Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Sortir du nucléaire n°53

Printemps 2012

Actions et vie des groupes

ça bouge dans le Réseau ! Quelques moments forts sur le terrain

Printemps 2012




Impossible de parler de tout, mais voici en bref quelques temps forts des derniers mois. Pour alimenter cette rubrique, merci d’écrire par e-mail à mobilisations@sortirdunucleaire.fr



Bure 2012 : année atomique

Face au projet d’enfouissement de déchets radioactifs, on se démène à Bure ! Les travaux de la Maison de Résistance à la poubelle nucléaire avancent à grands pas et les actions et projets d’actions se multiplient.

Marie, nouvelle résidente de la Maison de Bure, a pris ses quartiers depuis le début du mois et plusieurs militants se relaient à ses côtés afin de faire vivre le lieu : bénévoles de passage, voisins et amis, co-présidents de Bure Zone Libre, etc.

D’ailleurs... n’oubliez pas que cette Maison a vocation à accueillir tous ceux qui souhaitent s’opposer aux projets d’enfouissement et au nucléaire en général : amis lecteurs, vous y êtes les bienvenus ! Passez-nous juste un petit coup de fil ou envoyez-nous un mail pour prévenir de votre arrivée.

Alors, à bientôt à Bure !

Les travaux de la Maison et de la salle multi-activités avancent

La salle multi-activités, en construction depuis près de trois ans, sera bientôt en état d’usage après de nombreuses difficultés et de non moins nombreux rebondissements. BZL espère bien obtenir pour cette salle la norme ERP (Établissements Recevant du Public) qui permettra d’accueillir le public non-militant, notamment les scolaires, dans de bonnes conditions.

De nombreuses actions militantes prévues dans les mois à venir

 Diffusion active des travaux du géologue Antoine Godinot sur le potentiel géothermique du sous-sol meusien, argument de taille pour contrecarrer le projet.

 Déplacement à Gorleben, en Allemagne, à l’occasion d’une action francophone au mois d’avril (plus d’infos à la fin de cette rubrique), afin de tisser du lien et de se former à l’action en vue des prochaines échéances à Bure.

 Poursuite du "Tour de France de Bure" afin de faire connaître la problématique de l’enfouissement et de préparer le débat public prévu en 2013. Vous souhaitez organiser un débat, une conférence ou une projection sur le sujet, contactez-nous et nous nous déplacerons !

 Reconduite d’une nouvelle édition du "Festival de Bure" : plus d’infos dans le prochain numéro !

 Nombreux événements prévus au niveau local : conférences, projections, blocages et rassemblements...

Une mobilisation capitale pour préparer et dénoncer le débat public de 2013

Vous avez dit débat public ? Disons plutôt simulacre de démocratie, organisé pour la deuxième fois à Bure. Pourquoi un second débat public, qui n’a aucun caractère contraignant mais s’apparente en réalité à une enquête d’opinion, au lieu du référendum réclamé depuis 2007 par 40 000 Meusiens et Hauts-Marnais ?

Il n’y aura pas de justice, juste nous : il n’y a que nos efforts qui feront considérer CIGEO (Centre industriel de stockage géologiques pour les déchets HA et MA-VL) comme inacceptable, car d’un point de vue légal et administratif, il sera toujours dans les clous. Alors mobilisons-nous afin que le projet de l’ANDRA et ses 300 000 mètres cubes de colis HA et MA-VL (Moyenne et Haute Activité – Vie Longue) se retrouvent sous le feu des projecteurs d’ici 2013...

Infos et contact :
http://burezoneblog.over-blog.com
leherissonvengeur@gmail.com
09 54 10 57 11

Un nouveau collectif en Eure-et-Loir

Depuis quelque temps en Eure-et-Loir (28), des citoyennes et citoyens se retrouvent pour réfléchir aux moyens d’action pour promouvoir l’arrêt du nucléaire en France et dans le monde. Ces personnes sont persuadées que le débat sur le nucléaire doit être mis sur la place publique pour que toutes et tous s’emparent de cette question cruciale. Déterminées à ouvrir le débat pour sensibiliser et convaincre qu’il y a des futurs possibles grâce aux économies d’énergie et aux renouvelables, une dizaine d’entre elles ont tenu un stand d’information dans le centre-ville de Chartres, toute la journée du samedi 11 février 2012. Malgré le froid hivernal, elles ont tenu bon et sont bien décidées à renouveler ce type d’action. Présent dans la vallée du Rhône le 11 mars pour la chaîne humaine, ce nouveau collectif envisage d’occuper à nouveau le terrain les 11 avril, 11 mai et 11 juin 2012, avec à chaque fois des actions différentes. Vous habitez le département ? Rejoignez vite le groupe !

Contact : stop.nucléaire28@voila.fr

Ça tourne rond mais pas en rond chez SDN Bugey

Depuis quelque temps, aux alentours du 11 de chaque mois - en référence à Fukushima - les membres du collectif SDN Bugey occupent un rond-point dans la zone d’activité commerciale d’Ambérieu-en-Bugey (à 25 km de la centrale). Ils y restent en général toute la matinée, équipés de combinaisons et de masques et y installent des panneaux et banderoles avec des slogans percutants. Comme nous l’a rapporté un des militants du groupe "l’avantage du rond-point, c’est que l’on touche deux mille automobilistes sur la matinée et en direct - sans parler des articles dans les journaux - et les gendarmes nous laissent une relative carte blanche !". Des amateurs ?

Contact : SDN Bugey - Joël Guerry
guerry51@orange.fr ­— 04 74 34 06 01

Une association "Négajoule" pour contrer le Mégajoule

Le Laser Mégajoule, ou LMJ, est un des principaux éléments du programme militaire français "Simulation". Ce programme, mené par la Direction des applications militaires du CEA, au Barp en Gironde, est présenté dans les discours officiels comme un simple instrument de recherche pour maintenir la force de dissuasion nucléaire après l’arrêt définitif des essais dans le Pacifique. Sa véritable finalité est en fait la mise au point d’une nouvelle génération d’armes nucléaires. Preuve en est l’absence de ce type d’installation (à part aux USA) chez les autres pays détenteurs de l’arme nucléaire : leur simulation est faite par informatique ! Initialement prévue pour la fin 2011, son entrée en service a été reportée à plusieurs reprises et devrait avoir lieu en 2014, soit 20 ans après l’annonce du programme. Pour contrer ce projet pharaonique et complètement fou, une association, Négajoule, a été créée à la fin de l’année dernière et a rapidement rejoint notre fédération. De nombreuses actions sont d’ores et déjà prévues : interpellation des élus avec demande expresse de réponses motivées qui seront ensuite rendues publiques ; veilles sur place, rendez- vous avec le Directeur de Mégajoule pour demander officiellement l’arrêt du chantier ; alerte des populations sur la dangerosité des essais et surtout action en justice contre l’État français pour violation des traités internationaux de non-prolifération et poursuite des recherches sur l’armement nucléaire. Chaque année, Négajoule commémorera Hiroshima et Nagasaki avec, entre autres, dépôt de couronnes de fleurs au nom des victimes du nucléaire militaire. Cette année l’action aura lieu le 5 août.

Contact : Jean-Marc Louvet
negajoule1@gmx.fr — 06 62 70 98 50

Zero Watt ! "Y va faire tout noir"... PARTOUT !

Ça y est, le Clan du néon et les Déboulonneurs ont enfin fait des petits ! Nous avons l’honneur de vous annoncer la création de l’initiative Zero Watt qui vous propose rien de moins que de lutter contre le gaspillage énergétique ET le matraquage publicitaire. Oui, oui, les deux à la fois ! Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il n’est pas acceptable qu’un panneau lumineux puisse consommer plus d’électricité qu’une famille de quatre personnes, ou que la vitrine d’un magasin fermé reste allumée inutilement simplement pour rendre visibles ses produits également la nuit.

Le 13 janvier dernier, 25 "extincteurs", répartis en quatre groupes, ont parcouru les rues de Niort, afin d’éteindre le superflu et d’affiner les techniques d’extinction. Sans dégradation et dans la bonne humeur. Le lendemain, ils tenaient un stand, afin d’expliquer l’action. Après cet essai concluant, Zero Watt propose à toutes les personnes motivées d’organiser des soirées "chasse au gaspillage électrique", comme ce fut le cas le 16 mars dernier, où plusieurs villes de France se sont mobilisées.

Vous ne savez pas comment faire ? Pas de panique, ils ont tout prévu, et surtout un site internet, très bien fait, dans lequel toutes les techniques pour éteindre enseignes, panneaux lumineux, sucettes publicitaires sans les dégrader vous sont présentées, photos à l’appui. Éteindre ces lumières est un acte légitime de désobéissance civile... et de bon sens ! Zero Watt pour la pub ! On éteint tout !

Retrouvez tous les détails pour organiser cette action sur http://zerowatt.c.la
Et n’oubliez pas de leur signaler votre action dans la rubrique contact.

Ligne THT déboulonnons des boulons, encore déboulonnons !

À grand renfort d’articles dans la presse, RTE (Réseau de Transport d’Electricité) fait la promotion de son chantier de la ligne à très haute tension (THT) Cotentin-Maine. Le terrassement des accès et des plates-formes de montage des pylônes avance à grand pas, les premières fondations sont posées, les premiers pylônes sont déjà assemblés au sol et commencent à être dressés, tandis que les arbres sont écimés ou abattus. Mais localement la résistance s’organise. Certains élus, notamment les maires du Chesfresnes et de Chèvreville (Manche), résistent toujours et lors de l’Assemblée du 14 janvier 2012 à Coutances, a été décidée la mise en place des "dimanches du Chefresne" : un moment de rencontres, de discussion et de préparation des actions à venir. Depuis, de nombreuses visites de chantier, randonnées sous les pylônes, actions de déboulonnage avec dépôt des boulons devant les préfectures et les sièges des journaux locaux ont eu lieu.

Pour plus d’informations et prendre part aux actions :
http://www.stop-tht.org
http://valognesstopcastor.noblogs.org
http://pylones.noblogs.org

Toutes les infos sur l’Assemblée générale 2012 !

Découvrez tous les documents de l’Assemblée générale du Réseau "Sortir du nucléaire" qui s’est déroulée les 28 et 29 janvier 2012 à Angers, en vous rendant sur le site : http://ag.sortirdunucleaire.org

Vous pourrez notamment y lire le rapport financier, le rapport moral, le compte rendu avec les décisions importantes... Vous pouvez aussi nous demander ces documents sur papier en nous écrivant ou en nous téléphonant au 04 78 28 29 22.

Vous souhaitez dynamiser la lutte antinucléaire dans votre région ? Contactez-nous !

Afin de permettre à chaque groupe et militant-e antinucléaires de rencontrer les autres associations et militant-e-s de sa région, de créer du lien, de construire des actions communes et de mettre en place des dynamiques régionales, nous vous proposons d’organiser des rencontres près de chez vous. Entre le mois de janvier et de février, les régions Centre, Ile-de-France, Languedoc-Roussillon, Rhône-Alpes et PACA nous ont accueillis. Dans les mois à venir, d’autres journées sont prévues. Contactez-nous, nous les préparerons volontiers à vos côtés !

Contact : Laura Hameaux, mobilisations@sortirdunucleaire.fr

Bure 2012 : année atomique

Face au projet d’enfouissement de déchets radioactifs, on se démène à Bure ! Les travaux de la Maison de Résistance à la poubelle nucléaire avancent à grands pas et les actions et projets d’actions se multiplient.

Marie, nouvelle résidente de la Maison de Bure, a pris ses quartiers depuis le début du mois et plusieurs militants se relaient à ses côtés afin de faire vivre le lieu : bénévoles de passage, voisins et amis, co-présidents de Bure Zone Libre, etc.

D’ailleurs... n’oubliez pas que cette Maison a vocation à accueillir tous ceux qui souhaitent s’opposer aux projets d’enfouissement et au nucléaire en général : amis lecteurs, vous y êtes les bienvenus ! Passez-nous juste un petit coup de fil ou envoyez-nous un mail pour prévenir de votre arrivée.

Alors, à bientôt à Bure !

Les travaux de la Maison et de la salle multi-activités avancent

La salle multi-activités, en construction depuis près de trois ans, sera bientôt en état d’usage après de nombreuses difficultés et de non moins nombreux rebondissements. BZL espère bien obtenir pour cette salle la norme ERP (Établissements Recevant du Public) qui permettra d’accueillir le public non-militant, notamment les scolaires, dans de bonnes conditions.

De nombreuses actions militantes prévues dans les mois à venir

 Diffusion active des travaux du géologue Antoine Godinot sur le potentiel géothermique du sous-sol meusien, argument de taille pour contrecarrer le projet.

 Déplacement à Gorleben, en Allemagne, à l’occasion d’une action francophone au mois d’avril (plus d’infos à la fin de cette rubrique), afin de tisser du lien et de se former à l’action en vue des prochaines échéances à Bure.

 Poursuite du "Tour de France de Bure" afin de faire connaître la problématique de l’enfouissement et de préparer le débat public prévu en 2013. Vous souhaitez organiser un débat, une conférence ou une projection sur le sujet, contactez-nous et nous nous déplacerons !

 Reconduite d’une nouvelle édition du "Festival de Bure" : plus d’infos dans le prochain numéro !

 Nombreux événements prévus au niveau local : conférences, projections, blocages et rassemblements...

Une mobilisation capitale pour préparer et dénoncer le débat public de 2013

Vous avez dit débat public ? Disons plutôt simulacre de démocratie, organisé pour la deuxième fois à Bure. Pourquoi un second débat public, qui n’a aucun caractère contraignant mais s’apparente en réalité à une enquête d’opinion, au lieu du référendum réclamé depuis 2007 par 40 000 Meusiens et Hauts-Marnais ?

Il n’y aura pas de justice, juste nous : il n’y a que nos efforts qui feront considérer CIGEO (Centre industriel de stockage géologiques pour les déchets HA et MA-VL) comme inacceptable, car d’un point de vue légal et administratif, il sera toujours dans les clous. Alors mobilisons-nous afin que le projet de l’ANDRA et ses 300 000 mètres cubes de colis HA et MA-VL (Moyenne et Haute Activité – Vie Longue) se retrouvent sous le feu des projecteurs d’ici 2013...

Infos et contact :
http://burezoneblog.over-blog.com
leherissonvengeur@gmail.com
09 54 10 57 11

Un nouveau collectif en Eure-et-Loir

Depuis quelque temps en Eure-et-Loir (28), des citoyennes et citoyens se retrouvent pour réfléchir aux moyens d’action pour promouvoir l’arrêt du nucléaire en France et dans le monde. Ces personnes sont persuadées que le débat sur le nucléaire doit être mis sur la place publique pour que toutes et tous s’emparent de cette question cruciale. Déterminées à ouvrir le débat pour sensibiliser et convaincre qu’il y a des futurs possibles grâce aux économies d’énergie et aux renouvelables, une dizaine d’entre elles ont tenu un stand d’information dans le centre-ville de Chartres, toute la journée du samedi 11 février 2012. Malgré le froid hivernal, elles ont tenu bon et sont bien décidées à renouveler ce type d’action. Présent dans la vallée du Rhône le 11 mars pour la chaîne humaine, ce nouveau collectif envisage d’occuper à nouveau le terrain les 11 avril, 11 mai et 11 juin 2012, avec à chaque fois des actions différentes. Vous habitez le département ? Rejoignez vite le groupe !

Contact : stop.nucléaire28@voila.fr

Ça tourne rond mais pas en rond chez SDN Bugey

Depuis quelque temps, aux alentours du 11 de chaque mois - en référence à Fukushima - les membres du collectif SDN Bugey occupent un rond-point dans la zone d’activité commerciale d’Ambérieu-en-Bugey (à 25 km de la centrale). Ils y restent en général toute la matinée, équipés de combinaisons et de masques et y installent des panneaux et banderoles avec des slogans percutants. Comme nous l’a rapporté un des militants du groupe "l’avantage du rond-point, c’est que l’on touche deux mille automobilistes sur la matinée et en direct - sans parler des articles dans les journaux - et les gendarmes nous laissent une relative carte blanche !". Des amateurs ?

Contact : SDN Bugey - Joël Guerry
guerry51@orange.fr ­— 04 74 34 06 01

Une association "Négajoule" pour contrer le Mégajoule

Le Laser Mégajoule, ou LMJ, est un des principaux éléments du programme militaire français "Simulation". Ce programme, mené par la Direction des applications militaires du CEA, au Barp en Gironde, est présenté dans les discours officiels comme un simple instrument de recherche pour maintenir la force de dissuasion nucléaire après l’arrêt définitif des essais dans le Pacifique. Sa véritable finalité est en fait la mise au point d’une nouvelle génération d’armes nucléaires. Preuve en est l’absence de ce type d’installation (à part aux USA) chez les autres pays détenteurs de l’arme nucléaire : leur simulation est faite par informatique ! Initialement prévue pour la fin 2011, son entrée en service a été reportée à plusieurs reprises et devrait avoir lieu en 2014, soit 20 ans après l’annonce du programme. Pour contrer ce projet pharaonique et complètement fou, une association, Négajoule, a été créée à la fin de l’année dernière et a rapidement rejoint notre fédération. De nombreuses actions sont d’ores et déjà prévues : interpellation des élus avec demande expresse de réponses motivées qui seront ensuite rendues publiques ; veilles sur place, rendez- vous avec le Directeur de Mégajoule pour demander officiellement l’arrêt du chantier ; alerte des populations sur la dangerosité des essais et surtout action en justice contre l’État français pour violation des traités internationaux de non-prolifération et poursuite des recherches sur l’armement nucléaire. Chaque année, Négajoule commémorera Hiroshima et Nagasaki avec, entre autres, dépôt de couronnes de fleurs au nom des victimes du nucléaire militaire. Cette année l’action aura lieu le 5 août.

Contact : Jean-Marc Louvet
negajoule1@gmx.fr — 06 62 70 98 50

Zero Watt ! "Y va faire tout noir"... PARTOUT !

Ça y est, le Clan du néon et les Déboulonneurs ont enfin fait des petits ! Nous avons l’honneur de vous annoncer la création de l’initiative Zero Watt qui vous propose rien de moins que de lutter contre le gaspillage énergétique ET le matraquage publicitaire. Oui, oui, les deux à la fois ! Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il n’est pas acceptable qu’un panneau lumineux puisse consommer plus d’électricité qu’une famille de quatre personnes, ou que la vitrine d’un magasin fermé reste allumée inutilement simplement pour rendre visibles ses produits également la nuit.

Le 13 janvier dernier, 25 "extincteurs", répartis en quatre groupes, ont parcouru les rues de Niort, afin d’éteindre le superflu et d’affiner les techniques d’extinction. Sans dégradation et dans la bonne humeur. Le lendemain, ils tenaient un stand, afin d’expliquer l’action. Après cet essai concluant, Zero Watt propose à toutes les personnes motivées d’organiser des soirées "chasse au gaspillage électrique", comme ce fut le cas le 16 mars dernier, où plusieurs villes de France se sont mobilisées.

Vous ne savez pas comment faire ? Pas de panique, ils ont tout prévu, et surtout un site internet, très bien fait, dans lequel toutes les techniques pour éteindre enseignes, panneaux lumineux, sucettes publicitaires sans les dégrader vous sont présentées, photos à l’appui. Éteindre ces lumières est un acte légitime de désobéissance civile... et de bon sens ! Zero Watt pour la pub ! On éteint tout !

Retrouvez tous les détails pour organiser cette action sur http://zerowatt.c.la
Et n’oubliez pas de leur signaler votre action dans la rubrique contact.

Ligne THT déboulonnons des boulons, encore déboulonnons !

À grand renfort d’articles dans la presse, RTE (Réseau de Transport d’Electricité) fait la promotion de son chantier de la ligne à très haute tension (THT) Cotentin-Maine. Le terrassement des accès et des plates-formes de montage des pylônes avance à grand pas, les premières fondations sont posées, les premiers pylônes sont déjà assemblés au sol et commencent à être dressés, tandis que les arbres sont écimés ou abattus. Mais localement la résistance s’organise. Certains élus, notamment les maires du Chesfresnes et de Chèvreville (Manche), résistent toujours et lors de l’Assemblée du 14 janvier 2012 à Coutances, a été décidée la mise en place des "dimanches du Chefresne" : un moment de rencontres, de discussion et de préparation des actions à venir. Depuis, de nombreuses visites de chantier, randonnées sous les pylônes, actions de déboulonnage avec dépôt des boulons devant les préfectures et les sièges des journaux locaux ont eu lieu.

Pour plus d’informations et prendre part aux actions :
http://www.stop-tht.org
http://valognesstopcastor.noblogs.org
http://pylones.noblogs.org

Toutes les infos sur l’Assemblée générale 2012 !

Découvrez tous les documents de l’Assemblée générale du Réseau "Sortir du nucléaire" qui s’est déroulée les 28 et 29 janvier 2012 à Angers, en vous rendant sur le site : http://ag.sortirdunucleaire.org

Vous pourrez notamment y lire le rapport financier, le rapport moral, le compte rendu avec les décisions importantes... Vous pouvez aussi nous demander ces documents sur papier en nous écrivant ou en nous téléphonant au 04 78 28 29 22.

Vous souhaitez dynamiser la lutte antinucléaire dans votre région ? Contactez-nous !

Afin de permettre à chaque groupe et militant-e antinucléaires de rencontrer les autres associations et militant-e-s de sa région, de créer du lien, de construire des actions communes et de mettre en place des dynamiques régionales, nous vous proposons d’organiser des rencontres près de chez vous. Entre le mois de janvier et de février, les régions Centre, Ile-de-France, Languedoc-Roussillon, Rhône-Alpes et PACA nous ont accueillis. Dans les mois à venir, d’autres journées sont prévues. Contactez-nous, nous les préparerons volontiers à vos côtés !

Contact : Laura Hameaux, mobilisations@sortirdunucleaire.fr