Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Revue de presse

Août 2016 / YonHap News

THAAD : lancement d’une analyse sur un emplacement tiers à Seongju



2016/08/29 15:42 KST
Image capturée de Yonhap News TV


SEOUL, 29 août (Yonhap) — Concernant l’emplacement de déploiement du système antimissile américain THAAD, le ministère de la Défense a annoncé ce lundi le lancement d’une analyse sur trois différents sites de la région de Seongju, dans la province du Gyeongsang du Nord.

« Nous avons choisi les trois sites à l’issue d’une consultation avec les personnels des autorités locales », « le groupe de travail sud-coréano-américain entamera dès aujourd’hui une étude de faisabilité pour l’installation sur un emplacement tiers incluant une enquête sur le terrain », a noté un officiel du gouvernement.

Face aux provocations militaires nord-coréennes, en particulier les tirs d’essai de missiles de longue et moyenne portées et l’essai nucléaire de janvier dernier, le gouvernement sud-coréen a annoncé le 13 juillet dernier l’installation de ce système antimissile à la batterie antiaérienne déjà existante à Seongju, appelée batterie Seongsan.

Depuis, les mouvements d’opposition des habitants de Seongju ont pris de plus en plus d’ampleur et la présidente Park Geun-hye a fini par demander un examen d’un site tiers. Alors les autorités ont pris en main la question pour étudier d’autres sites d’emplacement de ce système dans le comté de Seongju.

Actuellement, le parcours de golf de Seongju et deux sommets de montagne ont été retenus dans la liste mais ces deux derniers sommets ont été jugés incongrus lors de la première analyse pour déterminer la batterie Seongsan. Il est donc fortement possible que ce terrain de golf soit pris comme le nouveau site d’installation du THAAD.

Il est connu que les autorités militaires sud-coréennes et américaines ont pris la décision sur le principe de l’installer sur un site tiers. Un officiel du ministère de la Défense a indiqué que « si le groupe de travail détermine la conformité des trois sites (aux critères de faisabilité), les autorités sud-coréennes et américaines prendront la décision finale en consultation mutuelle sur l’emplacement du système »..

Le terrain de golf de Seongju, appartenant actuellement au groupe Lotte, est un site qui dispose déjà de routes d’accès ou d’autres infrastructures mais le radar serait orienté directement vers Kimcheon, à proximité de Seongju, et l’opposition des habitants de cette ville sera également à prévoir.


jhoh yna.co.kr


 


 

 

> Voir la source


Thèmes
Nucléaire militaire