Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Campagnes et mobilisations 2010

Campagnes et mobilisations nationales du Réseau "Sortir du nucléaire" en 2010


27 avril - 7 mai 2010 : Jeûne-action pour l’abolition des armes nucléaires

Vidéos




> Suivez les actions des jeûneurs au jour le jour



 5 - 6 mai 2010 : Action contre la base nucléaire de Taverny

Taverny / Bessancourt (région parisienne). 5-6 mai 2010. Les militants du collectif "non au missile M51", présents aux côtés des jeûneurs qui demandent à la France de cesser de bloquer les efforts internationaux actuels en faveur du désarmement nucléaire, tentent une première "inspection citoyenne" du Poste de commandement de la Force Aérienne Stratégique française (nucléaire).

 4 mai 2010 : Conférence en duplex avec New-York sur le TNP

Mardi 4 mai 2010 un duplex est organisé en Mairie du 2eme arrondissement de Paris avec nos correspondants à New-York présents pour la conférence à l’ONU sur le Traité de Non Prolifération et de Désarmement.

 3 mai 2010 : Les jeûneurs lisent des textes pacifistes à l’Unesco

Le lundi 3 mai les jeûneurs se sont rendus au jardin de l’Unesco, devant le mur de la paix pour une temps de recueillement et de lectures de textes pacifistes

 Les jeuneurs au défilé du 1er mai 2010

Les jeûneurs pour l’abolition des armes nucléaires : une présence remarquée lors du défilé du 1er mai 2010 à Paris

 30 avril 2010 : Les jeûneurs devant le Ministère de la Défense

Le 30 avril les jeûneurs pour l’abolition des armes nucléaires demandent une entrevue au Ministère de la Défense

 30 avril 2010 : Blocage du siège d’Areva

Une quinzaine de militants du collectif "non au missile M51" bloquent le siège d’AREVA pour exiger des éclaircissements sur les liens d’AREVA avec le Ministère de la Défense (fourniture d’urnium et de plutonium pour la bombe, fourniture de centrales nucléaires embarquées sur les Sous-marins lanceurs d’engins, etc.).

 29 avril : les dessinateurs de presse soutiennent les jeûneurs

Jeudi 29 avril 2010, place de l’Hôtel de Ville à Paris, des dessinateurs de Charlie Hebdo dédicacent une banderole pour l’abolition des armes nucléaires, en soutien aux jeûneurs pour la paix.

 29 avril : Banderole sur notre dame de Paris

Le collectif "non au missile M51" s’invite à Notre-Dame de Paris pour y déployer une banderole en faveur de l’élimination de l’arme nucléaire, au moment où commence à New-York la conférence de révision du Traité de Non-Prolifération. Le Directeur de la belle Dame n’apprécie pas et porte plainte. Mauvais joueur !

 28 avril : Blocage de l’Elysée en solidarité avec les jeûneurs

L’arme nucléaire relève en France du "domaine réservé" du Président de la République. Cette habitude antidémocratique se double en l’occurrence d’une violation par la France de l’article 6 du Traité de Non-Prolifération, qui exige de celle-ci, comme des autres puissances signataires dotées de l’arme nucléaire, qu’elle désarme. Comment en effet donner des leçons à l’Iran si l’on piétine nous-mêmes le droit international et si de surcroît nos nouvelles armes, comme le futur missile nucléaire "M51", menacent directement ce pays.
Le collectif "non au missile M51" mène ici une action en tentant symboliquement de placer l’Elysée en état d’arrestation... mais ça ne se passe pas tout à fait comme prévu !

 5 - 6 mai 2010 : Action contre la base nucléaire de Taverny

Taverny / Bessancourt (région parisienne). 5-6 mai 2010. Les militants du collectif "non au missile M51", présents aux côtés des jeûneurs qui demandent à la France de cesser de bloquer les efforts internationaux actuels en faveur du désarmement nucléaire, tentent une première "inspection citoyenne" du Poste de commandement de la Force Aérienne Stratégique française (nucléaire).

 4 mai 2010 : Conférence en duplex avec New-York sur le TNP

Mardi 4 mai 2010 un duplex est organisé en Mairie du 2eme arrondissement de Paris avec nos correspondants à New-York présents pour la conférence à l’ONU sur le Traité de Non Prolifération et de Désarmement.

 3 mai 2010 : Les jeûneurs lisent des textes pacifistes à l’Unesco

Le lundi 3 mai les jeûneurs se sont rendus au jardin de l’Unesco, devant le mur de la paix pour une temps de recueillement et de lectures de textes pacifistes

 Les jeuneurs au défilé du 1er mai 2010

Les jeûneurs pour l’abolition des armes nucléaires : une présence remarquée lors du défilé du 1er mai 2010 à Paris

 30 avril 2010 : Les jeûneurs devant le Ministère de la Défense

Le 30 avril les jeûneurs pour l’abolition des armes nucléaires demandent une entrevue au Ministère de la Défense

 30 avril 2010 : Blocage du siège d’Areva

Une quinzaine de militants du collectif "non au missile M51" bloquent le siège d’AREVA pour exiger des éclaircissements sur les liens d’AREVA avec le Ministère de la Défense (fourniture d’urnium et de plutonium pour la bombe, fourniture de centrales nucléaires embarquées sur les Sous-marins lanceurs d’engins, etc.).

 29 avril : les dessinateurs de presse soutiennent les jeûneurs

Jeudi 29 avril 2010, place de l’Hôtel de Ville à Paris, des dessinateurs de Charlie Hebdo dédicacent une banderole pour l’abolition des armes nucléaires, en soutien aux jeûneurs pour la paix.

 29 avril : Banderole sur notre dame de Paris

Le collectif "non au missile M51" s’invite à Notre-Dame de Paris pour y déployer une banderole en faveur de l’élimination de l’arme nucléaire, au moment où commence à New-York la conférence de révision du Traité de Non-Prolifération. Le Directeur de la belle Dame n’apprécie pas et porte plainte. Mauvais joueur !

 28 avril : Blocage de l’Elysée en solidarité avec les jeûneurs

L’arme nucléaire relève en France du "domaine réservé" du Président de la République. Cette habitude antidémocratique se double en l’occurrence d’une violation par la France de l’article 6 du Traité de Non-Prolifération, qui exige de celle-ci, comme des autres puissances signataires dotées de l’arme nucléaire, qu’elle désarme. Comment en effet donner des leçons à l’Iran si l’on piétine nous-mêmes le droit international et si de surcroît nos nouvelles armes, comme le futur missile nucléaire "M51", menacent directement ce pays.
Le collectif "non au missile M51" mène ici une action en tentant symboliquement de placer l’Elysée en état d’arrestation... mais ça ne se passe pas tout à fait comme prévu !


MENU