Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

La COP21 vient de s’achever et les défenseurs du nucléaire ont tenté de présenter leur technologie comme une solution au changement climatique, mais nous nous sommes mobilisés contre cette fausse solution par de nombreuses actions à Paris et dans le reste de la France.


EDF nominée aux Prix Pinocchio du climat !

3 novembre 2015 |




Chaque année, les Prix Pinocchio distinguent les entreprises qui, tout en se prétendant vertueuses, piétinent allègrement l’environnement et les droits de l’homme.

Cette année, pour l’édition spéciale COP21, EDF est nominée dans la catégorie "Greenwashing" pour sa communication éhontée sur son électricité "décarbonée" et sa campagne "Partenaire officiel d’un monde bas-carbone".



Désignez EDF comme lauréat 2015, votez aux Prix Pinocchio !

Retrouvez sur le site des Prix Pinocchio toutes les informations sur le cas d’EDF : http://www.prix-pinocchio.org/nomine/edf/

Ci-dessous, notre communiqué suite à la nomination d’EDF :

EDF nominée aux Prix Pinocchio du climat… et assignée en justice pour publicité trompeuse !

Les Amis de la Terre viennent de dévoiler les noms des entreprises nominées aux Prix Pinocchio du climat. EDF, qui s’affiche fallacieusement comme "Partenaire officiel d’un monde bas-carbone", est nominée dans la catégorie "Greenwashing" pour ses affirmations sur son mix électrique "à 98% sans CO2". Le Réseau "Sortir du nucléaire", qui a déjà porté plainte devant le Jury de déontologie publicitaire à ce sujet, assigne maintenant EDF en justice pour publicité trompeuse.

Une nomination méritée

Les Prix Pinocchio du climat ont pour objectif de pointer les entreprises qui se construisent une image "verte" à grand renfort de communication pour mieux détourner l’attention de leurs activités polluantes. EDF mérite amplement cette nomination : 19ème plus gros pollueur mondial [1], l’entreprise se présente abusivement comme "Partenaire officiel d’un monde bas carbone" et prétend produire 98% de son électricité "sans CO2".

Cette dernière affirmation laisse supposer que le nucléaire, qui représente plus de 75% du mix électrique d’EDF, n’émettrait pas de gaz à effet de serre. Il s’agit d’un mensonge pur et simple, qui dissimule toutes les émissions de CO2 liées à l’extraction de l’uranium et à la fabrication du combustible.

Enfin, en insistant sur les émissions de CO2 de ses centrales, EDF ne souhaite-t-il pas, avant tout, détourner l’attention de la pollution des mines d’uranium, des rejets permanents des installations dans l’environnement, de la production de déchets radioactifs et du risque d’accident ?

Non, la France n’est pas le bon élève de la lutte contre le changement climatique !

En se présentant comme "Partenaire officiel d’un monde bas-carbone", EDF voudrait faire croire que le nucléaire est un atout contre le changement climatique. Or, comme l’a montré un rapport du cabinet WISE Paris récemment publié, l’hypernucléarisation de la France ne l’empêche pas d’émettre quatre fois trop de gaz à effet de serre.

En vérité, la contribution du nucléaire à la réduction des émissions est largement surestimée. Trop coûteuse et trop lourde, cette technologie entrave le développement des véritables solutions, qui sont les économies d’énergie et les énergies renouvelables. Les projets d’EDF (prolongation des centrales existantes, renouvellement du parc par des EPR) ne sont pas seulement dangereux : ils engloutissent aussi des financements nécessaires pour une vraie politique climatique.

Les mensonges d’EDF devant la justice

Fin mai 2015, le Réseau "Sortir du nucléaire" et plusieurs associations alsaciennes avaient porté plainte devant le Jury de déontologie publicitaire (JDP) au sujet d’une publicité où EDF prétendait produire "100% d’électricité sans CO2" en Alsace. Suite à cette plainte, le JDP a reconnu que cette formulation était susceptible d’induire en erreur quant aux réels impacts écologiques des actions d’EDF. Fort de cet avis, le Réseau "Sortir du nucléaire" assigne maintenant EDF en justice devant le Tribunal de grande instance de Paris pour publicité trompeuse.

Par ailleurs, le JDP devra bientôt se pencher sur la plainte déposée le 23 septembre 2015 par le Réseau "Sortir du nucléaire" au sujet de la publicité "EDF, Partenaire d’un monde bas-carbone" où EDF prétend produire 98% d’électricité sans CO2. L’audience était initialement prévue pour le 6 novembre. Probablement déjà contrarié par un avis défavorable suite à une plainte de France Nature Environnement au sujet de cette même publicité [2], EDF a demandé le report de l’audience au 11 décembre. Par crainte de voir une nouvelle décision perturber sa communication pendant la COP21 ?

Le Réseau "Sortir du nucléaire" souhaite vivement qu’EDF soit enfin condamnée, afin que l’entreprise ne puisse plus tromper le public en parlant de son électricité "décarbonée". En attendant, il appelle à voter massivement pour désigner EDF comme lauréat des Prix Pinocchio du climat.

Votez pour EDF aux Prix Pinocchio !http://www.prix-pinocchio.org/nomine/edf/

Dossier juridique :

 Plainte suite à la publicité EDF Alsace : http://www.sortirdunucleaire.org/Greenwashing-Fessenheim

 Plainte suite à la publicité « EDF, Partenaire officiel d’un monde bas-carbone » : http://www.sortirdunucleaire.org/EDF-Greenwashing-pour-la-COP-21

Télécharger l’étude L’option nucléaire pour lutter contre le changement climatique : risques associés, limites et frein aux alternatives

Contacts presse :

Coordinateur des campagnes - 06 85 23 05 11

Juriste - 07 62 58 01 23

Chargée de communication - 06 64 66 01 23


Notes

[2Sur la base de cet avis, le Réseau "Sortir du nucléaire" dépose d’ailleurs une autre assignation en justice pour publicité mensongère, conjointement avec France Nature Environnement.

Désignez EDF comme lauréat 2015, votez aux Prix Pinocchio !

Retrouvez sur le site des Prix Pinocchio toutes les informations sur le cas d’EDF : http://www.prix-pinocchio.org/nomine/edf/

Ci-dessous, notre communiqué suite à la nomination d’EDF :

EDF nominée aux Prix Pinocchio du climat… et assignée en justice pour publicité trompeuse !

Les Amis de la Terre viennent de dévoiler les noms des entreprises nominées aux Prix Pinocchio du climat. EDF, qui s’affiche fallacieusement comme "Partenaire officiel d’un monde bas-carbone", est nominée dans la catégorie "Greenwashing" pour ses affirmations sur son mix électrique "à 98% sans CO2". Le Réseau "Sortir du nucléaire", qui a déjà porté plainte devant le Jury de déontologie publicitaire à ce sujet, assigne maintenant EDF en justice pour publicité trompeuse.

Une nomination méritée

Les Prix Pinocchio du climat ont pour objectif de pointer les entreprises qui se construisent une image "verte" à grand renfort de communication pour mieux détourner l’attention de leurs activités polluantes. EDF mérite amplement cette nomination : 19ème plus gros pollueur mondial [1], l’entreprise se présente abusivement comme "Partenaire officiel d’un monde bas carbone" et prétend produire 98% de son électricité "sans CO2".

Cette dernière affirmation laisse supposer que le nucléaire, qui représente plus de 75% du mix électrique d’EDF, n’émettrait pas de gaz à effet de serre. Il s’agit d’un mensonge pur et simple, qui dissimule toutes les émissions de CO2 liées à l’extraction de l’uranium et à la fabrication du combustible.

Enfin, en insistant sur les émissions de CO2 de ses centrales, EDF ne souhaite-t-il pas, avant tout, détourner l’attention de la pollution des mines d’uranium, des rejets permanents des installations dans l’environnement, de la production de déchets radioactifs et du risque d’accident ?

Non, la France n’est pas le bon élève de la lutte contre le changement climatique !

En se présentant comme "Partenaire officiel d’un monde bas-carbone", EDF voudrait faire croire que le nucléaire est un atout contre le changement climatique. Or, comme l’a montré un rapport du cabinet WISE Paris récemment publié, l’hypernucléarisation de la France ne l’empêche pas d’émettre quatre fois trop de gaz à effet de serre.

En vérité, la contribution du nucléaire à la réduction des émissions est largement surestimée. Trop coûteuse et trop lourde, cette technologie entrave le développement des véritables solutions, qui sont les économies d’énergie et les énergies renouvelables. Les projets d’EDF (prolongation des centrales existantes, renouvellement du parc par des EPR) ne sont pas seulement dangereux : ils engloutissent aussi des financements nécessaires pour une vraie politique climatique.

Les mensonges d’EDF devant la justice

Fin mai 2015, le Réseau "Sortir du nucléaire" et plusieurs associations alsaciennes avaient porté plainte devant le Jury de déontologie publicitaire (JDP) au sujet d’une publicité où EDF prétendait produire "100% d’électricité sans CO2" en Alsace. Suite à cette plainte, le JDP a reconnu que cette formulation était susceptible d’induire en erreur quant aux réels impacts écologiques des actions d’EDF. Fort de cet avis, le Réseau "Sortir du nucléaire" assigne maintenant EDF en justice devant le Tribunal de grande instance de Paris pour publicité trompeuse.

Par ailleurs, le JDP devra bientôt se pencher sur la plainte déposée le 23 septembre 2015 par le Réseau "Sortir du nucléaire" au sujet de la publicité "EDF, Partenaire d’un monde bas-carbone" où EDF prétend produire 98% d’électricité sans CO2. L’audience était initialement prévue pour le 6 novembre. Probablement déjà contrarié par un avis défavorable suite à une plainte de France Nature Environnement au sujet de cette même publicité [2], EDF a demandé le report de l’audience au 11 décembre. Par crainte de voir une nouvelle décision perturber sa communication pendant la COP21 ?

Le Réseau "Sortir du nucléaire" souhaite vivement qu’EDF soit enfin condamnée, afin que l’entreprise ne puisse plus tromper le public en parlant de son électricité "décarbonée". En attendant, il appelle à voter massivement pour désigner EDF comme lauréat des Prix Pinocchio du climat.

Votez pour EDF aux Prix Pinocchio !http://www.prix-pinocchio.org/nomine/edf/

Dossier juridique :

 Plainte suite à la publicité EDF Alsace : http://www.sortirdunucleaire.org/Greenwashing-Fessenheim

 Plainte suite à la publicité « EDF, Partenaire officiel d’un monde bas-carbone » : http://www.sortirdunucleaire.org/EDF-Greenwashing-pour-la-COP-21

Télécharger l’étude L’option nucléaire pour lutter contre le changement climatique : risques associés, limites et frein aux alternatives

Contacts presse :

Coordinateur des campagnes - 06 85 23 05 11

Juriste - 07 62 58 01 23

Chargée de communication - 06 64 66 01 23