Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Agenda

31
oct
31
oct
Actions

VEILLE - ACTION (suite) : SOUPE ANTI-NUCLEAIRE

Strasbourg (67) - Alsace


Samedi 31 octobre 2015 / Samedi 31 octobre 2015


Place Kléber,11 à 16h



SOUPE ANTI-NUCLEAIRE

Fessenheim , ça suffit ! "Veille-Actions" (suite)

La "Veille-actions", entamée le 3 octobre Place Kléber, pour la fermeture immédiate et définitive de la centrale nucléaire de Fessenheim, s'arrêtera le 31 octobre par une "soupe anti-nucléaire", lors d'un rassemblement citoyen et bon enfant de 11 à 16h. Un "die-in" alertera les futures victimes de Fessenheim, ou d'ailleurs, à 11h30. Des échanges sur toutes les résistances organisées par la "Convergence des luttes d'Alsace et d'ailleurs" ainsi que sur les innovations et alternatives (jardins et habitats, monnaies locales, transports...) cloront cette journée. Pierre Rosenzweig a entamé sa 3e semaine de jeûne.

Suite du programme :
 Jeudi 22 octobre, une 3e conférence aura lieu au FEC (place St Etienne, Strasbourg) sur le thème de " Menaces climatiques et nucléaires" par Abraham Behar, Président de MFPGN (Médecins contre la Guerre Nucléaire).
 Samedi 24 octobre, les strasbourgeois sont invités à se retrouver place Kléber pour une initiative de jeûne collectif "Sautons un repas". Par ce geste, ils soutiendront Pierre Rosenzweig dans son jeûne de 4 semaines. Pour la convivialité, il y aura des ateliers et des animations : origamis, pin's et fanions avec citations libres, musiciens.. dans un esprit non-violent de résistance aux oppressions.

Concernant la fermeture de la centrale de Fessenheim, devenu le symbole de la sortie du "Tout-nucléaire" en France, le Président Hollande vient de renier sa promesse de la fermer avant 2017. Ce reniement consterne beaucoup de français et d'électeurs comment peut-on encore croire la parole politique ? Une grave "fracture politique" se creuse entre les élites, maîtres de la finance , de la technologie et qui ont confisqué la démocratie, d'un côté, et le peuple de l'autre côté : jusqu'à quand ? et avec quelles conséquences ? Les citoyens outragés, humiliés, méprisés, se préparent à se libérer de cette course à l'abyme du nucléaire, symbolisée par l' échec financier d'Areva, le report perpétuel de la construction de l'EPR dont le coût devient exorbitant et qui sera invendable, et les incidents graves qui se multiplient partout en France sur les centrales. La "Veille-actions" d'octobre sera reconduite en 2016. Les citoyens, qui se sentent responsables de l'avenir de leur pays, ne baissent pas les bras ! La libération de l'emprise nucléaire en France s'inscrit dans la durée : contrairement à ce que EDF prévoit, Fessenheim ne tiendra surement pas encore 20 ans sans que le "Big One", l'accident majeur, un "Fukussenheim", ne nous tombe dessus ! Il n'est pas nécessaire d'être "militant" pour se retrouver ensemble, et montrer son envie d'un vrai changement énergétique, avec les énergies renouvelables, pour rendre démocratique ce choix de société et se le réapproprier face à des élus trop timorés. Venez nous rejoindre.

Pierre Rosenzweig 06 86 12 44 74 stopfessenheim@gmail.com

SOUPE ANTI-NUCLEAIRE

Fessenheim , ça suffit ! "Veille-Actions" (suite)

La "Veille-actions", entamée le 3 octobre Place Kléber, pour la fermeture immédiate et définitive de la centrale nucléaire de Fessenheim, s'arrêtera le 31 octobre par une "soupe anti-nucléaire", lors d'un rassemblement citoyen et bon enfant de 11 à 16h. Un "die-in" alertera les futures victimes de Fessenheim, ou d'ailleurs, à 11h30. Des échanges sur toutes les résistances organisées par la "Convergence des luttes d'Alsace et d'ailleurs" ainsi que sur les innovations et alternatives (jardins et habitats, monnaies locales, transports...) cloront cette journée. Pierre Rosenzweig a entamé sa 3e semaine de jeûne.

Suite du programme :
 Jeudi 22 octobre, une 3e conférence aura lieu au FEC (place St Etienne, Strasbourg) sur le thème de " Menaces climatiques et nucléaires" par Abraham Behar, Président de MFPGN (Médecins contre la Guerre Nucléaire).
 Samedi 24 octobre, les strasbourgeois sont invités à se retrouver place Kléber pour une initiative de jeûne collectif "Sautons un repas". Par ce geste, ils soutiendront Pierre Rosenzweig dans son jeûne de 4 semaines. Pour la convivialité, il y aura des ateliers et des animations : origamis, pin's et fanions avec citations libres, musiciens.. dans un esprit non-violent de résistance aux oppressions.

Concernant la fermeture de la centrale de Fessenheim, devenu le symbole de la sortie du "Tout-nucléaire" en France, le Président Hollande vient de renier sa promesse de la fermer avant 2017. Ce reniement consterne beaucoup de français et d'électeurs comment peut-on encore croire la parole politique ? Une grave "fracture politique" se creuse entre les élites, maîtres de la finance , de la technologie et qui ont confisqué la démocratie, d'un côté, et le peuple de l'autre côté : jusqu'à quand ? et avec quelles conséquences ? Les citoyens outragés, humiliés, méprisés, se préparent à se libérer de cette course à l'abyme du nucléaire, symbolisée par l' échec financier d'Areva, le report perpétuel de la construction de l'EPR dont le coût devient exorbitant et qui sera invendable, et les incidents graves qui se multiplient partout en France sur les centrales. La "Veille-actions" d'octobre sera reconduite en 2016. Les citoyens, qui se sentent responsables de l'avenir de leur pays, ne baissent pas les bras ! La libération de l'emprise nucléaire en France s'inscrit dans la durée : contrairement à ce que EDF prévoit, Fessenheim ne tiendra surement pas encore 20 ans sans que le "Big One", l'accident majeur, un "Fukussenheim", ne nous tombe dessus ! Il n'est pas nécessaire d'être "militant" pour se retrouver ensemble, et montrer son envie d'un vrai changement énergétique, avec les énergies renouvelables, pour rendre démocratique ce choix de société et se le réapproprier face à des élus trop timorés. Venez nous rejoindre.

Pierre Rosenzweig 06 86 12 44 74 stopfessenheim@gmail.com




Proposer votre événement