Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Notre-Dame des Landes

Solidarité avec les habitants de la ZAD de Notre Dame des Landes menacés d’expulsion




La mobilisation du 9 janvier, préparée dans l’urgence, en raison d’une procédure judiciaire de référé-expulsion à l’encontre de 4 exploitations agricoles et 11 lieux de vie, a rassemblé plus de 20 000 personnes sur le périphérique nantais et démontré à nouveau la détermination à ne rien lâcher pour sauver les terres de la ZAD de Notre Dame des Landes.

Le Réseau "Sortir du nucléaire" soutient la lutte contre le grand projet inutile et imposé de l’aéroport de Notre-Dame des Landes et dénonce l’inacceptable intervention policière sur le pont de Cheviré au moment où les manifestants pacifiques se préparaient à quitter les lieux.

L’abandon de ce projet d’aéroport serait un signe fort qui montrerait que les textes gouvernementaux adoptés à l’issue de la COP21 ne sont pas que des engagement vertueux sans conséquences.

Le Réseau "Sortir du nucléaire" demande à AGO/VINCI l’abandon de la procédure en référé-expulsion et soutient l’appel à mobilisation devant le TGI de Nantes le 13 janvier à 10h30.

La mobilisation du 9 janvier, préparée dans l’urgence, en raison d’une procédure judiciaire de référé-expulsion à l’encontre de 4 exploitations agricoles et 11 lieux de vie, a rassemblé plus de 20 000 personnes sur le périphérique nantais et démontré à nouveau la détermination à ne rien lâcher pour sauver les terres de la ZAD de Notre Dame des Landes.

Le Réseau "Sortir du nucléaire" soutient la lutte contre le grand projet inutile et imposé de l’aéroport de Notre-Dame des Landes et dénonce l’inacceptable intervention policière sur le pont de Cheviré au moment où les manifestants pacifiques se préparaient à quitter les lieux.

L’abandon de ce projet d’aéroport serait un signe fort qui montrerait que les textes gouvernementaux adoptés à l’issue de la COP21 ne sont pas que des engagement vertueux sans conséquences.

Le Réseau "Sortir du nucléaire" demande à AGO/VINCI l’abandon de la procédure en référé-expulsion et soutient l’appel à mobilisation devant le TGI de Nantes le 13 janvier à 10h30.