de l’uranium, fabrication du combustible nucléaire, utilisation dans les réacteurs, « retraitement » : toutes ces opérations génèrent des rejets permanents, nécessitent des transports incessants (par la route, le rail ou par mer) exposent les populations à des risques inacceptables et produisent des déchets ingérables, dangereux pour des milliers d’années.

De la mine aux déchets, tous concernés !

Des mines du Niger à La Hague, du Tricastin aux steppes de Sibérie, l’industrie de l’uranium est partout et nous refusons qu’elle continue à empoisonner nos vies. Le Réseau "Sortir du nucléaire“ lance donc aujourd’hui la campagne « Nucléaire : de la mine aux déchets, tous concernés ! » afin de briser la chaîne du combustible nucléaire.

Explication en vidéo sur le site : www.sortirdunucleaire.org/tous-concernes

Gardant en mémoire le triste « anniversaire » de la catastrophe de Tchernobyl, des actions seront organisées partout en France du 26 au 28 avril pour éviter que cette catastrophe, toujours en cours, ne tombe dans l’oubli. 65 actions sont déjà annoncées, et 15 autres à l’étranger. Ces trois jours marqueront également le lancement de cette campagne, avec des mobilisations destinées à dévoiler la route secrète de l’uranium, ce combustible mortifère qui pollue nos vies et porte en germe la possibilité d’un accident nucléaire.

Découvrez notre vidéo et retrouvez toutes les informations sur cette campagne sur www.sortirdunucleaire.org/tous-concernes

Retrouvez la liste des actions sur www.chernobyl-day.org

Téléchargez notre dossier de presse :

PDF - 3.7 Mo
Dossier de presse "Nucléaire : de la mine aux déchets, tous concernés !"

Contacts :

Laura Hameaux - 06 85 23 05 11

François Mativet - 06 03 92 20 13

Chargée de communication :

Charlotte Mijeon - 06 64 66 01 23





Pour toute sollicitation médiatique, merci de contacter Charlotte Mijeon, chargée de communication et des relations extérieures.

charlotte.mijeon@sortirdunucleaire.fr
Tél : 06 64 66 01 23


Pétition : ne validez pas la
cuve défectueuse de l’EPR !





Thèmes
Tchernobyl Uranium et mines