Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Agenda

 
Action permanente

Vigie d’Hippocrate devant l’OMS à Genève

Genève (Suisse) - Hors de France


Tous les jours ouvrables


Les vigies se tiennent tous les jours ouvrables de 8h à 18h devant le siège de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Elles y sont présentes avec des pancartes depuis le 26 avril 2007 pour rappeler à cette institution onusienne ses devoirs tels qu’ils sont inscrits dans sa constitution.



C’est une action de vigilance silencieuse pour rappeler ses devoirs à l’Organisation Mondiale de la Santé. Nous nous référons à Hippocrate qui a institué des règles éthiques pour les praticiens de santé. En ce qui concerne la protection sanitaire des populations victimes des conséquences de l’industrie nucléaire, l’Organisation Mondiale de la Santé ignore ces règles, du fait d’un accord passé avec l’AIEA (Agence Internationale de l’Énergie Atomique).

À ce jour, environ 400 personnes se sont relayées devant le Siège de l’OMS.

Elles viennent de plusieurs pays d’Europe et aussi d’Amérique pour certaines. Environ 40 d’entre elles, suisses ou françaises résident dans un rayon de quelques dizaines de km de Genève. Ce sont elles qui relaient pour les pauses "déjeuners" notamment, ou encore pour les pauses "anti-gel" en plein hiver. Pour parer aux imprévus, problèmes de santé, indisponibilité de dernière heure, etc, nous lançons un appel sur une liste que nous nommons "Les irréductibles".

La vigie s’effectue seul(e) ou en groupe, maximum 3. Les personnes s’engagent soit pour une demi-journée, une journée, plusieurs ou les 5 jours de la semaine. Les vigies sont accueillies à Genève par un réseau "d’hébergeurs" (au nombre de 20). Les frais de nourriture et de transport restent à la charge de la personne-vigie.

Si vous désirez des informations complémentaires ou si vous désirez vous inscrire pour la vigie, écrivez ou téléphonez à Paul Roullaud :

http://independentwho.org/fr/la-vigie/

C’est une action de vigilance silencieuse pour rappeler ses devoirs à l’Organisation Mondiale de la Santé. Nous nous référons à Hippocrate qui a institué des règles éthiques pour les praticiens de santé. En ce qui concerne la protection sanitaire des populations victimes des conséquences de l’industrie nucléaire, l’Organisation Mondiale de la Santé ignore ces règles, du fait d’un accord passé avec l’AIEA (Agence Internationale de l’Énergie Atomique).

À ce jour, environ 400 personnes se sont relayées devant le Siège de l’OMS.

Elles viennent de plusieurs pays d’Europe et aussi d’Amérique pour certaines. Environ 40 d’entre elles, suisses ou françaises résident dans un rayon de quelques dizaines de km de Genève. Ce sont elles qui relaient pour les pauses "déjeuners" notamment, ou encore pour les pauses "anti-gel" en plein hiver. Pour parer aux imprévus, problèmes de santé, indisponibilité de dernière heure, etc, nous lançons un appel sur une liste que nous nommons "Les irréductibles".

La vigie s’effectue seul(e) ou en groupe, maximum 3. Les personnes s’engagent soit pour une demi-journée, une journée, plusieurs ou les 5 jours de la semaine. Les vigies sont accueillies à Genève par un réseau "d’hébergeurs" (au nombre de 20). Les frais de nourriture et de transport restent à la charge de la personne-vigie.

Si vous désirez des informations complémentaires ou si vous désirez vous inscrire pour la vigie, écrivez ou téléphonez à Paul Roullaud :

http://independentwho.org/fr/la-vigie/




Proposer votre événement