Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Campagnes et mobilisations 2005

Campagnes et mobilisations nationales du Réseau "Sortir du nucléaire" en 2005


Fresque géante de 8000 personnes

Nantes (44)




Un événement national exceptionnel : Une fresque géante de 8000 personnes en Bretagne

Pour marquer les 19 ans de la catastrophe de Tchernobyl (26 avril 1986) et dénoncer le nucléaire en France et dans le monde, 8000 personnes ont constitué physiquement ces 30 lettres :

LE NUCLEAIRE TUE L’AVENIR, SORTONS-EN !

 

Cette action est organisée par le Réseau "Sortir du nucléaire" pour :

 Faire échouer la tentative de normalisation de la présence de polluants radioactifs dans les aliments. Cette normalisation est envisagée au niveau du Codex Alimentarius (instance de l’ONU) et doit être soumise à décision du 25 au 29 avril 2005 à Rotterdam.
 Dénoncer les mensonges de l’industrie nucléaire et des autorités concernant les véritables conséquences de la catastrophe de Tchernobyl.
 Rendre hommage aux 800 000 liquidateurs de Tchernobyl et à leur famille qui se sont sacrifiés pour « contenir » la catastrophe,
 Rappeler les problèmes insolubles du nucléaire : des mines d’uranium aux déchets radioactifs, en passant par le risque de catastrophe, les rejets radioactifs et chimiques dans l’environnement, la prolifération nucléaire à des fins militaires, pollution, le coût réel pour les générations actuelles et futures,…
 Exiger une décision immédiate de sortie du nucléaire accompagnée de la mise en œuvre massive des économies d’énergie et de sources d’énergie renouvelable diversifiées et décentralisées.
 Exiger l’abandon du projet de construction d’un réacteur EPR à Flamanville (50), des lignes THT associées devant notamment desservir la Bretagne et Pays de la Loire.

Un événement national exceptionnel : Une fresque géante de 8000 personnes en Bretagne

Pour marquer les 19 ans de la catastrophe de Tchernobyl (26 avril 1986) et dénoncer le nucléaire en France et dans le monde, 8000 personnes ont constitué physiquement ces 30 lettres :

LE NUCLEAIRE TUE L’AVENIR, SORTONS-EN !

 

Cette action est organisée par le Réseau "Sortir du nucléaire" pour :

 Faire échouer la tentative de normalisation de la présence de polluants radioactifs dans les aliments. Cette normalisation est envisagée au niveau du Codex Alimentarius (instance de l’ONU) et doit être soumise à décision du 25 au 29 avril 2005 à Rotterdam.
 Dénoncer les mensonges de l’industrie nucléaire et des autorités concernant les véritables conséquences de la catastrophe de Tchernobyl.
 Rendre hommage aux 800 000 liquidateurs de Tchernobyl et à leur famille qui se sont sacrifiés pour « contenir » la catastrophe,
 Rappeler les problèmes insolubles du nucléaire : des mines d’uranium aux déchets radioactifs, en passant par le risque de catastrophe, les rejets radioactifs et chimiques dans l’environnement, la prolifération nucléaire à des fins militaires, pollution, le coût réel pour les générations actuelles et futures,…
 Exiger une décision immédiate de sortie du nucléaire accompagnée de la mise en œuvre massive des économies d’énergie et de sources d’énergie renouvelable diversifiées et décentralisées.
 Exiger l’abandon du projet de construction d’un réacteur EPR à Flamanville (50), des lignes THT associées devant notamment desservir la Bretagne et Pays de la Loire.

Documents à télécharger

  Affiche